Accord de “mobilité” chez Mediapost

Notre concurent rencontre les mêmes difficultés que nous et organise la fin de l’activité publicitaire en utilisant des formes légales.

C’est ainsi qu’un accord de mobilité vient d’être signé dans cette entreprise.

Cet accord permet l’utilisation de deux dispositifs de congés de mobilité non-cumulable.

Le congé de mobilité classique :

Ce dispositif est ouvert aux salariés en CDI disposant d’un projet professionnel favorisant le retour à un emploi « stable » :

  • reprise d’un emploi en CDI ou CDD ou d’un contrat de travail temporaire d’une durée minimale de six mois ;
  • recherche immédiate d’un emploi, accompagnée ou pas d’une formation d’une durée de moins de 150 heures ou de moins de six mois ;
  • recherche d’un emploi impliquant au préalable le suivi d’une formation longue d’une durée minimum de 150 heures ou de six mois et plus ;
  • création ou reprise d’une entreprise ou d’une activité non salariée ;
  • préparation d’un concours de la fonction publique.

Pendant ce congé de mobilité, d’une durée de huit mois (portée à neuf mois pour les salariés handicapés et dix mois pour ceux âgés de 59 ans et plus), Mediapost s’engage à verser une allocation mensuelle égale à 100 % du salaire net perçu au cours des 12 derniers mois.

De plus, les salariés dont le projet implique le suivi de formations ou un accompagnement en vue d’une reprise ou d’une création d’entreprise bénéficieront d’une aide de 4 000 € maximum.

Le dispositif légal « Transitions collectivesCongé de mobilité »

Ce dispositif permet l’accès à une formation, d’une durée de 12 mois maximum qui sera financée à hauteur de 40 % par l’État.

Mediapost s’engage par ailleurs à prendre en charge les coûts pédagogiques à hauteur de 4 000 €.

Et après ?

Après ces deux congés, le contrat de travail est rompu et donne lieu au versement de l’indemnité conventionnelle de rupture, laquelle sera majorée, en cas de concrétisation rapide du projet, d’une somme égale à 50 % de l’allocation totale à laquelle il aurait pu prétendre entre la date de rupture effective du congé mobilité et la date de fin initialement prévue.

Pour les salariés agés :

Les salariés de la filière distribution pouvant liquider leurs droits à la retraite bénéficieront de l’indemnité de fin de carrière (article 18 de la CCN de la distribution directe) portée à 250 % de sa valeur initiale et d’une indemnité additionnelle de 1 500 € (montant de l’indemnité de fin de carrière conventionnelle × 2,5 + 1 500 €).

Cette mesure bénéficiera à tous, y compris les salariés n’ayant pas les cinq ans d’ancienneté requis conventionnellement.

Pour les salariés en situation de cumul emploi-retraite souhaitant mettre fin à leur carrière, l’indemnité de fin de carrière, portée à 225 %, sera équivalente à celle à laquelle ils auraient eu droit s’ils n’avaient pas encore liquidé leurs droits à retraite. Ils percevront également l’indemnité additionnelle de 1 500 €, peu importe leur ancienneté (montant de l’indemnité de fin de carrière conventionnelle × 2,25 + 1 500 €).

Par ailleurs, les salariés qui atteindront les critères légaux pour un départ à la retraite au plus tard dans les dix mois, soit 3,3 trimestres, suivant la date de mise en œuvre du projet de transfert de zone sur son site pourront bénéficier d’une dispense d’activité rémunérée jusqu’à atteindre les critères permettant la liquidation de leurs droits à retraite dans la limite de dix mois.

Effort de mobilité interne

Les salariés qui veulent évoluer vers un nouveau poste qui entraîne un changement de fonction bénéficieront d’une indemnité.

Cette mesure sera appliquée aux salariés ayant évolué sur des postes des nouvelles activités logistiques de distribution de colis ou de livraison à domicile avant la date de signature de l’accord, et étant encore en activité sur ces nouvelles fonctions à la date de sa signature.

Son montant est fixé à 900 € pour une mobilité fonctionnelle au sein de Mediapost et 1 200 € pour une mobilité fonctionnelle au sein de la maison mère/filiale ;

En cas de mobilité géographique, il s’ajoute une indemnité de mobilité géographique de 3 000 € plus 200 € par enfant à charge (plafonnée à 3 600 €) en cas de déménagement.

Sans déménagement, son montant dépendra de l’allongement du trajet domicile-travail, aller-retour.

