Paroles d’Assistantes

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

L’ineptie des actionnaires. Encore et encore… Et le challenge des Assistantes technico-commerciales aussi.

Les charmantes dames, qui étaient dans les dépôts avant le covid-19 et qui nous rendaient plein de services, sont à ce jour en télétravail. Nous les connaissons toutes, il s’agit des Assistantes technico-commerciales.

Pourtant la direction ne les oublie pas en leur offrant une opportunité sous forme de Challenge.

Durant la période des NAO 2019 les Assistantes Technico-commerciales poussaient un cri de désespoir en raison du manque de considération et de la dévalorisation de leur métier. Soudain la Direction eut alors une idée. Idée restée en bruit de couloir lors de ces négociations. Cette idée est enfin appliquée plus d’un an après. Mais bon, nous le savons Adrexo est malheureusement plus proche du coyote que du bip bip… attention la bombe en cartoon !

La direction met en place ce fameux challenge en ce moment.

Voici les règles du jeu Challenge Assistantes-Co prélèvement SEPA : Les clients qui règlent leurs factures par chèque ou virement devront les régler en Mandat SEPA. Cela signifie que ces clients seront prélevés automatiquement quand leur facture arrive à échéance 30 jours fin de mois.

Par transformation, les Assistantes obtiennent 5 € brut et elles doivent faire trois transformations par mois pour débloquer le jeu. Oui parce que jusqu’alors le jeu est toujours dans la boîte de Bonne Paye ou de Monopoly.

Cela risque d’être un jeu sans réel gain financier. En effet, c’est la direction de chaque grande enseigne qui règle les factures directement à Adrexo comme Auchan, Carrefour, Leroy Merlin, Castorama, Brico Dépôt, etc.

Les Assistantes doivent donc se rabattre sur les clients locaux ou franchisés : Intermarché, Netto, Carrefour Market… Même si certains magasins restent intégrés à l’enseigne.

Quant au nouveau client, ils paient avant la distribution par chèque ou virement avant et pour les 3 premières distributions. Ils ne peuvent donc pas être transformer en prélèvement automatique immédiatement, sauf si ces nouveaux clients ont besoin fréquemment de distribution.

En bref, un jeu nommé « Challenge » pour en moyenne 20 € brut de gain et encore pas toutes y arriveront. Cela est-il un bon moyen de valoriser les Assistantes technico-commerciales ???

Idem pour une feuille de route avec la somme de 20 € brut pour un secteur de 6 heures de distribution en moyenne. Moins que le SMIC. Or le dicton est celui-ci : « Le temps c’est de l’argent ».

De plus, ce challenge s’avère bien compliqué car les magasins des clients locaux ou franchisés jonglent déjà avec leur trésorerie et d’autant plus face à la crise sanitaire.

Un prélèvement automatique pour le même montant tous les mois, c’est judicieux comme pour un forfait téléphonique, l’électricité ou encore un crédit voiture, une assurance mais pour un montant qui diffère à chaque opération c’est une ineptie.

Les magasins n’ont pas toujours les mêmes quantités à distribuer et les documents n’ont pas toujours le même poids, donc les factures n’ont pas toujours le même montant.

Comment un magasin jonglant avec sa trésorerie en cette période de crise va-t-il pouvoir accepter un nouveau prélèvement ?

Et puis soyons réalistes, un client « bon payeur » règle ses factures et un client « mauvais payeur » restera un mauvais payeur… et sera relancé par Adrexo.

Les assistantes risquent probablement d’être sollicitées par les dépôts sans avoir la possibilité d’être efficaces. Elles vont relancer les clients sans avoir de réponse de leur part car les directions des grandes enseignes gèrent leurs règlements.

Ce montage démontre un besoin urgent d’argent pour notre société Adrexo.

L’histoire ne s’arrête pas là. Les actionnaires décident que les comptes clients ayant un peu de retard (une quinzaine de jours) soient automatiquement bloqués et ceci pour toutes les enseignes. Lorsque les comptes clients sont bloqués, les assistantes ne peuvent pas créer les commandes. En conséquence, pas d’Ordres de Distribution sur les feuilles de route. Encore une ineptie !

Les actionnaires ont suivi le conseil du Président Macron, c’est à dire relire plusieurs fois Don Quichotte pendant le confinement, les Assistantes, le service comptable, les Assistantes de Région et même le directeur général d’Adrexo vont affronter les moulins à vent…

Le service comptable, dans son ensemble, sera submergé de demandes de déblocage des comptes client, comme pour les Assistantes de région, ainsi que le directeur général se verra dans l’obligation de lancer les dés qui déterminera l’avenir carcéral des clients d’Adrexo. Allez directement en prison, ne passez pas par la case départ et ne touchez pas 20 000 euros…

Le temps que ces informations redescendent jusqu’à la comptabilité, pour débloquer le compte client et ensuite aux assistantes pour valider les ordres de distribution, les clients seront déjà partis à la concurrence.

