La C.A.T. Adrexo impose l’ouverture de négociations sur un Comite de groupe

Sitôt installée, après les élections professionnelles, la C.A.T. vient de renouveler sa demande de mise en place d’un Comité à l’échelle du groupe.

Pour des raisons que tout le monde peut aisément comprendre, le groupe ne semble pas très pressé de respecter son obligation d’avoir un comité de groupe.

C’est pourtant une obligation.

La C.A.T. avait déjà réclamé cette mise en place et il nous avait été opposé que l’ensemble des filiales devaient disposer d’un C.S.E…

Avec la mise en place de celui d’Adrexo, c’est chose faite et pourtant, le groupe n’a toujours pas engagé les travaux de négociations pour organiser cette mise en place.

En officialisant, une nouvelle fois, cette demande, nous entendons rappeler le groupe à ses obligations.

La Dirrecte d’Aix en Provence est en copie de notre demande.

Sans réponse rapide, nous imposerons les opérations électorales pour que les salariés soient également représentés au niveau du groupe Hopps.