La presse en parle…

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

C’est le Monde qui sort en premier, hier midi, l’information, que nous vous donnions hier matin (et même avant la fin du C.E.!). Les échos suivent aujourd’hui dans l’édition papier.

Sous le titre “Hopps, l’opérateur postal aux 22 000 salariés, sort la tête de l’eau“, le journal détaille, avec quelques approximations, le refinancement annoncé.

Ce matin, ce sont les échos, dans la version papier, qui sortent un entrefilet sous le titre : corrier : “hopps décroche un ballon financier de 32 millions d’euros”.

Format étonnant pour ce journal qui nous avait habitués à des articles plus enjoués comme “Prospectus, dans la tourmente, Hopps de l’argent frais“, ou “Comment Hopps Group à redressé Adrexo“. Une prudence assez inhabituelle mais de circonstance.

Pour autant, l’essentiel est que le groupe pourra faire face à ses obligations. En particulier au niveau des salaires, pendant quelques mois, grâce à cet apport de trésorerie.

Il reste désormais à faire que l’activité génère suffisamment de chiffre d’affaire et surtout de marge pour que les entreprises du groupe puissent en vivre et notamment Adrexo.

Tout cela ne remet pas en cause nos réserves exprimées hier matin.

Nous ne sommes pas du tout en phase avec la méthode utilisée pour l’information des élus du personnel, qui ne respecte pas les règles en la matière et ne permet pas l’expression d’un avis éclairé.

Cette position est partagée par au moins une autre organisation syndicale qui s’est également exprimée sur le sujet par écrit hier.

Nous ne comprenons pas les raisons qui poussent la direction à entraver le fonctionnement normal du C.E. en réitérant, à chaque réunion sur ce sujet, le même refus de production de présentation écrite, pourtant obligatoire.

Les élus C.A.T. au Comité d’Entreprise se réservent donc la possibilité d’en tirer toutes les conséquences de droit et sont particulièrement déterminés à faire respecter les droits des salariés.

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

    • Bonjour, il est en cours de finalisation car il nécessite quelques démarches d’homologation.

  1. D’accord merci j’espère que vous nous tiendrons informés quand sa sera fais et définitif sa fera du stress en moins

Les commentaires sont fermés.