AD-PRODUCTIONS, le nouveau C.S.E. à l’arrêt !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

En début d’année, AD-PRODUCTIONS, filiale d’Adrexo, chargée de la fabrication mécanisée des poignées de publicités dans les zones de Paris, Lyon et Marseille a organisé les élections du comité social et économique (C.S.E.), nouvelle appellation du comité d’entreprise (C.E.).

Après quelques mois d’un rodage nécessaire pour les nouveaux élus, au surplus dans une nouvelle instance représentative du personnel, on ne peut que constater que la locomotive est en panne et que le train reste à quai.

Ce pourrait être symbolique, si cela n’entraînait pas simultanément des conséquences pour les salariés qui se trouvent confrontés à la même situation qu’avant la mise en place du C.S.E., c’est à dire face à rien !

Quelques réunions se sont tenues mais aucun procès verbal n’a été diffusé dans les établissements et même les élus n’ont pas reçu les projets dans les délais.

Bref, Il ne se passe rien !

Pourtant, c’est au secrétaire d’assurer ces missions et il suffit de lire les ordres du jour pour savoir qu’un compte rendu pourrait pourtant tenir sur l’envers d’un timbre poste, car non seulement il n’existe aucune communication vers les salariés mais les contenus des réunions sont plus que légers…

N’y a t il aucun sujet à traiter sur le social, l’économique, la sécurité et les conditions de travail dans cette entreprise ?

Il n’est pas tout de se faire élire, il faut ensuite assumer ! A l’évidence, ce n’est pas encore prévu !!

Ce n’est pas plus actif du coté de la trésorerie qui n’a pas encore trouvé le temps d’ouvrir un compte bancaire pour le C.S.E., ce qui ne permet pas le versement de la subvention de l’entreprise, subvention qui permet le fonctionnement du C.S.E. mais aussi la création d’un volet concernant les œuvres sociales destinées aux salariés.

A ce rythme là, il faudra repousser Noël pour permettre à ces touristes du C.S.E. de voir naître l’envie d’avoir envie…

La C.A.T. AD-PRODUCTIONS vient de rappeler le secrétaire à l’ordre et à ses obligations. Le syndicat prévoit d’engager une procédure si le fonctionnement du C.S.E. demeure entravé.