P.S.E. : un accord léonin signé

Toutes les organisations syndicales représentatives dans l’entreprise, sauf la C.A.T. et la C.G.T. ont signé ce matin un accord permettant la mise en œuvre rapide du Plan de Sauvegarde de l’Emploi sans pourtant obtenir d’avancée notable pour les salariés de l’entreprise.

Il n’aura fallu que quelques minutes, ce matin, pour clore la négociation et signer l’accord.

Accord ou pas, le P.S.E. se fera, mais la C.A.T. avait demandé la mise en œuvre d’une réelle négociation sur des aspects importants et en particulier la possibilité d’introduire une dose de volontariat dans les licenciements à venir.

La direction et les autres organisations syndicales n’ayant pas considéré ce besoin comme important, un accord majoritaire a été signé ce matin sans que cette possibilité de volontariat ne soit retenue.

Nous allons donc voir partir des salariés qui voulaient rester et à l’inverse, voir rester des salariés qui voulaient partir. La situation va être très difficile pour les managers qui vont rester qui vont se retrouver avec des équipes composées en partie de salariés très peu motivés alors qu’il était simple de se prémunir de ces effets et d’anticiper une éventuelle suite au fonctionnement de l’entreprise.

Très concrètement, cet accord reprend l’intégralité des propositions de la direction et les organisations syndicales n’ont pu qu’obtenir une modification des scores sur les critères de licenciement, ce qui rend cet accord globalement contraire à l’intérêt des salariés et fait supporter les inconvénients à une seule des parties alors que l’autre en tire tous les avantages. .

Nous avons donc décidé de ne pas le signer.

Nous privilégions l’intérêt collectif aux intérêts individuels et nous préférons pouvoir nous regarder dans une glace demain sans avoir à nous dire que nous avons bradé vos intérêts.

Ce refus de signature ne change cependant rien puisque l’accord est majoritaire avec les autres signatures (F.O., S.A.S.D., C.F.E., U.N.S.A.) et s’appliquera donc. Il va permettre la poursuite de la procédure du P.S.E., et même entraîner l’accélération des procédures d’homologation.

Par manque de courage et de responsabilité, nous venons de passer à côté d’une possibilité d’améliorer un plan de licenciement en y introduisant des éléments permettant de sortir par des solutions audacieuses et socialement avantageuses.

Comme d’habitude dans l’entreprise, le combat ne peut pas se mener lors de négociations pour lesquelles les dés sont pipés et se mènera sur le terrain judiciaire.

Dans les prochaines heures, nous poursuivrons nos explications sur les différents effets de ce P.S.E.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

50 Commentaires

  1. Bonjour la cat
    Honte à eux!!!! mais pas surpris
    de leurs comportements aucune fierté

  2. C était à prévoir…
    La direction ayant acheté une partie des syndicats…
    Heureusement qq réfractaires subsiste mais ce ne sera pas suffisant
    Mercica vous de vous battre pour les salariés avant tout

  3. Et oui que voulez vous nous sommes dans une entreprise ou seul le patronat compte mais ils ont oublié que pour qu’il y ait un patronat, il faut une entreprise avec des salaires… Et là, à terme il n’y aura plus de clients donc plus de salarié et plus d’entreprise… Mais c’est ce qu’ils recherchent car qui dit plus de clients et plus de salarié donc plus d’entreprise, il y’as de fortes chances qu’ils n’aient plus d’explications à donner quand à leurs gestion désastreuse et aux trous dans la caisse….

  4. Rien d’étonnant quand des magouilleurs magouillent entre eux. Le seul bénéfice peut être une accélération vers la porte de sortie vu que l’entreprise ne donne plus envie aux salariés de s’investir pour elle. Le seul hic c’est qu’avec le tribunal de commerce aux commande je m’attendais à moins de manigances.

    • Merci à vous de ne pas avoir signé aucun syndicat ne devait signer avec moins de distributions plus dip presque pas de clients donc réduction, des finances suite à un chiffre d affaire l entreprise ne tournera moins bien la continuité de l activite Ip et
      Reconquérir des clients avec une qualité irréprochable etait une solution pour attirer d autre clients

    • Comment on peut s’attendre à moins de manigance même avec le tribunal de commerce alors qu’etonnement la presse n’a quasiment pas parler de ce qui se passe chez milee? Pourtant des syndicats ont contacté la presse y compris la cat. Il y a une volonté politique derrière tous ça de faire en sorte que la presse n’en parle pas.

  5. Ainsi, la direction obtient ce qu’elle souhaite depuis le début. Les salariés qui voulaient bien partir et qui restent n’étant plus motivés vont démissionner d’eux même, donc sans prime de licenciement. Ça permet de supprimer du personnel à moindre coup. Surtout que nous ne savons pas à quoi ressemblera notre travail à partir du 19 août. Selon les nouvelles conditions de travail, personnellement je me verrai sans doute dans l’obligation de démissionner…

    • Les salariés qui restent n’ont aucun intérêt à démissionner, il est préférable d’attendre la vague de licenciement suivante.

      • Bonjour
        Oui tout à fait d’accord si nous sommes pas dans le 1er train de licenciement pour ceux qui voulaient partir attendons sur le quai le prochain train c’est juste que pour celui-là nous montrons tous dedans et faudra sûrement pas attendre bien longtemps

        • Bonjour Phil
          Vous avez parfaitement raison dans votre commentaire.
          Nous verrons dès le 01 juillet si Melee est en capacité ou non de payer sa part de salaire aux distributeur(1 semaine).
          Je pense que sera un indicateur important pour la suite ou vers une liquidation.
          Ce PSE ne verra peut-être pas le jour et tous dans le même wagon.

