Et après..?

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

La période compliquée que nous vivons sera, on peut légitimement l’espérer, derrière nous très prochainement, comme un cauchemar qui aurait trop duré.

Ce serait le signe de la reprise de nos activités sociales et professionnelles. Pour cela, il faudra attendre les contraintes du déconfinement, elles devraient être nombreuses et compliquées.

Chez Adrexo, l’activité colis ne s’est pas arrêtée, bien au contraire. La hausse des commandes sur les sites a explosé à cause (ou grace) au confinement. Les chauffeurs livreurs ont vu le nombre de colis à livrer multiplié par deux par tournée. Du jamais vu à cette période. Une espèce de période de Noël au printemps.

Pour la reprise de la distribution des imprimés publicitaires, la donne sera surement différente. Nous avons expliqué dans des articles précédents que les enseignes “alimentaires” n’auront pas forcément besoin des volumes habituels étant donné qu’elles sont prises d’assaut pendant le confinement.

Pour les autres annonceurs “non alimentaires” cela bougera peut-être plus vite et plus fort.

Au cas où tout se passe bien, Adrexo devra, de toute façon, “s’arranger” avec les règles du déconfinement.

Sera-ce un déconfinement par région, par tranche d’âge, par situation médicale ou toutes en même temps, nous ne savons pas encore.

Néanmoins, ce n’est pas un secret, l’âge moyen des distributrices et des distributeurs est au-delà de 50 ans. Si le critère de l’âge est retenu cela risque d’être compliqué pour la remise en route totale de l’activité. Nous savons également qu’il ne serait pas simple de recruter à toute vitesse un nombre important de personnes entrant dans les critères de déconfinement. Les chiffres du turnover ne plaide pas en faveur de cette possibilité. 800 personnes quittent l’entreprise chaque mois

A notre humble avis, nous pensons que les dirigeants d’Adrexo sont dans une autre stratégie.

En effet, dans les agences des “sondages” ont été effectués afin de détecter des distributeur(trice)s qui pourraient potentiellement devenir chauffeurs livreurs avec leur propre véhicule. Le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) du véhicule et l’âge du futur chauffeur étaient dans les critères… Pour distribuer des colis mais éventuellement aussi du courrier.

La filiale colis d’adrexo marche du feu de dieu en ce moment puisqu’elle a récupéré pas mal de marchés à cause de l’arrêt de certains concurrents pendant la période de la crise sanitaire. Il est évident qu’elle veut surfer sur cette vague providentielle. Rappelons que l’activité colis est la seule qui soit rentable chez Hopps-Group.

C’est aussi le problème ! Rappelons également qu’elle est la seule “garantie” du prêt contracté par nos actionnaires.

Pour sauver la “garantie”, il faudra pouvoir rembourser le prêt à son échéance (2 ans). Donc faire de l’argent et surtout ne pas en perdre pendant ce laps de temps.

Adrexo perd de l’argent, tout le monde le sait. Beaucoup d’argent même et la partie est loin d’être gagnée.

Nos dirigeants pourraient se voir tentés de mettre le paquet sur le colis en déviant des salarié(e)s de la distribution vers la livraison et de sous-traiter une grande partie du marché du prospectus à la Poste. Vu le nombre de salariés qui partent chaque mois, pas besoin de licencier…

Ainsi, ils profiteraient de la pagaille sanitaire et économique, que nous traversons, pour épurer la situation financière catastrophique d’Adrexo.

Nous vous le rappelons, ceci n’est que notre humble avis.

à suivre.

59 Commentaires

  1. Votre contrat est actuellement juste suspendu, il existe toujours et l’entreprise doit vous faire travailler dès que les conditions le permettront.

  2. Bonjour avis judicieux que je partage également j avais déjà dit précédemment dans un autre sujet que les circonstances étaient toutes trouvées pour se séparer d’adrexo vous aviez répondu ” c’est une possibilité ” certes rien n’est peut-être encore joué mais j’avais peut-être mis le doigt dessus n”est ce pas ?

  3. Bonjoue, si ce que vous avancez se réalise, la distribution de prospectus pourrait disparaitre chez ADREXO. Si c’est le cas, que se passerait il pour les distributeurs qui n’accepteraient pas de travailler pour Colis Privé ? Pourrions nous être licencier ?

