Un syndicat s’illustre une nouvelle fois en volant des données personnelles

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Vous aviez été nombreux à nous signaler recevoir des mails non sollicités d’un syndicat ouvrier peu scrupuleux, il y a quelques mois.

Cette organisation avait immédiatement cessé ses envois après notre signalement aux responsables de la protection des données de l’entreprise.

Avant le premier tour, nous avons été amenés à renouveler un signalement puisque des salariés du centre d’Angers et de ses relais de Cholet et Saumur recevaient des appels téléphoniques de la part de l’assistante technico-commerciale du centre d’Angers, Véronique Bourbon, par ailleurs candidate sur la liste F.O. au C.S.E., afin de les encourager à voter pour sa liste.

Or, l’utilisation des données personnelles, en l’espèce, les numéros de téléphone des distributeurs n’est pas autorisée.

Nous étions intervenus gentiment et demandant à la direction de faire cesser ces pratiques et la direction avait du intervenir à deux reprises pour l’obtenir.

Nous n’en n’avions d’ailleurs pas parlé ici, souhaitant pouvoir régler ce problème sans faire de bruit superflu.

Hier, des distributeurs du site et de ses relais nous ont de nouveau signalés être appelés par cette même personne et pour les mêmes raisons.

Cette fois, notre signalement à été étendu à la direction de l’entreprise et au délégué à la protection des données, et ce, officiellement, pour qu’une suite soit donnée à cette fuite de données avérées.

Nous condamnons fermement ces agissements qui ne sont pas loyaux vis à vis des autres listes candidates.

L’ensemble des adresses mails ont été avisées le 10 mars de l’interdiction totale de l’utilisation des données à des fins autres que celles qui sont prévues par l’entreprise pour son exploitation.

En ce qui nous concerne, cet article est l’occasion de rappeler que nous communiquons régulièrement par mail auprès de certains salariés.

Communiquer, pour une organisation syndicale de salariés, c’est important, surtout lorsque les salariés sont éparpillés dans toute la France.

Si vous recevez un mail de notre part, c’est que vous vous êtes inscrit sur notre site, que vous êtes adhérents de notre syndicat ou membre du club C.A.T.,

A tout moment, il est possible de se désinscrire à l’aide du lien qui figure en bas du mail. Les demandes sont traitées instantanément.

Nous apportons un soin particulier au traitement de nos fichiers et respectons les dispositions légales en matière de protection des données et de délégation à la protection des données. Les adresses mails ne sont jamais cédées à des tiers et demeurent uniquement utilisées par notre syndicat pour sa communication.

Conformément à l’accord d’exercice de droit syndical signé dans l’entreprise, nous diffusons également systématiquement sur les boites mails génériques des agences Adrexo.

En cas de difficulté, n’hésitez pas à nous contacter.

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

  1. Bonjour

    C’est un problème insoluble, sachant que les données (même à minima) sont exploitées à fond par toutes sortes d’entreprises, de la plus petite à la multinationale, les fichiers sont revendus, ça passe perpétuellement d’une main à l’autre, on fini même par recevoir toutes sortes de messages ou appels provenant de l’étranger.
    Comment voulez-vous faire front ?
    Je ne remets pas en cause votre bonne volonté, mais souvenez-vous de “Bloctel” censé bloquer les appels commerciaux et indésirables ?! Bloctel c’était une initiative venant du Gouvernement pourtant ! quelques années après, tout le monde est unanime pour constater le flop phénoménal de Bloctel.
    Maintenant, il est vrai vous parlez de difficultés interne à l’entreprise, mais je vous souhaite bon courage pour parvenir à vos fins, si toutefois c’est possible.

    • Bonjour, dans ce cas, la candidate a utilisé son poste informatique interne pour exporter des données RH.

      C’est donc une utilisation tout à fait abusive par le vol de données qui ne sont pas disponibles à la vente.

      Il n’est pas normal d’utiliser sa fonction pour détourner des données à des fins électorales.

  2. Désolé, question hors sujet mais d’actualité : le coronavirus
    l’entreprise va t’elle appliquer les recommandations du Président de la République demandant aux personnes de + de 70 ans de rester chez eux???
    Etant dans ce cas, si je reste chez moi, je suis en faillite!!!
    Cordialement,

    • Bonjour,

      C’est un conseil pour les personnes qui peuvent avoir des problèmes respiratoires.

      Vous pouvez également obtenir un arrêt maladie indemnisé si nécessaire.

Les commentaires sont fermés.