Adrexo paye ses salariés, pour ceux de Hopps et de Colis Privé, ce sera plus tard !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Nous avons reçu nos salaires le 3 février (selon le délai bancaire) et donc à la bonne date.

Ouf…

Ce fut encore une épreuve pour beaucoup d’entres nous, le doute apparaît à chaque fin de mois, et ajoute aux conditions de travail difficiles liées à nos métiers et aux contraintes de l’entreprise.

Pour les collègues de Hopps, c’est plus compliqué, un site de confrères syndicalistes confirme depuis lundi que ce sera sans doute pas avant la fin de semaine.

Après vérifications, la trésorerie ne permettait effectivement pas de payer tout le monde, nos collègues de Hopps Group devront donc attendre.

Le personnel Hopps Group est principalement basé au siège Aixois, et intervient pour les services supports (paye, comptabilité, informatique, achat, etc…).

Ils avaient déjà du subir ce type de retard de versement.

Même s’ils ne sont pas dans la même entreprise, ils sont indispensables au fonctionnement d’Adrexo.

Pour Colis Privé, même chose, un mail de la DRH a annoncé un décalage au 5 février. Pourtant, cette structure n’occupe que peu de salariés, les livreurs étant sous traitants et pas salariés de colis privé.

Tous ces collègues méritent notre soutient et notre solidarité.

Encore une illustration de ce que nos actionnaires appellent « la succès story a la Française » dans leurs écrits publiés dans les gazettes locales.

Un tout petit décalage entre la réalité et la communication du groupe qui n’aura en tous cas pas échappé ce mois ci aux malheureux salariés qui font crédit à leur employeur.

1 Commentaire

  1. Bonjour, ça ne peut durer plus longtemps, tous le monde, toutes les branches sont touchées. À chaque fin de mois c’est l’angoisse. Parfois je souhaiterais que tout ce casse la gueule. Quitte à aller pointer au pôle emploi, aux moins je serais à quoi m’en tenir. Et payer à l’heure de surcroît.

Les commentaires sont fermés.