Il est important de ne pas négliger la surveillance de sa santé

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Le travail reprend pour beaucoup de salariés et pendant deux mois, nous sommes restés confinés et parfois loin des préoccupations de santé.

Les médecins de ville ont vu leur activité chuter du fait du confinement, les patients pouvant faire renouveler leurs traitements chez les pharmaciens ont boudé les salles d’attente des médecins traitants.

A juste titre, il était en effet préférable d’éviter les zones à risques et donc de rester au domicile.

Pour autant, cette absence de contact avec le médecin qui vous connait le mieux peut avoir laissé passer des pathologies qui génèrent des problèmes à la reprise d’activité.

Même si l’employeur ne peut imposer un certificat médical pour reprendre, il n’est pas inutile de prendre un avis de son médecin avant de revenir travailler surtout si on est un sujet qui a besoin de surveillance.

Maintenant que la sécurité est mieux maîtrisée, et que les médecins ont pris des mesures barrières pour travailler, il est temps de reprendre le chemin des cabinets médicaux et de faire un petit point sur votre état de santé, surtout si vous allez reprendre une activité professionnelle.

Pour les personnes âgées de plus de 65 ans, ou pour les personnes présentant des pathologies de longues durées, il est possible de bénéficier d’un certificat d’isolement et d’être indemnisé dans les conditions du chômage partiel.

Il est compréhensible de constater un besoin d’activité après une période de repos forcé, mais la santé reste un bien précieux et il vaut mieux parfois s’abstenir de prendre un risque inutile.

La période estivale qui s’annonce réserve des possibilités pour d’autres activités personnelles qu’il faut sans doute privilégier encore quelques semaines, même s’il faut se faire violence pour ne pas reprendre un “vrai travail”.

Le gouvernement autorise et autorisera encore un certain temps, la possibilité de se protéger, pour mieux revenir quand les conséquences de la crise sanitaire seront moins fortes.

Nous le savons, le risque est faible mais il existe, et ceux qui ont vocation à s’en prémunir doivent étudier cette possibilité avec objectivité et attention.

Print Friendly, PDF & Email

10 Commentaires

  1. le certificat d’isolement prescrit par le medecin traitant a quel durée de validité pour ne pas reprendre le travail ?

  2. et la fin des dispositions est prévue pour quand ? En d’autres termes l’urgence sanitaire est maintenue jusqu’à quand ?

    • La fin de l’état d’urgence sanitaire est programmé au 10 juillet.

      Mais rien n’indique que ces mesures ne seront pas prolongées au delà.

      Pour le moment, aucune fin n’est actée à ce jour.

  3. Bonjour
    Petit virement Adrexo ce jour, s’agit t t’il du solde total du chômage partiel ou d’un acompte sur solde qui sera versé avec le salaire de mai??
    Merci de vos éclaircissements

  4. J’ai été payé 47,28h en chômage partiel en avril (22,06 sur mars et 25,22 sur avril) au taux de 7,41 brut, soit 350,34€ brut.
    J’ai eu un virement de 29€ ce matin, à mon sens il en manque un peu pour arriver à 10,15€ brut de l’heure.

    • Bonjour,

      C’est le calcul du nombre d’heures de base qui semble poser problème.

      Nous attendons la réponse de l’inspection du travail afin d’avoir une analyse et nous communiquerons par un article pour fournir des explications.

  5. ma compagne a un contrat de 22 heures semaine, elle a perçu une “grosse somme ” pour régulariser soit disant le solde qui manquait : 21 euros. J’ai demandé a d’autres distributeurs combien ils avaient perçu une m’a dit 24 euros alors qu’elle a un contrat de 15 heures par semaine. Je voudrais savoir à quoi correspond cette somme: à nous acheter un bol de riz, nous l’essence, on la met dans la voiture pour distribuer et on est payé à coup de frondes. en attente de voir la fiche de paye, normalement vendredi. Je voudrais savoir si ceux qui travaillent en temps que “chefs” ont eu la même rémunération. Une question : Ai-je le droit d’ouvrir ma dernière fiche de paye(si je l’ai vendredi) avant de signer mes feuilles de routes car la société nous a enguirlandée et puis-je refusé le travail s’il me manque de l’argent

    • Bonjour,

      Cette somme devrait correspondre à la différence entre le montant payé pour chaque heure et le montant du smic.

      C’est le cas, mais sur le mode de calcul du nombre d’heure que nous avons une différence d’appréciation et que nous attendons l’arbitrage de l’inspection du travail.

      Si vous refusiez de travailler en raison de ce problème, vous feriez justice à vous même et vous vous mettriez en faute, il est préférable de faire valoir ses droits.

Les commentaires sont fermés.