1er mai. Règles de rémunération.

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Dans le code du travail, le 1er Mai est un jour férié ET chômé (article L3133-4 du code du travail).

Que se passe t il dans le domaine de la distribution ?

Le 1er mai, Fête du travail, tire ses origines dans l’histoire du monde ouvrier. Le point de départ est le samedi 1er mai 1886. Ce jour-là, à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains, alors en plein développement. Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines. La date du 1er mai n’est pas choisie au hasard : il s’agit du « moving day », le jour où traditionnellement, les entreprises américaines réalisent les calculs de leur année comptable. Le mouvement se poursuit et le 4 mai, lors d’une manifestation, une bombe est jetée sur les policiers qui ripostent. Bilan : une dizaine de morts, dont 7 policiers. S’en suivra la condamnation à mort de cinq anarchistes.

Trois ans plus tard, le congrès de la IIe Internationale socialiste réuni à Paris pour le centenaire de la Révolution française, décide de faire du 1er mai une « journée internationale des travailleurs » avec pour objectif, d’imposer la journée de huit heures. Cette date fut choisie en mémoire du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago. Dès 1890, les manifestants arborent un triangle rouge symbolisant leur triple revendication : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. Cette marque est progressivement remplacée par une fleur d’églantine, en 1891, lorsqu’une manifestation à Fourmies, dans le nord de la France dégénère, les forces de l’ordre tirant sur la foule. Ce jour-là, une jeune femme portant une églantine est tuée. Cette fleur devient le symbole du 1er mai (le muguet ne viendra que plus tard).

Et pour les distributeurs de publicités ?

Sur le plan strictement légal, pour un salarié à temps partiel, si le premier mai tombe un jour habituellement travaillé, il sera payé, en plus du temps prévu sur la feuille de route.

Nous rappelons qu’il est interdit de travailler un 1er Mai et la badgeuse ne fonctionnera pas ce jour la.

Il faudra donc décaler la distribution au jour suivant.

Il est important de faire une précision sur la notion du jour habituellement travaillé qui est à relier à votre contrat de travail et aux nombres d’heures hebdomadaires prévues sur celui-ci.

Il ne s’agit donc pas d’un jour ou vous avez l’habitude de travailler par convenance personnelle, il faut que ce jour soit prévu comme jour habituel de travail sur votre contrat et figure sur votre feuille de route après la mention des jours travaillés.

Très souvent, les contrats d’une durée inférieure ou égale à 8 heures hebdomadaire n’ont qu’un jour de travail prévu et celui-ci est positionné sur le lundi. Cette situation était importante à prendre en compte pour les deux autres journées fériées au sens de le convention collective que sont Noël et le premier Janvier.

Pour cette année, les contrats prévoyant un jour habituel de travail au mercredi pourront automatiquement bénéficier du paiement de ce jour férié dans tous les domaines d’activité pour un contrat à temps partiel.

Dans l’entreprise ADREXO, la situation est un peu particulière car, par accord d’entreprise, ADREXO accepte de verser une indemnité correspondant à une moyenne journalière de salaire des trois ou six derniers mois si la journée de premier mai ne tombe pas un dimanche. Contrairement au régime légal classique, tous les distributeurs percevront donc une indemnité cette année sur le bulletin de paye de mai.

10 Commentaires

  1. le 1 er mai doit etre paye et je ne vois pas pourquoi cet accord est remis en question? NOUS N AVONS PAS ETE PAYE PENDANT DES ANNEES ET AVONS OBTENU CE DROIT EN QUEL HONNEUR CELUI CI EST IL REMIS EN CAUSE TRAVAIL DE 8 OU 10 OU 15 C EST PAREIL LE 1ER MAI EST LE SEUL JOUR CHOME LEGAL EN FRANCE ET MEME SI LA FEUILLE DE ROUTE N INDIQUE PAS MERCREDI COMME UN JOUR DE TRAVAIL IL DOIT ETRE PAYE COMME DEPUIS QUELQUES TEMPS

    • Bonjour,

      Il n’y a pas de tentative de remise en cause actuellement de cet acquis mais le code du travail précise que ce jour férié et chômé n’est payé que si c’est un jour de travail habituel.

      Dans le contrat d’un contrat à temps partiel, si le salarié devait travailler ce jour là, il sera rémunéré, mais ce n’est pas le cas autrement.

      Le nombre d’heures du contrat a donc une importance pour savoir si le salarié est éligible ou non à cette rémunération.

      Il faut préciser que ces dispositions s’appliquent dans toutes les professions avec quelques exceptions dans certains domaines où il doit y avoir une continuité de service (sécurité, restauration, hôtels…).

      Mais, même dans ces domaines, si un barman à temps partiel ne travaille que le week-end et donc pas habituellement le mercredi, il n’aura rien au titre du premier mai cette année.

      • Croyez vous sincèrement qu’un barman ne travaillant que le weekend est d’énumérer sur la base du smic
        Avec des syndicats comme cela pas étonnant qu’il y est si peut de cotisants

        • Il n’y a pas de rapport entre le montant du salaire et le 1er mai.

          L’exemple du barman, du serveur, de la femme de chambre, de l’agent de sécurité illustre simplement le fait que tout le monde ne perçoit pas de salaire pour cette journée s’il est en contrat à temps partiel.

          Un syndicat n’est pas la pour mentir ou travestir la vérité, il serait sans doute plus simple de crier au feu et de dire le contraire, mais nous préférons la vérité pour les salariés qui lisent les pages de ce site.

          Car, c’est la stricte application du code du travail. La règle est claire : si un jour férié tombe un jour non travaillé, le salarié ne perçoit aucune rémunération. Toutefois, pour une fois que les salariés d’Adrexo ont un avantage sur les autres salariés à temps partiel, ne boudons pas notre plaisir !