De plus, il est nécessaire d’obtenir un justificatif de paiement des clients.

Pas sûr que la direction des grandes enseignes comme Carrefour ou Auchan envoie un justificatif de virement pour tous les magasins avant la distribution ou avant l’envoi des GO MECA* pour les dépôts mécanisés.

Allons-nous avoir moins d’opérations à distribuer ? Moins de rémunération ?

Cela ressemble à un nouveau sabotage commandité par les actionnaires et exécuté par la direction… Mais bon, qu’est-ce qu’on les aime les inséparables lors de leurs stand-up vidéo…

*Lancement de la production des poignées mécanisées

Print Friendly, PDF & Email

9 Commentaires

  1. Je n’arrive pas à imaginer que des dirigeants puissent à ce point méconnaître le fonctionnement des paiements des clients.
    Les assistantes vont essuyer sans aucun doute des refus qui va accepter de se faire prélever des montants de factures au simple vu que celle ci auront été établies
    C’est surréaliste cette histoire et bon courage aux assistantes .

  2. Bonjour la CAT,

    ADREXO est-elle un laboratoire d’essais pour nos actionnaires ? L’intitulé serait-il “Comment couler une entreprise sans en avoir l’air” ?
    Une petite question : concernant la distribution, si le nombre annuel d’heures effectives est inférieur au nombre contractuel, que se passera-t-il ?

    Bon courage…

      • Bonsoir

        Il faudra alors surveiller les fausses feuilles de route refusées et autres fausses absences injustifiées qui se mettront alors à fleurir pour nous tous!

  3. Effectivement, au travers de ce “challenge” et des nouvelles règles concernant les délais de paiement, nous comprenons parfaitement qu’Adrexo a besoin d’argent ! Mais voilà, nous aussi…! Ce challenge ne pouvait pas tombé mieux en terme de pire moment. Ce moment où nos clients jonglent avec leur trésorerie. Ce moment où nous sommes contraintes de travailler avec notre matériel personnel, nos forfaits internet et téléphoniques.
    Pour ce qui est des nouvelles règles de blocage, nous sommes déjà au devant de relations tendues avec certains de nos fournisseurs (oui parce qu’Adrexo est bien loin du règlement de ses factures à échéances) nous allons inévitablement générer des relations semblables avec nos clients. Avons nous vraiment ce luxe ?
    Il est clair que NON, alors merci à notre Direction de nous offrir ce “challenge” où il n’y a rien à gagner.

  4. Bonsoir chers syndicats.
    Est-ce normal d’avoir si peu de courrier pour 4 secteur ?
    Quelque courrier Bouygues sfr pampers engie.. Pour 4 secteur un total de 30 courrier..
    Adrexo mise tout sur les courriers mais pourquoi ça n’avance pas ?
    Je pensais aussi qu’on aurait des petit colis ils n’y a rien non plus de ce côté là.

    Idem pour les prospectus après la perte du client action, ikea, et des fermeture de certains magasins conforama maison dépôt, dans le 57 ont se retrouve en permanence au chômage partiel ou avec 1 prospectus alimentaire auchan c’est ridicule.

    Parfois on distribue juste des courrier ou les managers doivent nous faire la régule, car le temps badget réel n’est pas pris en compte.

    Ça sent vraiment la fin, c’est triste. Une fois
    la fin du dispositif du chômage partiel que ce passera t’il ?
    L’entreprise devra nous indemnisé à hauteur de 70 pourcent du contrat mais il n’y aucune rentabilité ni pour l’entreprise ni pour le salarié.
    Chaque semaine c’est pareil on croise les doigts pour que nos secteurs sortent car on perd trop d’argent, et quand je compare mes fdr à celle de juin 2019 il ya une sacré différence en thermes de clients..

    • Bonjour,

      Normal… sans doute pas. C’est le reflet d’un marché qui n’arrive pas à démarrer malgré beaucoup d’efforts.

      Pour les petits paquets, ils doivent arriver en semaine 26, le 22 juin.

      Espérons qu’ils soient salutaires.

  5. Merci.
    quand vous dites qu’il arrive en semaine 26 les petits colis le 22 juin cela signifie que nous les distriburons en semaine 27 ?

    En effet espérons que ce soit profitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*