Le grand déballage

Hands holding microphones, press conference vector. Concept media press, reporter with dictaphone illustration

Ces dernières semaines, l’entreprise fait l’objet d’un emballement médiatique sans précédent et hors de contrôle.

Elle est accusée de tous les maux y compris ceux qui ne la concernent pas.

L’abstention est identique dans les zones distribuées par la poste, mais il n’est pas rare qu’Adrexo soit pointé du doigt sur le sujet.

Le contenu des enveloppes dans lesquelles il manque un document devient du ressort d’Adrexo !

Bref, il est important de rappeller qu’Adrexo ne gère QUE la distribution et c’est déjà pas mal.

L’entreprise a des responsabilités mais il est important d’être précis et factuel dans un domaine purement technique et de limiter les responsabilités.

Adrexo aurait du réussir cette opération, se donner les moyens, assurer une qualité de distribution optimum, c’est une certitude aussi.

En privilégiant l’intérim, et des réseaux d’entreprises de travail temporaires incapables, mais amis des uns et des autres, Adrexo s’engageait déjà sur un chemin mal carrossé.

Evidement, tous les réseaux professionnels ont hésité à travailler avec notre groupe, pour des raisons de risque financier. Il aurait peut être fallu sécuriser avant ce point…. Peut être…

La volonté de la direction de recourir à l’Intérim massivement n’a pas été accompagnée des mesures nécessaires pour qu’elle se concrétise sur le terrain par l’arrivée de suffisamment de personnel.

Aujourd’hui, avec la campagne médiatique en cours, on peut aussi comprendre que les réseaux sérieux de travail temporaire aient quelques réticences à rejoindre une opération ou les intérimaires sont si décriés.

Ce n’est pas bon non plus pour l’image des sociétés de travail temporaire.

Tout cela prouve, s’il était encore besoin de le faire, que le métier de distributeur, c’est un vrai métier, que ce n’est pas facile, et que ca s’apprend.

Que l’entreprise ADREXO qui connait la difficulté, connait le territoire, exploite l’activité colis pour Colis Privé, ne pressente pas la difficulté relève du déni.

Nous avions nous même alertés. Souvenez vous de la stratégie de la région Rhône-Alpes qui demandait à ses responsables d’écumer les magasins de légumes pour commencer à récupérer des cagettes usagées afin de se prémunir d’un risque de manque de matériel. Tout un état d’esprit !

Finalement, elles n’auront pas été utilisées, pour une fois chez Adrexo, le coté matériel a été globalement bien dimensionné.

5 millions de plis exfiltrés vers la poste

Hier soir, France 2, dans son JT, était mieux informé que le réseau d’Adrexo qui ne savait pas encore que 5 millions de plis allaient être retirés aux agences Adrexo pour être routés vers la Poste qui en assurera la distribution.

Un peu partout sur le territoire, particulièrement aux endroits ou Adrexo avait du mal à recruter, les enveloppes iront donc sur le réseau de la poste.

Emballement médiatique

Chacun aujourd’hui connait les raisons qui ont conduits à cet emballement médiatique sans précédent.

Les raisons sont évidement très politiques avec une volonté de stigmatiser le privé face à l’ancien service public, et parfois aussi un souhait de trouver une raison à l’abstention même si aujourd’hui, tout est le monde est bien conscient que la mauvaise qualité de distribution n’est pas responsable de ce point.

Avec l’audition du ministre de l’intérieur devant la commission des lois du sénat hier, et un réquisitoire contre Adrexo assez marqué, l’assemblée indiquait vouloir poursuivre l’instruction de ce dossier via une commission d’enquête parlementaire.

C’est chose faite depuis ce matin avec sa création officielle. Chaque groupe politique aura un représentant dans cette commission composé dès à présent du sénateur Éric Kerrouche, qui a travaillé sur les évolutions du vote, notamment le vote à distance et pour le groupe LR, de Stéphane Le Rudulier, sénateur des Bouches-du-Rhône.

Des sénateurs avaient en effet alertés, eux aussi, avec un rapport officiel assez précis et clair.

