Coronavirus, pas de panique ! Mais il faut se protéger

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Nous vous indiquions, il y a quelques jours, que quelques collègues étaient touchés par le coronavirus.

On ne voit d’ailleurs pas pourquoi il en serait autrement, étant comme chacun, potentiellement exposés.

Ce sont probablement les premiers cas d’une longue série, qui nous poussent à vous rappeler que ce virus est rarement dangereux mais qu’il convient de prendre des précautions d’hygiène comme un lavage des mains régulier.

Le travail à l’extérieur permet d’éviter les problèmes de cohabitation qui favorisent la transmission du virus et lors de votre passage au centre adrexo, nous vous recommandons d’éviter les contacts directs.

Dans les centres, des initiatives déjà en place permettent d’éviter l’attente dans des lieux confinés pour rencontrer le responsable lors des départs par exemple.

Il faut être vigilant sans exagération, ni panique et suivre les conseils qui sont affichés dans les agences.

Vous avez toutes et tous à vous mobiliser pour éviter de provoquer des moyens de transmission et il est utile de s’adapter pendant les quelques semaines de crise.

Ceci consiste à rester à bonne distance de vos interlocuteurs, et d’éviter les contacts inutiles. En cours de distribution, le risque est amoindri par le travail en extérieur et les contacts doivent se limiter au strict minimum.

Enfin, si vous êtes contaminés, prévenez immédiatement ou faites prévenir vos responsables qui pourront agir pour vous aider mais également prévenir ceux qui auraient pu être en contact avec vous.

Pour les salariés présentant des risques avérés, il est conseillé de prendre contact avec son médecin traitant pour connaitre la marche à suivre. Le médecin peut fournir un arrêt maladie dans certaines conditions afin d’éviter le risque de contamination.

Pour les parents d’enfants scolarisés, suite à la mesure de fermeture des écoles et si un des parents doit garder l’enfant, l’assurance maladie permet de déclarer sa situation et d’obtenir un arrêt maladie.

La déclaration se fait en ligne depuis le site : https://declare.ameli.fr/

L’arrêt est valable 14 jours. Il est a transmettre à votre centre de rattachement afin qu’une attestation soit envoyée à l’assurance maladie pour calculer vos indemnités journalières.

Pour les personnes rencontrant des problèmes financiers du fait de l’épidémie, il est possible de reporter les échéances d’impôts. Il suffit d’en faire la demande au centre des impôts.

Nous nous tenons à votre dispositions pour vous aider si nécessaire. La rubrique d’Aide aux Salariés est à votre disposition pour se faire.

Print Friendly, PDF & Email

18 Commentaires

    • Après vérification, nous confirmons bien 14 jours en l’état actuel des choses.

  1. Pas de produit distribué par la société alors que pour rentre dans les immeubles nous devons mettre les mains sur les poignées déjà souillé par de multiples passages des habitants nous ne pouvons nous laver les mains puisqu il n y a rien de prévu pour les distributeurs alors quelle solution? Je passe d un immeuble a l’ autre puis un quartier de résidence pour personnes âgées comment voulez vous que je fasses a moins de ne pas distribuer pour les protéger et moi je me protège comment puisque la tournée dure 4h?

    • Le virus ne peut survivre que quelques minutes sur un support neutre. Un peu de gel devrait suffire à sécuriser les choses.

      Pas de quoi s’affoler non?

  2. Bonjour, personne ne pense aux nombres de portes que nous ouvrons pour distribuer?????
    Alors nous travaillons dehors certe mais le danger de contaminer est identiques pour moi.

    • Bien sûr, mais la contamination se fait aussi par d’autres moyens, le virus a une durée de vie très courte sur un support neutre.

      Rien de grave et au pire deux jours de fièvre.

      Pas de panique !

  3. Oui le gel quand on en a on viens de nous avertir d un cas a st Quentin vous nous dites que c est un gros rhumes on verra si c est le cas

    • Bonjour,

      L’important, c’est d’éviter la propagation aux personnes qui pourraient souffrir de pathologies chroniques et en particulier respiratoires.

      Il faut donc que chacun se responsabilise pour prendre des mesures personnelles pour se protéger et surtout protéger les plus fragiles.

  4. PAS GRAVE ET AU PLUS 2 JOURS DE FIEVRE…….
    QUELQUES MINUTES DE VIE DU VIRUS…….
    Que penser de ces avis de scientifiques…….
    Quelques fois il faut se taire au lieu de répondre des âneries…..

    Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), “la durée de vie du Covid-19 sur les surfaces n’est pas certaine, mais il semble perdurer comme les autres types de coronavirus.” Selon les surfaces et les premières études sur le nouveau coronavirus, ce dernier peut survivre quelques heures voir quelques jours. Sa survie peut aussi varier de conditions environnementales comme la température ou le taux d’humidité.

    L’OMS recommande des nettoyer les surfaces susceptibles d’être infectées avec un simple désinfectant sans oublier de se désinfecter également les mains et d’éviter tout contact avec la bouche, le nez et les yeux. Quant aux colis, toujours selon l’OMS, le risque de contamination au coronavirus serait très faible étant donné que le colis a été déplacé et exposé à différents environnements.
    En réponse à vos posts citées plus haut comme
    Selon une étude scientifique américaine, reprise par le Huffington Post, “le nouveau coronavirus pourrait survivre 4 heures sur le cuivre, 24 heures sur le carton et 2 à 3 jours sur le fer et le plastique.” Cette étude a été publiée le 10 mars sur le site de prépublication scientifique “medRxiv” avant d’être relue pour être publiée dans la revue scientifique New England Journal of Medicine.

    • Il est dit tout et son contraire !

      Personne ne sait trop quoi faire et il faut protéger les autres, et en particulier ceux qui sont fragiles.

      Ce qui est certain, c’est qu’il est possible de se prémunir en se lavant les mains et en évitant les contacts.

      Pour le reste, les médecins traitants sont plus compétents que nous pour juger de l’aptitude ou non du salarié à travailler.

  5. Bonjour.
    En tant que manutentionnaires on est obliger de toucher les feuille de route, les paquets de retour, les poignets de portes, les rajouts etc de ranger dehor les papier, poubelle, palettes, et de ramasser les gobelet et autres tout ce que bon nombre de distributeur touche.. Du coup nous sommes plus exposer surtout que nous sommes dans un dépôts ou il y a énormément de passage.. Donc on multiplie les risque..

    • Bonjour,

      Tout à fait. Les agences vont recevoir des gants et du gel dans les prochains jours.

  6. S’il y a confinement, qu’elles seront les mesures pour les distributeurs ?

  7. Après de président Macron. Demain on distribue ou pas car s il fait bien bien compris on est confime dans 15 jours

    • Le déplacements professionnels restent autorisés si on ne peut pas travailler a distance, donc pas de problème pour terminer cette semaine.

      Ensuite, il n’y aura plus de distribution car les annonceurs ont annulé leurs campagnes.

Les commentaires sont fermés.