Les Bronzés font relâche !

(Article sonore)

Après que le généreux secrétaire, son toujours fidèle trésorier, ainsi que les gentils élus du comité d’entreprise eurent écumés la côte Catalane ensoleillée (Collioure, Banyuls-sur-Mer, Canet-en-Roussillon, Saint-Cyprien, Port-Vendres, etc, etc…) et les sommets de la même région (Font-Romeu)

durant toute l’année 2018, voilà que pour le mois de décembre ils font relâche. 

En effet, le secrétaire du comité d’entreprise, qui n’est pas à une approximation près, a écrit que : « comme tous les ans, il n’y aura pas de préparatoire au mois de décembre. ». Ce qui n’est évidemment pas la réalité.

Ne nous arrêtons pas aux « à peu près » du secrétaire, afin de faire preuve de toute notre compassion envers les gentils élus qui n’auront pas la joie et l’immense honneur de fouler, comme tous les mois, le sol Catalan qui leur apportait une grande satisfaction, ainsi qu’une récompense bien méritée eu égard au soutien inconditionnel qu’ils déclinent à l’endroit de leurs bienfaiteurs. 

Nous avons donc une pensée pour les élus de Normandie, de la région Parisienne, des Pays de Loire, du Sud-Ouest, d’Auvergne et de Rhône-Alpes qui ne pourront pas goûter à leur friandise kilométrique mensuelle et ce à quelques jours des fêtes de Noël. Bien triste tout ça !

Les élus n’auront pas, non plus, l’occasion de travailler « sérieusement » pendant les 30 habituelles minutes, maxi, sur l’ordre du jour d’un comité d’entreprise important, puisque l’annonce de l’arrivée d’un nouveau Directeur Général à la tête d’Adrexo a été faite.

Mais, me direz-vous, est-ce là le but des réunions préparatoires ? Il est évident que non, puisque malgré cette annonce importante, il n’y aura pas de réjouissances, de réunion préparatoire pardon !

Résultat de recherche d'images pour "skis plantés dans la neige"

 

Néanmoins, rendez-vous sera pris, n’en doutons pas, en terre Catalane pour la réunion de janvier 2019, peut-être, comme la dernière fois, du côté des sommets pyrénéens afin d’améliorer « le planté de bâton » indispensable pour établir un ordre du jour « réussi » !

11 Commentaires

  1. merci au CAT de mettre en ligne cet article sur ” les bronzés font relâche..” en réponse… je vous dirais qu’il m’arrive qq fois de porter le gilet jaune….ceci explique cela…et j’attends les prochaines élections syndicales pour faire entendre ma voix…

  2. Oui, je suis du même avis que c’est révoltant de constater ce monde à l’envers, cette auto – suffisance et arrogance de profiter de la vie d’un représentant du Comité d’Entreprise qui n’a aucun gêne de se faire plaisir avant de travailler un tout petit peu.
    Je ne mets mon gilet jaune que quand il fait nuit pour être vu et respecté pendant la distribution après 17h30, mais j’ai parlé à des “gilets jaunes” à un rond – point “pacifique”. Ils ont dit qu’ils ne voulaient rien bloquer, mais ils avaient l’impression qu’on ne serait entendu en France que s’il on utilisait des moyens violents. Je leur ai dit que ce serait peut – être l’occasion d’installer un système de démocratie locale qui partait des intérêts et des besoins des citoyens sur place.
    Mais est – ce que c’est un rêve ou une utopie, car cela demande aussi la coopération et la co – responsabilité des gens.
    Ils n’ont pas trop cru que cela pourrait être une piste à prendre – une piste qui ne serait pas dans les Pyrénées, cette fois – ci..

    • arretez un peu de toujours critiquer les syndicats …. je suis certains que ces élus , énormément rompus et formés a la négociation avec les patrons , soucieux en permanence des interets de nous simple travailleurs qui pigeons rien aux subtilité du rapport de force , vont tellement leur mettre la pression que grace a leurs exceptionnels talent de défenseurs des classes laborieusesnous allons tous obtenir une prime de noel , 13 eme mois defiscalisé et sans charge ..; c est macron qui l a annoncé hier dans son bouleversant discours …

    • Bonjour,

      Votre commentaire est un peu rude, même s’il ne vise personne en particulier, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Ce que nous critiquons est le résultat du comportement de peu de personnes.