Cette commission aura des pouvoirs étendus :

  • un droit de citation : « toute personne dont une commission d’enquête a jugé l’audition utile est tenue de déférer à la convocation qui lui est délivrée » ; « elle est entendue sous serment » ; « elle est, en outre, tenue de déposer » (sous réserve du secret professionnel).
  • la possibilité de faire appel à la Cour des comptes, dont pour lui demander d’enquêter sur la gestion des services ou organismes qu’elle a pour mission de contrôler.
  • le pouvoir pour les commissaires désignés d’enquêter sur pièces et sur place : dans ce cadre, « tous les renseignements de nature à faciliter [leur] mission doivent leur être fournis », et « ils sont habilités à se faire communiquer tous documents de service.

source Wikipedia

Et les salariés dans tout ca ?

Ils auront à s’exprimer, directement ou par l’intermédiaire de leurs représentants.

Dans un métier ou la main d’œuvre est primordiale, c’est très naturel et même essentiel.

Temps de travail des cadres, des permanents, conditions de travail des permanents, salaires, temps de travail des distributeurs, temps Max, temps de tri, temps de préparation, temps de trajets et distances de trajets, autant de sujets qu’il conviendra d’étudier pour savoir pourquoi Adrexo n’est pas en capacité de prendre en charge une distribution avec succès alors qu’elle détient une licence d’opérateur postal.

Conditions de transferts ou de départs des salariés dont les secteurs sont sous traités à la poste pour la publicité, sans accompagnement RH, ni pilotage comme l’avouait par écrit un responsable régional à la C.A.T., il y a quelques mois.

Gestion comptable, gestion du temps partiel, gestion du chômage partiel, aides de la puissance publique, tout va être décortiqué pour comprendre l’origine du mal car il est évident que cela ne se limite pas à un manque de main d’œuvre.

Un mal profond, encore et toujours, qui se traduit par 800 départs par mois de distributeurs sur un effectif de 17 000 environs. 9 600 personnes par an !

Mais aussi, pourquoi le ministère de l’intérieur n’a pas pris au sérieux le rapport des sénateurs qui alertaient sur la situation d’Adrexo et ses capacités.

Pourquoi les routeurs avaient déjà des doutes depuis longtemps sur les moyens d’Adrexo pour exécuter ce marché et en avait déjà fait part aux sénateurs. Ces routeurs avaient déjà éprouvé le réseau d’Adrexo par différentes opérations de courriers et connaissaient déjà les lacunes.

Enfin, et nous le regrettons, pourquoi Adrexo n’a pas profité de cette occasion pour engager ses salariés CDI dans une opération de valorisation du métier en associant les organisations syndicales dans un projet d’avancées sociales accompagnant ce qui aurait pu être une très belle mise en valeur de l’entreprise.

Mais, dans les gènes d’Adrexo, associer ceux qui travaillent, envisager des avancées sociales, c’est tout à fait impossible.

Bien au contraire, on fait trainer des négociations, qui ne mènent finalement à rien.

Les process “carbone”

Pour ceux de moins de 20 ans qui n’ont pas connu le papier carbone, il s’agissait d’une feuille qui permettait, en la mettant entre deux feuilles de papier, d’obtenir une reproduction de ce que l’on écrivait sur la première.

Cette duplication manuelle n’est que très peu utilisée aujourd’hui mais c’est à peu près pourtant ce qui se passe avec les process mis en place au premier tour et qui ont aussi largement contribué au fiasco que l’on connait.

Alors que nos collègues de la poste assuraient une logistique fluide, nos chauffeurs utilisaient des applications pour contrôler, valider et restait sur les sites des routeurs à attendre que les process soient complets.

Heureusement, au second tour, quelqu’un a du penser que ces process “carbone” devaient être mis au rebus et en a dispensé les opérationnels.

Des process pensés pour un fonctionnement d’un autre âge, en situation de confort, avec beaucoup de temps devant soi, et pas adaptés, le contraire de l’agilité.

Et Colis Privé demain ?

On en aurait presque oublié que Colis Privé se prépare à proposer à des investisseurs boursiers de valoriser l’entreprise sur le marché.

