Les élus C.A.T. – Adrexo au C.E. s’inquiètent

Lors des dernières réunions de décembre et du 19 février, les élus C.A.T. au comité d’entreprise ont évoqué leurs préoccupations pour l’avenir d’Adrexo.

Notre constat est simple.

Adrexo est en difficulté et doit se restructurer, se développer, à minima équilibrer ses comptes.

En attendant, pour cela, l’entreprise a besoin d’argent.

C’est la situation actuelle.

Dans quelques jours, elle fera valider un montage visant à emprunter de nouveau de l’argent à des banques.

Bonne nouvelle ! Mais…

Nous ne nous étendrons pas sur le dispositif qui reste confidentiel et qui n’a d’ailleurs que peu d’importance.

Ce qui est important c’est que le groupe apportera en garantie la société Colis Privé.

Si Adrexo ne se relève pas suffisamment demain, ce qui est un vrai risque, et que nos actionnaires ont confirmé en décembre, la société Colis Privé serait automatiquement décrochée du groupe et vendue.

Il est évident que le groupe et en particulier Adrexo n’aurait plus aucune chance d’intéresser d’éventuels repreneurs sans l’activité colis.

De même Colis Privé perdrait alors l’apport logistique du réseau Adrexo.

Ce serait alors la mort assurée de notre entreprise et surtout la perte de 17 000 emplois.

Ce serait aussi une régression importante du réseau colis privé (même si parallèlement, un plan de transformation est sur la table pour en amortir les effets).

Deux conséquences très importantes pour l’avenir des deux entreprises mais surtout pour celui d’Adrexo.

De vraies inquiétudes pour les emplois.

C’est cela et seulement cela qui inquiètent les élus.

Pour nous, ce risque existe, et il est trop important pour que nous l’acceptions.

La somme attendue est loin de permettre d’investir compte tenu des dettes enregistrées à date.

Nous souhaitons que l’entreprise aille de l’avant, se développe, redevienne rentable, nous accompagnerons ce développement si il va dans l’intérêt commun des salariés et de l’entreprise, comme nous l’avons toujours fait, en responsabilité, en expliquant et en informant.

S’ajoute à cela une volonté assumée de présentation trop succincte de la part des actionnaires et une dissimulation d’informations aux élus du C.E. sur des procédures en cours qui nous laissent à penser que cette opération cache un plan très construit et que nous n’entendons pas valider en l’état.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

1 Commentaire

  1. Bonjour,

    Ils n’ont jamais investit dans adrexo, pourquoi le faire maintenant.

    Pour moi tout est prévu, ils vont investir dans colis-privé, qui vas commencer à rapporter de l’argent.

    Dépôt de bilan pour adrexo, donc tout revendre un maximum, machine ect…. Bah oui ça rapporte de l’argent.

    La fin d’Adrexo est signer pour ma part.

Les commentaires sont fermés.