  3. pendant qu’il y en qui se dorent au soleil tous les distributeurs qui travaillent toute l’année pourraient eux aussi profiter autant qu’eux

  4. Je ne peux résister plus longtemps (pourtant je m’étais promis de ne pas mettre mon grain de sel !!!), il faut que j’y aille de mon commentaire…

    Le CE, quelle belle histoire, et encore nous ne voyons que la partie immergée de l’iceberg…
    Après il ne faut s’en prendre qu’à nous, car c’est nous qui avons mis en place cette grande mascarade qui dure et perdure depuis de nombreuses années.
    Ben OUI !!!
    Lorsque l’on laisse une poignée de pseudo syndicaliste (pour qui intérêt personnel passe avant intérêt collectif), prendre les commandes et décidé de tout. Il ne faut pas s’étonner que nous arrivions à de telles situations.
    quelques unes juste pour l’exemple:
    Obligation du trésorier adjoint d’ester en justice pour avoir un accès au compte du CE.
    Petites magouilles sur certains centre lors des dernières élections !!!
    Je développe…
    Il étais une fois sur un centre du sud de la France (ben oui les magouilles ne peuvent avoir lieu que dans le sud “vous vous dites” !!!).
    Une préparation aux élections des délégués du personnel.
    Jusque là, tout ce passe bien, mais c’est sans compter la désinvolture de certains syndicat, non, d’un syndicat (il se reconnaitra ici), qui, pour ne pas déroger à ces habitudes, décide, en lieu et place de ses forces vives de présenter des personnes sur ses listes, jusque là quoi de plus normal me direz vous ???
    Diantre, n’est ce pas ainsi qu’il faut procéder ???
    OUI, mais pas lorsque ces personnes sont déjà inscrites dans un autre syndicat et que ce syndicat, a lui fait les choses dans les règles…
    De ce fait tribunal sans oublier que les dîtes personnes se sont retrouvées menacées par des représentants du dit syndicat…
    Bon je vous la fait courte le syndicat en question a perdue les élections sur ce centre et les personnes présentées légalement ont été élues.
    Donc voilà pur la petite histoire.
    Tout cela pour vous dire chers Adrexiens.

    Cc’est nous !!!! Oui nous !!! qui décidons de ce que nous voulons être notre représentation, de ce que nous voulons êtres face à la direction (qui se frotte les mains d’avoir des Syndicats tellement corrompus qu’ils disent amen à tout),
    Alors que si nous étions unis, responsables et tous ensemble nous étions non pas réfractaire et disant non à chaque proposition de la direction, mais bel et bien force de dialogue et de proposition, notre unité et notre volonté pourrais faire avancer les choses et peu que peu renverser la situation en faveur des employés de notre société.

    Alors dans tout vos dépôts, dans tout vos bureaux, réfléchissez à ce que vous voulez vraiment,faite le savoir en vous unissant sous la bannière d’un vrai syndicalisme, qui met l’humain au centre de la négociation et surtout qui est force de dialogue et de proposition.

    A tout ceux qui n’ont pas encore pris leur décision je vous le dis rejoignez la CAT…

  5. Je n’ai pas tout compris, parce que c’était un peu dit au 2e degré, je crois, mais quelle passion et engagement.
    Je ne comprends toujours rien sur les listes des syndicats qui sont invisible à part la CAT qui “s’occupe de nous tous les jours par internet”. Eh bien, comment “forger” une “unité syndicale ou des salarié es” pour vraiment faire progresser les choses en faveur des salarié es ?

    • Bonjour,

      Nous nous n’avons occupons de vous sur internet mais aussi au quotidien dans vos centres.

      Nous vous rencontrons régulièrement sur les sites et nous souhaitons que d’avantage d’entres vous s’impliquent avec nous.

    • Que ce soit par internet ou sur le terrain, il est difficile de trouver une “unité syndicale”. Pour deux raisons essentielles, la première est qu’il faut trouver dans ces “autres” syndicats des personnes susceptibles de comprendre qu’elle est la situation sociale et économique dans l’entreprise et la seconde, qu’ils soient en capacité de proposer des solutions ou même de défendre les intérêts des salariés. Les réunions organisées dans des lieux “exotiques” prouvent que ce sont plutôt les intérêts des élus qui sont ciblés.

Les commentaires sont fermés.