Il faudra donc que le marché détermine une valeur de l’entreprise, puis que les investisseurs achètent des actions.

Sachant que Colis Privé est filiale d’Adrexo, intégré au groupe Hopps, et se repose sur Adrexo pour une grande partie de sa distribution via les chauffeurs livreurs de colis, et que les marchés sont très bien informés des structures d’entreprises et des évènements, il nous apparait que cette campagne de presse n’est pas une très bonne publicité avant l’introduction des titres.

Ca fait un peu désordre…

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

32 Commentaires

  1. Bonjour quels sont les règles pour les plis électoraux dans les bâtiments ou les noms sont pas affichés doit on laisser les plis au dessus des boîtes comme au 1 er tour ou doit on ramener les plis électoraux dès bâtiment ou les noms sont pas affichés

    • Bonjour,

      En habitat collectif :

      Pas de nom : pas de distribution

  2. Et j’ai oublier si les noms des boîtes au lettres individuelles sont différents des plis électoraux doit on les mettre quand même

  3. Bonjour ça se résume en 2 mots PATRONS FOUILLOUS qui pensent qu’à se faire du fric c’est maintenant connu du grand public certe mais nous pauvre distributeurs qui dit que nous payerons pas les pots cassés à la fin

  4. Quand on a les yeux plus gros que le ventre, voilà ce qui arrive. Quand les dirigeants de cette entreprise comprendront que le facteur humain est souvent plus important que la rentabilité, ça ira peut être mieux. Mais pour cela, il faudrait que les dirigeants sortent dd leur tour d’ivoire et s’intéressent davantage au conditions de travail des distributeurs !!!

  5. Bonjour je viens d’avoir un message vocal du siège d’adrexo car elle a détecté une anomalie (j’ai pas commencer ) la distribution du courrier électoral, je viens tout juste de recevoir les plis et en plus je n’ai pas de badgeuse je viens encore de demander à mon roc il n’en a pas , elle doit me rappeler. Si j’ai bien compris nous avons jusqu’à samedi soir pour distribuer le 2 eme tour c’est bien ça ?

  6. Bonjour je pense que adrexo aurait dû annuler les pubs pour la semaine et se consacrer aux plis électoraux . S’ils ont encore le monopole pour les présidentielles ne feront peut-être pas la même erreur.

    • Bonjour, Et on perd les clients des pubs qui font gagner de l’argent toute l’année à l’entreprise ?

      • On nous a fait tourné pour 1 pub alors qu’il y avait des priorités. Il faut savoir sinon il faut mettre les chômeurs professionnels qui ont toutes aides à trier les documents car il manque de main d’œuvre

  7. jeudi 24juin 16h,aucune nouvelle adrexo,pour les enveloppes ou pour la pub de la semaine prochaine,si on appelle =repondeur =pour avoir quelque info !!!!faudrai peut etre que les responsables fassent des stages de communication !!!!!

  8. Bonjour
    Moi aucun soucis je viens d avoir les pubs plus les plis. Mon chef m a appelé des que c était prêt. Bon courage à tous.

  9. Bonjour, personnellement à 17 h 56 toujours pas de nouvelle : distribution ou pas !!! si je suis livré demain cela va encore être la course car il y a le tri avant !! mais je suis d’accord qu’adrexo n’est pas responsable de tout notamment des listes électorales qui ne sons pas mises à jour par les communes .

  10. Moi dans mon centre plis très bien triés par rue et par numéro. Triés par ordre alphabétique dans des cartons.

  11. Distributeur du dépôt 086 SELESTAT (BAS RHIN)
    Nous sommes le 24/06/2021 19H55
    Toujours pas d’enveloppes électoralles à distribuer.
    Eventuellement faut-il les emporter à AIX EN PROVENCE chez les illustres actionnaires HOPPS et cie.
    Si affirmatif je suis disposé à louer un jet privé !!!

