Hopps Group n’ira pas sur le marché du portage de presse.

Dans un communiqué, le Groupe “HOPPS“, maison mère d’Adrexo, dément fermement vouloir aller sur ce marché.

Il confirme avoir “mandaté” des experts du secteur avec l’objectif de “dresser une étude de marché” dans le cadre d’une prochaine décision d’ouverture à la concurrence.

Le groupe “confirme officiellement qu’il ne souhaite pas s’engager dans une éventuelle acquisition des sociétés du secteur ni devenir lui-même un nouveau prestataire de ce type de services, malgré l’éventualité d’une évolution du cadre législatif en vigueur aujourd’hui”.

Il précise préférer poursuivre son développement sur les secteurs de la logistique e-commerce et du média courrier, avec comme volonté de “construire le premier réseau de poste privé en France” précise Hopps Group.

Ce communiqué publié lundi fait également mention du récent lancement de son offre de relais « hoppStore » et de l’accord passé en ce sens avec les diffuseurs de presse sans qu’aucun autre développement ne soit envisagé avec eux.