          La convention collective peut déroger à cette règle, ce qui n’est pas le cas dans celle qui gère notre profession, mais un accord d’entreprise s’en charge.

          La direction générale du travail a d’ailleurs produit une circulaire officielle en 1994 sur ce thème afin de préciser le fonctionnement de ce droit, et surtout sur les modalités d’application.

          Donc, et on ne peut que regretter qu’il est fallu un conflit judiciaire pour obtenir ce droit, mais c’est ainsi et il est de notre responsabilité de dire la vérité sans laisser croire qu’il pourrait en être autrement pour un salarié à temps partiel classique, enfin, pour vous rassurer, nous n’avons pas nous plaindre du nombre d’adhérents à la C.A.T. Adrexo, nous en sommes très satisfaits et il ne cesse de progresser. Merci pour vos encouragements.

          • et pour Noel et nouvel an …
            on est le 1er mai et on a toujours pas été payé …
            apres l’embauche d ‘alternants comme distributeurs , adrexo invente l embauche de stagiaires de 3eme pour gerer le service RH

          • Tous les salariés qui ont demandés par écrit le paiement de ces deux jours et qui respectaient les conditions requises ont été payés ou sont sur le point de l’être.

            Si ce n’est pas le cas pour vous, ce n’est pas normal et nous vous invitons à vous manifester en créant un dossier dans la rubrique d’aide au salariés. Nous interviendrons immédiatement et obtiendrons ce paiement très rapidement.

            L’embauche d’alternants n’est pas nouvelle et il convient de rappeler que toutes les entreprises ont des obligations en ce domaine. Ce qui peut être plus étonnant, c’est de les retrouver sur des missions de distribution. C’est toutefois assez logique et dans la continuité des évolutions de l’entreprise.

            En effet, d’une part, le métier se professionnalise et ce qui pouvait apparaître simple n’est pas du temps évident au quotidien, surtout pour les nouveaux entrants. De nouvelles activités et de nouvelles compétences sont requises et la formation nous semble indispensable pour nos nouveaux collègues.

            D’autres part, des personnes souhaitent se former tout en ayant un salaire et un financement pour cette formation. L’alternance permet cela et contrairement à une idée reçue, le travail en entreprise n’a pas forcément besoin d’être en lien avec la formation. L’alternance est d’avantage un moyen de formation et de financement de celle-ci, contrairement à l’apprentissage qui nécessite une période d’application en entreprise et en lien avec la formation.

            Adrexo peut donc faire travailler ces alternants, jeunes ou moins jeunes, en début de semaine, sur des taches de distribution ou de manutention, et laisser ensuite ces personnes libres en fin de semaine pour la période de formation.

            C’est un dispositif gagnant-gagnant qui permet à ces salariés de se former pour acquérir des compétences et pourquoi pas, devenir ensuite salariés permanents de l’entreprise qui aurait pu ainsi détecter des talents intéressants.

            Au sujet du service RH, il y aurait beaucoup à dire sur ce service dont l’excellence opérationnelle est loin d’être démontrée. Certes, il y a de nombreux salariés mais ce service n’est clairement pas à la hauteur, le problème étant exacerbé dans certaines régions. Il faut savoir que ce service n’est pas directement rattaché à Adrexo mais fait partie du groupe Hopps, ses salariés n’étant donc pas salariés d’Adrexo (et parfois très éloignés des réalités), il sont gérés à l’intérieur du groupe qui a décidé de mutualiser ce service pour l’ensemble des filiales.

            C’est assez classique dans des groupes, mais il faut bien reconnaître que l’entreprise traîne ici un boulet qui freine considérablement son développement et génère de multiples conflits.

      • Au fond adrexo a tout compris jour de travail lundi mardi jeudi vendredi comme cela il n’ont rien à payer car il y a toujours ou une veille ou un lendemain de pas travailler
        Malgré vos dire on a toujours pas été payé de Noël et premier janvier

        • Il est difficile de reprocher à une entreprise le fait que le premier tombe cette année un mercredi !

          De plus, nous ne comprenons pas votre reproche puisque les salariés d’adrexo vont bénéficier d’une indemnité alors que ce ne sera pas le cas des autres salariés à temps partiel dans d’autres domaines d’activités.

          Pour une fois qu’Adrexo est plus favorable que les autres, il ne faut pas bouder notre plaisir ! (même si cet avantage reste modeste..).

          Si vous n’avez pas été payé de vos deux jours fériés, n’hésitez pas à utiliser la rubrique d’aide aux salariés et nous vous obtiendrons le paiement très rapidement.

      • donc l accord du 3 juillet 2012 qui faisait reference a l article 9 chapitre 3 de la CCDD est totalement remis aux oubliettes il est vrai qu il n avait pas ete signe par tous cela est peut etre aussi la cause le 1er mai tombe un mercredi et la majorite des distributeurs normalement travaillent une ou deux heures on nous interdit de travailler meme plus on vous dit vous pouvez terminer jeudi matin mais c est oral et vlan voila l eponge votre fdr n indique que le lundi donc pas de 1er mai personnellement ce jour je travail dans mon 2e emploi et a midi j aurais pu terminer ma distr pour adrexo mais j ai une bonne eponge pour essuyer mes larmes ce n est pas le cas de tous
        bea

        • Bonjour,

          Je pense que vous n’avez pas lu la fin de l’article. Dans votre cas, avec un second contrat à temps partiel et un jour de travail au mercredi sur cet autre contrat, vous percevrez bien deux indemnités pour le premier mai cette année.

Les commentaires sont fermés.