  4. bonjour sur notre département pas de colis dommage car nous aurions du travail car peu de pub distribuer les colis avec nos véhicules je l ai fait pendant 3 ans avec livraisons a domicile serai bien car pas de contact au dépôt

  5. BONJOUR
    jE NE COMPREND PAS LA DIRECTION ELLE EST EN DIFFICULTE MAIS ELLE NE CHERCHE PAS A TROUVER UNE SOLUTION POUR ESSAYER DE FAIRE UNE REPRISE MEME SI CE N’AI PAS LA TOTALITE DES SALARIES MAIS VOIR AVEC CE QU’ILS DESIRENT DE REPRENDRE MEME TEMPOREMENT

  6. Bonjour ,

    Admettons dans le meilleur des mondes le deconfinement ce fait le 11 mai comme prévu mais que l’effectif est pas complet donc pas de distribution si j’ai bien compris mais niveau colis a partir de quand envisagerait il cela ? Savez vous des pistes que les dirigeants veulent prendre éventuellement ?
    Merci

    • Bonjour,

      Des renforts sur le colis sont déjà en place par des distributeurs de publicités. Environs 150 sont déjà en place et ce dispositif est amené à s’étendre.

  7. bonjour les salariés colis prive ont recu une prime “coronavirus” en plus de leur salaire de mars effectuer par un deuxieme virement sur leur compte environ 90€.
    Etant salarié adrexo mais mis a disposition de colis privé, je n ai rien recu.
    Le lundi de paques etant ferié mais pas chez adrexo en temps normal nous sera t’il payé travaillant chez colis privé
    Merci d avance pour vos reponse

    • Bonjour,

      Vous ne travaillez pas chez colis privé mais chez Adrexo, sous traitant de colis privé. Votre contrat et salaire est donc sous la tutelle d’Adrexo.

      Nous avons posé la question pour l’octroi de cette prime pour les salariés travaillant sur l’activité colis et il nous a été répondu qu’elle était souhaitée et qu’elle serait versée en fonction des possibilités de l’entreprise (Adrexo).

  8. Bonjour,j’étais salarié de la société en temps que distributeur de pubs dans le nord de la france,j’ai démissionné il y a 6 mois.Est il possible de postuler à nouveau pour distribuer des colis ou autres en m’adressant par mail ou par téléphone à mon ancien chef de centre?
    Merci!

  9. Pour le moment, le e-commerce profite de cet événement, mais toutes les bonnes choses ont une fin, car après la réouverture des magasins nous pouvons aisément pressentir que le commerce en ligne sera impacté.

    De plus, l’après-pandémie risque de faire mal aux entreprises, une récession de grande ampleur pointe le bout de son nez.

    J’avouerais que j’ai du mal à rester positif avec tout ce qu’il passe…

    Enfin, je vous envoie ce message aussi pour vous informez, de la situation à dispeo, nous avons eu 3 cas COVID19 testés positifs. Sur les trois cas 2 on était hospitalisé sous oxygène, mais aujourd’hui nous avons eu une bonne nouvelle ! ils ont tiré d’affaire et ont pu rentrer chez eux ! 🙂

  10. Et après l’annonce de la restriction faite à Amazon, l’activité de Colis privé va s’en ressentir. Les renforts mis en place vont vite s’avérer inutile. La situation ne va pas s’améliorer car Colis Privé est le fer de lance de la direction. On peut craindre que la situation financière devienne vite catastrophique et que finalement la seule activité rentable qu’est Colis Privé ne soit pas suffisante pour redresser la barre. Vous parler d’un éventuel plan social, pouvez vous en dire un peu plus sur la forme qu’il pourrait prendre si Médiapost absorbe l’activité prospectus d’ADREXO ?

    • Bonjour,

      Il ne faut pas spécialement parler de Médiapost mais aussi de La Poste, sa maison mère.

      Nous n’avons pas de détail sur cette possibilité qui semble avoir déjà été envisagé par différentes instances mais démentie par les actionnaires du groupe.

      • Médiapost ou la poste c’est la même chose. Mediapost est une filiale de la poste. Comment serait il possible que la poste puisse avoir le monopole de la distribution des prospectus ? Il ne peut pas être le seul sur le marché, cela défi les Loi de la concurrence. Quand au démenti des actionnaires, ce ne serait pas le premier. Difficile aujourd’hui de leur faire confiance quand à l’avenir d’ADREXO à moins qu’ils nous sortent encore un lapin de leur chapeau. Un emprunt à rembourser avec Colis privé dans la balance alors qu’un des plus gros client AMAZON va devoir limiter sa production au strict nécessaire laisse présager le pire pour la filiale ADREXO du groupe HOPPS. Quand le ver est dans la pomme, il est difficile de sauver la pomme.

        • Il n’est pas forcément interdit qu’une holding soit propriétaire de deux entreprises concurrentes…

          Pour Amazon, attendons de voir… ils n’ont pas encore limité les ventes… et sont capables de défier l’état !

  11. Bonjour,
    Suite au discours de notre président sur le de confinement, après le 10 mai que va t il se passer pour les distributeurs comme moi, âgésde plus de 70 ans. Que vont ils devenir ? Comment vont ils être payés ? Quel est leur avenir chez Adrexo ?