  12. Bonjour, comment est ce possible de distribuer dans des délais si courts alors que les documents n’étaient pas sûrs d’être reçus ce vendredi matin. Nous ne sommes pas des machines. Et donc comment cela va se passer si on ne peut pas finir à 21 heures le samedi soir ? On poursuit au delà, on passe en heures de nuit. Si malgré tout on ne peut finir on rapporte le surplus ? Sera t’on sanctionnés ? Sommes nous considérés comme des bagnards dans cette entreprise contraints et forcés de travailler dans des conditions indignes et surveillés ? Cela devient du harcellement à force, beaucoup ne résistent plus. Il est urgent que le CSE et les syndicats réagissent pour mettre fin à ces agissements.Tout est à revoir, cela ne peut plus durer.

    • Bonjour,

      Aucune sanction n’est possible quand la mission est impossible. La dessus, il n’y a pas de réaction à avoir, c’est juste l’application de la loi.

  13. Perso dans mon centre plis bien triés. Rue pas ordre alphabétique et numéro de rue par ordre de grandeur. Rien à refaire.

  14. je devais avoir des pubs puis plus rien non mecanisé pas recu plus de plis electoral non plus parti a la poste

  15. Bonjour Franchement on y comprend rien avec ces plis.
    Hier je devais avoir un appel de ma responsable pour aller chercher mes plis non trié je vais le faire moi même. Pas de nouvelle et aujourd’hui toujours pas. Moi je veux bien faire mon boulot comme je le fais toujours avec sérieux mais je ne vais pas pouvoir faire des miracles non plus vu le délais. Est ce que c’est la poste qui à prit la relève ? Ce qui expliquerai ce silence.

    • Bonjour,

      La poste a pris la relève sur 5 millions de plis, mais il en reste plus de 35 millions chez Adrexo.

  16. Bonjour moi toujours pas les plis d élections on doit finir pour demain Minuit impossible . Mon responsable nous on informer de leur retard hier soir on c est même pas quand on les aura . Pouvez vous me dire ce que je risques en cas de refus du secteur merci

    • Bonjour,

      Si vous refusez de distribuer les plis électoraux, vous ne risquez rien.

  17. Perso on est vendredi matin, j’ai envoyé un message mercredi pour savoir quand on devrait aller chercher les plis pour les élections, on me répond normalement jeudi après midi mais qu’on me tiens au courant, depuis, plu de réponse a mes messages, et a d’autres personnes pareil, des messages sans réponses, on a aucune nouvelle…

    • Je les ai eut Ce vendredi midi.. un jour et demi pour les faire, les cartons sont moins bien trier que la première fois, ca va encore parler d’Adrexo sur les chaines d’infos.. Le pire, c’est qu’a Adrexo, les gens ne voient que les distributeurs, et ce sont eux qui se font mal voir pour les gens alors que le problème est au-dessus..

  18. Bonjour
    Jeudi 24 juin 15h au centre de Vénissieux 69. Zéro de plis électoraux reçus
    Vendredi 25 juin 14h30 1/3 des plis électoraux reçus. Distribution prévue Samedi 26 juin à 7h30 et pas sur nos secteurs habituels (on nous demande de rappeler (samedi 26 juin avant 7h30) pour confirmation de distribution
    Dur Dur
    M. CARLE

  19. c’est la honte pour les distributeurs serieux ,j’ai vu des interimaires distribuer en tong et en short la correction vestimentaire et l’image de l’employé donne un apperçu sur la crédibilité de l’entreprise .

  20. Bonjour, si on ne se sert pas de la badgeuse seront nous payer au temps repère, car on nous a dit que nous seront payer au temps badgé. de même 3h de tri non payé pour rassembler les 2 plis.

    • Bonjour, si le secteur n’est pas badgé, il paraît difficile d’être payé sur cette base…

      Ça reste au bon vouloir des uns et des autres….

  21. Je pense que les salarier aurais du etre plus sur les pliés électoraux au premier tour et embaucher des interim pour les pub. Cela aurais permis au meilleurs qualite et efficacité a mon avis.

  22. les medias feraient bien aussi de montrer qui sont les distributeurs des plis jetes ou mis en tablettes par exemple dans certaines regions ou ces plis ont ete sous traites a des postiers ceux ci ont vus “distribuee par adrexo” et ont tout simplement jeté ces derniers

Les commentaires sont fermés.