Zoom sur Alain, distributeur à Saint-Malo.

J’ai 64 ans et je suis en retraite depuis mai 2016.

J’ai exercé des responsabilités dans des entreprises qui équipaient les hôpitaux et ensuite dans la relation client.

Chez ADREXO depuis 1 an. Actuellement en maladie professionnelle pour une tendinite aiguë au bras droit et une complication au niveau du nerf, due au poids très important que nous portons.

J’ai fait le calcul, certaines semaines jusqu’à 10 tonnes me passaient entre les mains.

Je n’ai jamais vu une entreprise aussi peu respectueuse des Hommes et si mal organisée.

Je remercie ADREXO car le combat que je vais mener maintenant donne un vrai sens à cette dernière partie de ma vie professionnelle.

1 – A quoi penses-tu le soir en te couchant ?
A ce que j’ai fait dans la journée, à ce que je vais faire le lendemain et aux divers projets que j’ai en tête.

2 – L’endroit où tu te sens le mieux ?
Dans un livre

3 – S’il fallait que tu ne manges qu’une seule chose pendant six mois, ce serait quoi ?
Du pain

4 – Ta destination idéale pour partir en vacances, ce serait où ?
Soleil et mer

5 – S’il te restait une journée à vivre, tu ferais quoi ?
Une balade au bord de la mer
  6 – Si tu pouvais changer une chose chez toi (Physique ou pas), ce serait quoi ?
Connaître plus de langues étrangères

7 – Qu’est-ce que tu aimerais accomplir un jour et qu’est-ce qui t’empêche de commencer à le réaliser aujourd’hui ?
Faire un tour du monde. Le temps et les moyens me manquent

8 – Si l’argent n’importait pas, tu ferais quoi dans la vie ?
Des voyages dans le monde entier

9 – Le plus bel endroit où tu es allé(e), c’est où ?
Je ne sais pas exactement mais c’est surement au bord (ou dessus !) d’une Mer ou d’un Océan.

10 – A quel point ta vie se compliquerait si on t’enlevait ton téléphone portable ?
Elle ne se compliquerait pas, au contraire elle serait plus simple.

11 – Qu’est-ce que tu détestes par dessus tout ?
L’égoïsme souvent associé au manque de respect

12 – Le don de la nature que tu voudrais avoir ?
Le don de pouvoir maîtriser plusieurs langues

13 – Fautes qui t’inspirent le plus d’indulgence ? 
La paresse quand elle est justifiée

14 – Un incendie se déclare chez toi, tu ne peux sauver qu’une seule chose. Laquelle ?
Mon ordinateur

15 – Ta devise ?
Respecter sa parole et combattre

12 pensées sur “Zoom sur Alain, distributeur à Saint-Malo.

  • 13 février 2019 à 18 06 53 02532
    Permalink

    Je vois que vous avez du travail a St Malo!!vous distribuez ou vous préparez les chariots?bon courage

  • 15 février 2019 à 8 08 41 02412
    Permalink

    bonjour alain bon courage pour la suite tendinite je connais sa et de plus c’est très douloureux ,la chance d’avoir du travail a ST malo.

  • 15 février 2019 à 17 05 23 02232
    Permalink

    bonjour alain etes vous tourjour au travail ou etes vous licencier

    • 15 février 2019 à 17 05 43 02432
      Permalink

      Bonsoir Marc.
      Je pense que nous pouvons répondre à sa place sans craindre de se tromper, Alain est en arrêt maladie pour le moment. Il n’y a pas de licenciement en vue, heureusement.

    • 16 février 2019 à 9 09 35 02352
      Permalink

      Bonjour. Alain “remercie” ironiquement puisque dans son malheur, il va pouvoir avoir plus de temps pour défendre ardemment les intérêts des salariés.
      Ce qu’il a commencé à faire d’ailleurs.

