La direction enterre la négociation sur la sous-traitance postale

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Le 3 novembre se réunissait une commission paritaire sur le sujet de la sous traitance postale.

Un tour d’horizon a été fait sur les enjeux économiques de la sous-traitance postale et l’approche managériale dans chaque agence.

Chacun a alors exprimé ce qu’il avait entendu et vu dans les agences, les écarts avec ce que la Direction présentait et des discussions ont eu lieu.

De nombreuses informations ont été communiquées :

  • Les enjeux économiques,
  • L’historique de la relation la Poste et Médiapost avec Adrexo,
  • Le type de contrat qui avait été conclu,
  • La logistique, avec la nécessité de se conformer à l’organisation de la poste,
  • Le matériel à disposition,
  • La préparation en agence.

La dimension RH, qui est au cœur de la raison d’être de cette commission, et ce, personne que ce soit la Direction ou les autres OS présentes n’en ont disconvenu a été abordée également sur différents points :

Les situations à gérer lorsqu’un secteur est sous-traité :

  • Un seul secteur pour le même distributeur,
  • Plusieurs secteurs pour le même distributeur,
  • Un relais totalement concerné par la sous-traitance postale.

Comment ces situations étaient gérées :

  • En trouvant des solutions pour les distributeurs,
  • Modification (si il le veut bien) de son contrat,
  • Passage en force en le poussant à la démission en faisant des propositions inacceptables.

Un seul tableau nous fut montré, aucun document ne nous fut remis !

Puis fin…

Une chose est certaine :

  • Si la Direction avait le souhait que cette commission ne serve à rien, elle a fait exactement ce qu’il fallait.
  • Elle a fait comme si les OS n’étaient pas des partenaires et ne pouvaient l’être.

Nous pensons que ce fait précis est dans l’ADN d’Adrexo et que c’est, dans le contexte actuel de la nécessité de bâtir un nouveau modèle économique, un handicap majeur pour cette entreprise.

Une majorité de l’encadrement considère que les OS ne sont pas des interlocuteurs dignes de ce nom, qu’il faut bien faire avec (c’est une obligation légale), et leur comportement est conforme à ce constat.

Les OS souhaitent la pérennité d’ADREXO.

Les OS peuvent même adhérer à la volonté de la Direction de reconstruire Adrexo.

La sous traitance postale est une opportunité économique ? :  Oui

Ce projet peut :

  • Permettre de remotiver les distributeurs,
  • Induire un nouvel état d’esprit,
  • Bâtir une nouvelle organisation plus efficiente :
    • d’un point de vue logistique,
    • d’un point de vue RH.

Mais l’entreprise est confrontée très durement a son mode management et à son organisation :

  • Les règles par lesquelles un secteur est sous-traité sont-elles connues et comprises des Managers
  • Combien de secteurs sont concernés à terme ?
  • Qu’elle est le planning de sous-traitance ?
  • Combien de distributeurs sont concernés par la sous-traitance postale maintenant et à terme ?
  • Qu’elle est l’historique chiffrée de la sous-traitance postale, économiquement et au niveau des relations humaines ?
  • De quels outils RH disposent les managers ?
    • Analyse de la situation personnelle du distributeur,
    • Outil de décision et d’accompagnement ?

Tous ces aspects sont des points concrets qu’il faut aborder si le dialogue social incontournable dans ce type de réorganisation a des chances de jouer son rôle.

Personne n’a envie de voir Adrexo capoter, mais l’approche que nous avons constatée indique, à mos yeux très clairement que le chemin pris n’est pas le bon.

La revendication principale de la C.A.T. est de mettre en place un suivi des impacts humains de ce passage à la distribution postale.

En effet, des salariés font état de pression afin d’obtenir une démission ou de rédaction d’avenants à la baisse sans accord express préalable du salarié.

Il nous semble important de permettre un pilotage qui prendrait en compte la situation personnelle du salarié concerné, et qui pourrait déterminer la manière dont il va pouvoir être maintenu dans l’emploi.

Nous maintenons que l’entreprise réalise actuellement un véritable plan social sans le dire et ne souhaite pas du tout que les organisations syndicales puissent intervenir.

D’ailleurs, lors de la réunion de ce matin, il a été indiqué que la commission se réunirait tous les 3 mois, autant dire qu’elle n’aura aucune utilité.