    • Bonjour,

      Nous n’en savons pas plus que vous, les mesures de levé du confinement ne sont pas précises et en particulier sur la méthode qui concerne les personnes retraités ou à risque.

      Si il n’y a plus de chômage partiel dans l’entreprise, il semblerait logique que vous puissiez bénéficier d’un arrêt dérogatoire sous forme d’un arrêt type maladie.

      Le contrat de travail est toujours en cours avec Adrexo, et un salarié peut logiquement reprendre son poste quand il revient d’un arrêt maladie.

  12. Merci, si je comprends bien tant que nous ne pourrions reprendre le travail, la compagnie nous mettra en “arrêt maladie”, jusqu au moment où on pourra reprendre. De toute façon elle ne pourra pas nous licencier..? Et on ne perdra pas donc notre droit à travailler.
    Cordialement

    • Ce sera au salarié de s’auto-déclarer sur le site de l’assurance maladie qui transmettra à l’employeur.

      Il n’est pas possible de licencier un salarié parce qu’il est malade.

      Il semble d’ailleurs que le principe de confinement ne soit pas obligatoire mais juste vivement conseillé.

  13. Amazon peut défier l’État, c’est certain. Un million d’euros par jour pendant au moins un mois, cette méga entreprise à sûrement la possibilité de payer. Mais vous êtes contradictoire car vous avez donné cette information en disant qu’elle allait avoir un impact sur l’activité de Colis Privé. En attendant, si ça peut résoudre les difficultés que pourraient rencontrer Colis Privé, ça ne redonnera pas une meilleure santé à Adrexo. Depuis trop longtemps, la distribution de prospectus s’est faite sur le dos des distributeurs. Aujourd’hui, le paiement réel du temps de distribution ne permet plus à nos dirigeants de sortir de la spirale négative. Et quand on sait comment le C.E à utiliser les fonds qu’il lui avait été allouer, on a du mal à se motiver pour que ces personnes se payent une bonne cloche et s’enduisent de crème solaire pour aller se faire bronzer au bord de mer pendant que les mules que nous sommes peinent de plus en plus pour effectuer le travail qui nous est confié. Tout ça c’est une honte !!!

    • Bonjour, l’impact de colis privé est quand même important pour Adrexo qui travaille en sous traitance pour la livraison de colis.

      De plus, colis privé transporte nos courriers et peut aussi nous apporter le petit colis.

      Tout cela est lié.

      Pour le reste vous avez raison sur la rentabilité de l’imprimé publicitaire seul.

      • Colis privé fait la distribution de courrier qui auparavant été effectuée par les distributeurs de prospectus ? Quand on reçoit l’information sur le futur de la distribution des prospectus publicitaires, on a du mal à rester optimiste. Mais come on dit “qui vivra, verra”.

  14. Bonjour, je voudrais savoir si Adrexo applique, l’article 10.2 (allocations conventionnelles pour maladie et accident) de la convention collective nationale du 9 février 2004 (distribution directe) et si l’octroi des indemnités prévues dans cette article est de rigueur ?…merci de votre réponse…cordialement

  15. Bonjour, je suis en accident du travaille depuis le 26 décembre 2019, mon médecin vient de faire mon certificat d’arrêt De travail final, je doi donc reprendre le travaille le 16 avril mais l’entreprise et fermer. J’aurais mon chômage partiel ou pas cordialement

  16. Bonjour je voulais savoir . Car vous parlez d arrêt maladie pour les gens a risque .moi j ai 46 ans non a risques mon seul revenu adrexo . Pour moi que va t il m arrive comme d autre distributeur dans mon cas car l arrêt maladie sera pas pour nous . A partir du lever du confinement nous rien nous empêche de travail seule adrexo .pouvez vous nous éclairer sur notre sort. Merci

  17. Cela fait trois fois que je me positionne pour les colis même avec mon véhicule pas de souci mais il il y a une filiale de je connais je vais rendre service et bla bla casier vierge tout mes points et toujours écartés donc privilège au connaissances

  18. Bonjour
    La date du 15/04 est atteinte et après quelle sera la situation des distributeurs ? Le chômage partiel est-il prolongé ?

  19. Pourrais je continuer à faire ma distribution à Adrexo si le confinement est bien levé le 15 mai ?
    Merci pour votre réponse.

    • Bonjour,

      Le confinement n’empêche pas de travailler. ce sont deux sujets différents.

      La question, c’est si l’entreprise reprend son activité, pourrais je reprendre ma distribution. La réponse est oui.

      La vraie question, c’est quand ? Surement pas le 11 mai mais nous n’en savons pas plus.

Les commentaires sont fermés.