      • 16 février 2019 à 22 10 26 02262
        Permalink

        Oui dans peu de temps il sera délégué une façon de ne plus distribuer merci pour tous les distributeurs qui eux ne cherchent pas à se planquer je réponds ainsi car j ai fait de la distribution par tous les temps pendant 24 ans en double emploi donc lui 1 an est déjà sur la touche pour la distribution mais pas pour une future délégation et moi j ai arrêté à 68 ans il faut savoir ce que l on veut bonne soirée

        • 17 février 2019 à 8 08 25 02252
          Permalink

          Bonjour.
          Notre collègue Alain a déjà une carrière professionnelle pleine derrière lui, comme vous d’ailleurs. Il me semble qu’il a déjà rempli sa mission de salarié, sans se planquer apparemment, pendant des années.
          Il est remarquable, nous pouvons être admiratif et vous en féliciter, que vous ayez pu assurer pendant 24 ans la distribution de pubs en double emploi mais tout le monde n’a pas vos capacités physiques. Comme vous le savez, nous ne sommes pas tous égaux devant la résistance à l’effort, malheureusement.
          J’ai un voisin qui a 60 ans, il court le 20 km en 1h20 et je vous garantis que pas grand monde arrive à le suivre. Et vous ?

  • 16 février 2019 à 9 09 39 02392
    Permalink

    bonjour j ai pose cette question car moi j ai demande cette m p car a l arret depuis juin 2018 operation totale de l hanche et maintenant operation de la coiffedroiteje voilais savoir comment fonctionner cette arret pour le paiement merci bonjour a tous et a salim marc

    • 16 février 2019 à 12 12 57 02572
      Permalink

      Bonjour,

      Il faut que l’assurance maladie accepte de passer la maladie en maladie professionnelle.

      Le traitement est alors assez proche de celui d’un accident du travail.

  • 17 février 2019 à 15 03 41 02412
    Permalink

    J’ai calculé le poids de pubs passé par mes mains cette semaine: 2.367 ex. à 0,2 kg à bouger 3,5 fois ( charge pour voiture + décharge au dépôt maison de 50% de la pub + décharge complète pour distribution de la 1ère moitié restée dans le coffre égal deux fois:car: “entrepôt” dans le chariot pour distribution une par une, puis recharge des 50% pour dépôt maison dans le coffre, puis transfert dans le chariot et distribution une par une.
    Cela fait donc 3,5 passages par les mains – pour un mini – contrat de 10h par semaine ! ).
    Cela fait 2.367 x 0,2 x 3,5 ( en kilo ! ): 1.656,9 kilo ( ,= 1, 6569 tonnes ! ).

    Si je compte un contrat assez plein de 26 h, cela donnera : 1.656,9 x 2,6 = 4,307,94 ( kg = 4, 30794 tonnes ! )

    Pour un contrat de 35 heures, cela fait donc: 1.656,9 x 3,5 = 5.799,15 ( kg = 5,79915 tonnes ! ).

    A St. Malo – pendant votre fameuse semaine désastreuse des 10 tonnes – vous étiez donc obligé de bouger presque le double du poids d’un distributeur du Vaucluse – des Bouches – du – Rhône pour le même salaire, je suppose, si vous avez un contrat à plein temps. ( Sinon, ce serait encore plus ! ).

    Je n’aurais pas pu le faire avec mes 67 ans et presque 7 ans d’ancienneté chez ADREXO, je crois. Merci pour les chiffres !

    • 17 février 2019 à 15 03 55 02552
      Permalink

      Bonjour,

      Vous multipliez des pommes et des bananes…

      Une poignée de 0,2 kg, c’est très peu, et c’est même assez rare, la moyenne est plutôt à 500 grammes, et le nombre de documents conditionne seulement le temps de préparation mais pas la distribution, il est donc très hasardeux d’extrapoler avec des durées de contrat.

      S’ajoute à cela certaines zones mécanisées.

      Cela dit… peu importe, il n’y a pas de raison de monter des salariés contre les autres. Il n’y a pas de compétition à celui qui sera le plus malade ou qui aura le plus d’impact sur sa santé.

      Chacun n’est pas égal devant la santé, et ce qui est important c’est le respect des personnes.

Commentaires fermés.

ADREXO

GRATUIT
VOIR