Covid-19, restons prudents

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Les propos des autorités sont rassurants, les écoles reprennent un fonctionnement normal lundi, les cafés et restaurants servent tous les clients.

Pour autant, le virus est toujours la, il faudra vivre avec encore longtemps et surtout ne pas baisser la garde.

Nos métiers dans le domaine de la distribution n’entraînent pas beaucoup de contacts, et selon la zone de travail, il est parfois facile d’assurer un éloignement avec d’autres personnes.

Les passages dans les centres ont été organisés pour permettre également une sécurité suffisante.

Pourtant, le risque existe tout de même mais peut être maîtrisé.

En portant un masque lorsque vous allez croiser d’autres personnes, vous assurez leur sécurité.

En vous lavant les mains régulièrement et en utilisant des solutions hydro-alcooliques, quand vous n’avez pas accès à un point d’eau, vous vous protégez.

Ces gestes sont désormais connus mais chacun peut noter qu’ils sont parfois vite oubliés dès que la pression médiatique descend.

Il y a pourtant toujours des contaminations, et même dans certains départements (Le Gard, l’Aude, la Meuse, la Marne et avec une hausse des hospitalisation, les Alpes Maritimes), des hausses significatives.

Dans presque tous les départements, de nouveaux cas apparaissent et même si la situation est largement sous contrôle d’un point de vue médical, il est important de maintenir des habitudes de protection individuelle.

Les consignes délivrées par l’entreprise et qui consistent à respecter les gestes barrières restent d’actualité et il est aussi important que chacun se maintienne en alerte et prenne, de lui même, certaines précautions.

Avec quelques efforts assez simple, vous pouvez protéger vos contacts et vous protéger. Alors, même si, encore une fois, les cas graves sont rares, restons tous ensemble mobilisés pour mettre toutes les chances de notre coté et rester en bonne santé !

Print Friendly, PDF & Email

14 Commentaires

  1. Bonjour
    Je suis actuellement en chômage partiel à cause du covind 19. Mon médecin m’a fourni un certificat médical pour isolement personne vulnérable. J’ai entendu aux informations que ce certificat est valable jusqu’au 31 décembre. Est-ce vrai ? Merci

    • Bonjour,

      Non, la date de fin de validité n’est pas connue actuellement.

      Tout dépendra de la situation sanitaire et c’est le gouvernement qui fera cesser cette possibilité lorsque cela sera possible.

      Il se murmure que ce pourrait être le 10 juillet mais rien ne le confirme officiellement.

  2. Bonjour,
    Après avoir eu deux flacons de gel hydroalcoolique au début de la reprise du travail
    le roc nous informe que nous n’ en auront plus et que nous avons le droit de rester chez nous tout en étant payé a 75%.
    Quant pensez vous?

    • Bonjour,

      Il y a trois moyens de ne pas travailler dans cette situation :

      – soit le droit de retrait en cas de danger grave ET imminent,
      – soit d’être isolé par un certificat médical,
      – soit de ne pas avoir de feuille de route sur la semaine et a être placé en absence autorisée.

  3. Bonjour,

    Que pensez-vous des secteurs que l’on nous supprime quand le minimum de 3 publicités à distribuer n’est pas atteint et qui partent directement à la poubelle ?

    Merci de votre réponse

  4. Bonjour

    Le gel hydroalcoolique fourni par Adrexo est dilué avec un peu d’eau, ce qui lui enlève en partie de son efficacité (j’ai acheté un flacon en grande surface et un autre en pharmacie, ceux-là sont 100% gel hydroalcoolique !)

    Autre point, Après la première vague de coronavirus en provenance directe de Wuhan en Chine, voici qu’une autre vague de coronavirus émerge d’un marché de Pékin !!! celle-ci est classée comme risque grave et sévère! Et comme on commence à rouvrir les frontières pour la saison estivale, avec la circulation des gens d’un pays à un autre , on va avoir un automne à hauts risques, je vous laisse imaginer …

  5. Merci, cela confirme bien entendu ce que je pensais. Le temps max était déjà une ineptie, certains responsables vont plus loin encore en supprimant des secteurs sur lesquels de la pub alimentaire de Lidl pour ne pas le citer ne sera pas distribuée
    au risque de perdre le client et de s’enliser un peu plus ! Avez-vous les moyens d’intervenir sur ces dérives par excès de zèle ?

  6. Bonsoir,

    Nous avons eu que 1 seul flacon de gel hydroalcoolique. J’en ai plus ? Comment ça se passe ? Car il me semble que l’employeur est dans l’obligation d’en fournir.

    Estimez-vous que si nous n’avons plus de gel nous pouvons arrêté les distributions faute de moyens de protection ?

    Car ce n’est pas au salariés de payer son gel hydroalcoolique même si nous en avons pour notre vie privée.

    Cordialement,
    Anthony

    • Bonjour, votre roc peut s’en procurer localement si il en a besoin. Rappelez lui qu’il a une avance de frais pour ça !
      L’employeur a l’obligation de vous fournir les moyens de mise en sécurité.
      Envoyez nous un mail pour nous indiquer l’agence en cause et nous lui ferons passer les informations nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*