SELON QUE VOUS SEREZ ETC…ETC…

« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » écrivait La Fontaine dans « Les animaux malades de la peste ».

Chez MILEE nous avions eu par le passé, l’occasion de nous frotter à des managers régionaux ou locaux enfermés dans leur certitudes dogmatiques mais jamais avec une telle fréquence et une même intensité.

La charge du bien des salariés et celle de l’intérêt général imposent des raisonnements complexes qui à l’once de l’équité et de l’équilibre, génèrent parfois des décisions surprenantes et partisanes.

Le personnel ne comprend pas et s’interroge, les élus plus sensibles à la réalité du management ne conçoivent pas la plupart du temps les décisions disciplinaires de nos hautes instances dirigeantes.

Cette maxime de La Fontaine semble être le credo de la nomenclatura de la « FA…MILEE ».

En effet cette fable illustre la maxime « La raison du plus fort est toujours la meilleure ».

C’est toujours le plus faible que l’on punit quand on en a le pouvoir de le faire, c’est la loi des vainqueurs.

Le dénouement est souvent tragique, mais il permet d’insister sur l’hypocrisie et sur le scandale d’une justice contrôlée par des puissants.

Le mode de gouvernance des instances décisionnelles est condamnable ainsi que leur vision toute personnelle qui relève des dérives médiatiques aux accents inquisitoriaux.

Quelques exemples récents d’affaires dont, à notre appréciation, les évaluations ont été affectées par cette doctrine partisane : MUDAISON, MONTAUBAN, ….et dernièrement, RENNES …….

Par son attitude la direction se fait complice de pratiques délictueuses où ces affaires tournent à la pantalonnade et les décisions virent au pathétique.

Telle est la loi du genre lorsqu’on se pare des oripeaux de la vertu, il est périlleux de jeter le masque !

Commentaire(s) Facebook (autres commentaires plus bas)
Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

3 Commentaires

  1. Bonjour à tous rappeler vous de ma dernière intervention on est en plein sur le suget le “pouvoir de l’argent”
    On est pas ancien pour rien ?

  2. A Monsieur le Président Directeur Général
    Vous faites une énorme tâche dans la façon de traiter vos petits salariés qui sans eux vous ne seriez rien même pas PDG
    Au sujet de Rennes
    Juste un recadrage pour cette directrice et directeur d’agence et régional pour avoir tenter le vol preuve a l’ appui pour elle et couvert la faute pour lui? Ce n’ est pas une faute grave ça?
    Licencier ce salarié pour mettre son ami a sa place? Pas une faute ça?
    Il faudra m’ expliquer les droits du travail ?
    Il est sans doute père de famille ,il aime surement son travail,vous le mettez dehors pourquoi? Drôle de cadeau de Noël !!!
    Réponse : car admettre que c’ est deux hautes de la direction ont dépasser leur limite dans leurs fonctions c’ est plus compliqués que de licencier un salarié
    Avez vous bonne conscience?
    Allez!! il est encore temps de réparer
    Restituer son poste et faite partir les fautifs
    Messieurs et Dames du syndicat merci pour lui et continuer de le défendre jusqu’au bout. Prouvez que c’ est abusif et atteinte morale pour cette personne ça sera certe un petit cadeau pour lui qui devra expliquer en période de Noël qu’ il a perdu son travail par la faute de sa directrice.
    Madame croyez vous que le fait de mentir en accusant votre salarié sortant des faits non commises va vous fortifiée dans votre agence auprès des autres ?
    Réponse : la roue tournera bien un jour en votre défaveur et peut être plus vite que vous ne le croyez!!
    Mes excuses mais très en colère de voir que : on licencie de plus en plus facilement des salaries qui ne demande qu’à a travailler de manière honteuse et on protège ceux qui devraient être dehors .
    Comme disait CALIMERO c ‘ est vraiment trop injuste
    JOYEUX NOËL A TOUS
    PS: pas à vous Madame le directrice de l’ agence de Rennes
    Pas à vous Monsieur le directeur régional
    Et pour vous Monsieur le Président Directeur Général ? Tout dépend si vous vous rattrapez et reconnaissez que vous avez aussi fait faute en couvrant vos Directeur et directrice

Les commentaires sont fermés.