Accompagnement pour des parcours internes :

Enfin, en vue de favoriser les parcours au sein du groupe La Poste, Mediapost s’engage à :

– mettre en place des ateliers ayant pour thème la « vision de l’emploi » et « le groupe La Poste : branches et stratégie » afin de mieux faire connaître le groupe et ses filiales ;

– organiser un parcours d’accompagnement renforcé avec l’aide des EMGR (espaces mobilité et recrutement groupe) pour les salariés souhaitant « initier un travail de recherche en vue d’une reconversion professionnelle » ;

– assurer un parcours d’accueil et d’intégration incluant une sensibilisation « réussir ma prise de poste » et selon les cas, un dispositif de formation, d’habilitation, etc.

Une série d’accords signés :

Pour accompagner la fin de l’activité Médiapost a signé une série d’accords avec les partenaires sociaux :

ACCORD COLLECTIF INSTAURANT UN DISPOSITIF DE GESTION DES EMPLOIS ET DES PARCOURS PROFESSIONNELS ET UNE RUPTURE CONVENTIONNELLE COLLECTIVE AU SEIN DE LA SOCIETE MEDIAPOST EN CONSEQUENCE DE L’EXPERIMENTATION « OUI-PUB » (juillet 2022).

ACCORD SUR LA GESTION DES EMPLOIS ET DES PARCOURS PROFESSIONNELS ET SUR LA MIXITE DES METIERS (GEPPMM) (juillet 2023).

Commentaire(s) Facebook (autres commentaires plus bas)
Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

26 Commentaires

  1. Bonjour,pas de rapport mais j’ai une question.
    Cela fait deux fois que je tombe en temps repère car j’ai sou disant plus de 15 pour cent d’immobilité sur un secteur ce qui est très bizarre mais le pda est infaillible paraît-il!!
    J’ai donc perdu une fois 3h30 en avril et 1h30 cette semaine, impossible de me faire payer ces 5 heures car ma responsable ne peut rien faire !
    Est il possible dans ce cas d’arrêter mes secteurs au temps repère et ne plus aller jusqu’au temps max ?
    Au moins en temps repère je n’aurai plus ce problème !
    Et je commence à en avoir marre de travailler et ne pas être payé.
    En revanche mes secteurs seront faits pour certains à moitié,vu l’écart entre le temps repère et le temps max !
    Avez-vous une réponse claire ?
    Merci.

    • Bonjour, adressez nous vos feuilles de route par mail et nous demanderons une régularisation.

      • D’accord,je vous envoie les feuilles de route et les récapitulatifs de distribution.

  2. Bonjour savez vous si nous aurons les chèques cadeaux de noël cette année et son montant svp?

    • Bonjour, le montant n’est pas fixé encore et la cse n’a pas reçu la subvention de l’entreprise. Donc, à ce jour, nous ne pouvons pas répondre mais nous vous tiendrons informés.

  3. Bonjour,
    Si on démissionne quels sont nos droits ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

  4. Et la cat bonjour y aurait-il pas un problème avec les acomptes du vendredi 13

  5. Bonjour Je voulais savoir s’il n’y a pas un problème avec les acomptes du 13 j’attends votre réponse avec impatience merci cordialement

  6. Bonjour. C’est juste pour vous dire que les acomptes sont bien en cours de versement ce jour et non pas le 15 comme annoncé.

  7. Bonjour la fin de la distribution de publicité chez milee est annoncée pour quand ? J’aimerais savoir et je penses ne pas être le seul à savoir combien de temps il nous reste avec l’activité de distributeur de pubs merci

    • Bonjour,
      Il n’y a pas de changement la dessus, aucune date précise.
      La distribution n’est plus rentable, et la réduction des volumes accelère les pertes, cette situation ne pourra pas durer très longtemps.

  8. Bonjour si je prend ma pause à 13h10 et terminé à 13h30 esque je perd mon panier repas merci

  9. Bonjour
    Je voulais savoir qu’es ce que va devenir l’entreprise adrexo vu qu’il y aura plus de distribution de pub qu’es ce que on pourra faire garder le travail ou commencer à trouver un autre emploi ?

    • Bonjour, la direction a été claire la dessus, il y aura 150euros et le courrier, et si ca ne fonctionne pas, il n’y aura rien.

  10. Bonjour

    Si sa fonctionne pas avec le courrier et les 150€ es-ce que il faudra qu’on recherche un autre travail ?
    Il y aura plus de travail chez adrexo si les 150€ et le courrier fonctionne pas ?

Les commentaires sont fermés.