La direction générale souhaite faire reprendre le travail à une partie du personnel

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Dans une note adressée au réseau Adrexo et Adrexo production, Alain Brousse, indique vouloir sortir une partie du personnel du chômage partiel.

C’est dans cette note reçue aujourd’hui peu après 15 heures, le directeur général indique ne pas connaitre le calendrier de redémarrage de l’activité mais travaille sur différents scénarios.

Il remercie les salariés qui travaillent encore et en particulier sur l’activité colis.

Il indique par ailleurs que le volume de cette activité peut devenir important et impliquer d’affecter des salariés d’Adrexo d’habitude affectée à la publicité, à l’activité colis.

“La livraison de colis semble être appelée à croître dans les prochaines semaines, ce que l’on peut comprendre dans ce contexte de confinement. Il y a donc du travail sur cette activité, c’est pourquoi nous allons essayer d’accompagner cette croissance en mobilisant un maximum de collaborateurs Adrexo pour renforcer nos dispositifs et sortir ainsi le plus possible d’effectifs du chômage partiel”

Ceci concerne en particulier toutes les personnes qui disposent d’un véhicule de service ou qui pourraient s’impliquer dans les activités de tri.

Il est évident que ce renforcement ne peut se faire que si les salariés peuvent obtenir des moyens de protection individuelle et travailler en sécurité, ce qui n’est pas toujours le cas actuellement.

Il est également probable que ce matériel va devenir disponible rapidement pour toute la population, la production de gel, de masques et de gants étant activée au maximum.

Il serait donc envisageable de renforcer cette activité, si cela était nécessaire et si les autorités maintiennent la possibilité de commander à distance et de se faire livrer des colis.

La situation du secteur est en effet très différente d’un fournisseur à un autre, certains ayant arrêté les expéditions et d’autres renforçant au contraire leurs moyens.

15 Commentaires

  1. Bonjour cela veut donc dire qu’ont (distributeur de pubs) peuvent être réquisitionné pour devenir livreur de colis pendant un temps ?
    Et avais vous une idée approximative du nombre de semaine qu’on aura pas de pubs à distribuer ?

  2. Bonsoir
    Dépendant du dépôt de Villemandeur, je serais éventuellement intéressée pour distribuer des colis en attendant la reprise de la publicité.
    Merci de me contacter sibesoin ewt
    Cordialement.
    Martine Le Comte.

  3. j’ai une bonne expérience dans la distribution aux professionnels ainsi qu’à la clientèle des particuliers,et suis trés interessé par la distribution des colis,je souhaite postuler à un poste de livreur de colis,je suis rattaché au secteur de MONTAGNAT/BOURG EN BRESSE 01250 MONTAGNAT.J’exerce l’activité de distributeur chez ADREXO depuis Juin 2005.Merci d’étudier favorablement ma demande,Bien à vous.Salutations distinguees

  4. J’aimerais bien faire de la livraison, le temps que le confinement se termine.

  5. Bonjour pour ce qui est des vacances restantes à prendre habituellement avant la fin Mai comment cela va il se passer vont elles être payé ou remporté

    • Bonjour,

      Oui, les ordonnances ‘covid-19’ prévoient un report des congés payés non soldés et un cumul avec ceux de l’exercice suivant.

Les commentaires sont fermés.