  6. Bonjour y aura-t-il pas un moyen de savoir avant si on va être licencié ou pas ? Nous sommes dans l’angoisse depuis déjà plusieurs mois là nous devons attendre le 16 juillet pour que les courriers soient envoyés vous pouvez comprendre que c’est insoutenable pour nous . Merci

    • Bonjour,
      Avant le licenciement, les salariés concernés se verront proposer un reclassement.

  7. Et même entraîner l’accélération des procédures d’homologation?? C’est à dire?
    Plus rapidement et prévu que par rapport au planning initial?

    • Oui, car quand un accord majoritaire est signé par les organisations syndicales, le délai d’homologation par la DREETS est réduit.

  8. Bonjour
    Une fois le licenciement reçu le 19juillet , pouvez vous confirmer qu’il est vrai qu’il faut rester chez soi ??
    Merci

    • Bonjour,
      Si c’est indiqué sur le courrier, oui mais en l’état actuel des choses, nous ne pouvons pas l’affirmer.

  9. L’entreprise ne peut pas faire de bénéfices sur le courrier… Elle va encore se mettre dans le rouge. Comment peut-on laisser une entreprise fonctionner sans faire de bénéfice ?? Que fait le tribunal de commerce ? Elle ne va pas payer les frais de route réels, la voiture consomme beaucoup plus quand elle fait beaucoup de redémarrage… Là, ça va être que ça, on ne pourra plus distribuer à pied. Moi, je suis chez adrexo depuis novembre 2002, je ne suis pas venue dans cette société pour utiliser ma voiture toute la journée. Et là je devrais faire plus que de kilomètres que je ne fais actuellement.

  10. Je suis actuellement en AT es ce qu’il peuvent me licencier ??

  11. Bon débarra pas de reclassement licenciement économique tout simplement melee va payé les 20 ans que j’ai fait en distribution pas d’angoisse content aucune peur soulagement et dans six mois retraite

    • Celle-ci et peut etre une autre à la fermeture de l’entreprise…

    • Ça consiste à proposer un autre poste disponible avant de licencier un salarié pour motif économique.

      Dans la réalité, on vous proposera de devenir comptable à Paris ou d’être agent d’accueil à Aix en Provence.

      Le reclassement consiste alors à vous proposer un emploi que vous ne pourrez pas accepter.

  12. Bonjour je ne retrouve pas la liste des centres qui ferment l’avait vous est et’elle a jour. merci

    • Bonjour, elle n’est pas modifiée par rapport à la précédente et elle est en ligne.

      • merci de votre réponse mais ou en ligne il y a plein d’articles donc pour le retrouver.

  13. pourquoi tous ce cinema si milee est voué a l’echec ??
    quel interet de continue un peu ??

    • Parceque chacun doit jouer son rôle jusqu’au bout pour ne pas laisser penser qu’il ne fait pas ce qu’il faut.

  14. Bonjour,

    Moi aussi chez Adrexo-Milee depuis longtemps (2005) je pense que la première vague de licenciements le 19 Juillet ne va aucunement soulager les dettes puisqu’il faudra payer aux employés et cadres leurs salaires et primes de licenciement, parfois élevées. On sait bien que les plus gros salaires sont licenciés en premier.
    En cas de licenciement y a t-il un préavis (15 jours de travail à assurer par exemple) à respecter pour le salarié comme c’est souvent le cas en cas de démission?
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour, ce n’est pas l’entreprise qui paye les indemnités de licenciement mais l’AGS.
      Le critère du salaire n’est pas pris en compte dans l’ordre des licenciements.
      Il y a en effet un préavis d’un ou deux mois selon l’ancienneté.

  15. Bonjour, c’est honteux qu’ils n’ai pas accepté, merci a vous de ne pas avoir signé! j’èspere qu’il me licencieront malgré tout, si ce n’est pas le cas je ferais tout mon possible pour décrocher un licenciement pour inaptitude, faute de mieux, les mois qui suivent. en espérant de tout cœur que le tribunal du commerce puisse liquider cette odieuse entreprise.

  16. Bonjour , pensez-vous que l’entreprise va être liquidée ? Merci de votre réponse .

    • Bonjour, c’est possible mais nous n’avons d’informations la dessus.

  17. BJR JE SUIS A TEMPS PARTIEL 19ANS JE TOUCHERAIS COMBIEN PRIME LICENCIMENT MERCI

    • Bonjour, vous trouverez un simulateur dans la rubrique d’aide aux salariés.

  18. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ces informations.
    A quelle date est prévue la fermeture des dépôts indiqués sur la liste ?
    Si l’on est concerné travaillera t’on encore en Juillet ou va t’on nous demander de ne plus venir ?

    • Bonjour,
      Si un centre ferme, les salariés seront rémunérés en restant chez eux. Les fermetures ne se feront pas forcément en même temps partout.
      L’entreprise aura par ailleurs la possibilité de dispenser les salariés de travailler pendant le préavis.

  19. Merci de ne pas mettre la CFTC dans le lot des signatures,car notre représentant n’était pas présent lors de cette réunion
    Merci

    • Et la CFTC n’étant pas représentative, elle n’était pas sollicitée pour signer un accord.

Les commentaires sont fermés.