Pourtant, nous sommes nombreux à confronter les règles édictées aux réalité du terrain et à constater que cette opération met en difficulté de nombreux collègues.

Critiquer c’est facile, mais il faut faire des propositions concrètes, alors nous allons les faire :

  1. Que la Direction prenne les OS au sérieux en apportant toutes les réponses aux questions que nous venons de poser et fournissent à celles-ci les éléments concrets et des données qui permettront alors de mener leurs propres analyses,
  2. Bâtir la grille d’analyse ou d’audit qui permettra rationnellement de vérifier si, ce qui est décidé est réellement mis en œuvre sur le terrain,
  3. Que les OS puissent aller sur le terrain confronter cette grille aux réalités,
  4. Enfin chaque trimestre, chaque OS ayant un certain nombre de contrôle à effectuer, avec un outil commun, une réunion permettant la lecture commune, des analyses, des modifications éventuelles et des décisions.

A notre sens deux choix :

  • Celui qui nous a encore une fois été proposé, du mépris, du manque de travail, du manque d’ambition et disons-le du manque de confiance,
  • Celui de l’intelligence, de l’ambition, de la confiance.

Print Friendly, PDF & Email

12 Commentaires

    • Bonjour, ce sont en effet des courriers publicitaires ou dès gestion.

      Des factures pour sfr, des relevés bancaires, ou des courriers publicitaires.

      C’est le marché le plus intéressant puisque le courrier des particuliers est en forte baisse.

  1. bonjour alors moi j’ai un gros souci au moi de septembre on me fait descendre au dépôt de davezieux pour pub sur mes secteurs 1200boite pour une pub dépot a 15 KIM DE MON DOMICILE arrive sur place ma pub n’était pas livrer déplacement pour rien du coup mon chef de centre me dire de faire marché ma badge-use j avais du boulot mais pas les pubs sur ma fiche de paie d’octobre pas payer autre chose vendredi je suis allée chercher mes secteurs il ma donné feuille de route refusé et ce matin quand j’ai signé sur badgeuse cette feuille était valider plus mes secteurs
    merci de me répondre

  2. Alors pour être sur, le courrier distribué par Adrexo ne concerne que du suivi commercial en gros ( Engie, Canal+, BNP, SFR, couches Pampe.. cette semaine ! Bouygues, Carrefour….. ).
    Cela reste quand même très inégal en terme de volume.
    Sur le même secteur :
    Semaine 41 : 89 courriers
    Semaine 43 : 4 courriers
    Personnellement cela ne me pose aucun problème de distribution. J’ai mon organisation propre et ce sont des heures en plus. Donc benef !
    Ce qui est gênant c’est le temps de classement de ces courriers quand le volume devient important ! Est il vraiment pris en compte et comment ???
    Sinon pour l’anecdote, j’ai sympathisé avec un facteur, expérimenté, qui m’a parlé de leurs problèmes récurrents et je peux vous dire que même pour la Poste et de plus en plus c’est galère et compagnie !

    • Bonjour,

      Ce sont des courriers de gestion ou des courriers publicitaires envoyés par des sociétés qui traitent beaucoup de courriers sortants.

      Des factures, des relevés de comptes parfois ou des offres commerciales personnalisées.

      Nous travaillons actuellement dans un commission dans l’objectif de construire un accord sur la rémunération du temps de tri du courrier. Après une évaluation du temps de préparation des courriers, nous en sommes désormais à une évaluation du temps de classement.

      Pour que le temps de tri soit en effet opposable aux parties (l’entreprise et le salarié), il doit être construit sur des données objectives et vérifiables.

  3. Hello je suis hors sujet mais aucuns ne savent si c’est prévu mais j’zi en général les pub le jeudi après-midi mais c’est fériée cette semaine comment sa se passera on les aura mdr mercredi (après Midi ?) où vendredi matin ? Personne ne m’a donner de réponse
    Merci d’avance
    centre Seclin Fretin

    • Bonjour,

      Tout dépend des centres parfois mercredi, parfois vendredi. Certains centres restent également ouverts jeudi.

  4. Bonjour en cas de licenciement de la part d’adrexo est ce que les congés payés seront dans le solde de tout compte ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*