Temps Max : durcissement des autorisations

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Le temps max, invention qui a déjà été très préjudiciable à l’entreprise, va évoluer à compter de la semaine prochaine.

Actuellement, le distributeur qui arrive au temps max peut continuer à distribuer avec l’autorisation de son manager et en cliquant sur une touche sur l’écran de sa badgeuse.

A partir de lundi 9 mars, ce dispositif sera toujours actif mais il faudra un code pour valider le redémarrage de la badgeuse.

Ce code vous sera donné lors de la remise de la feuille de route et sera différent chaque semaine et pour chaque secteur.

Voila une procédure qui va – encore – alourdir le travail des encadrants qui devront remettre ce code chaque semaine.

Le distributeur qui sera autorisé et qui aura le fameux code pourra continuer sa distribution jusqu’au bout.

En revanche, pour ceux qui ne l’auront pas, ils devront cesser la distribution et rapporter les documents (publicités et courriers) non distribués à l’agence.

Cette mesure vise à éviter l’utilisation de la possibilité de dépassement pour des distributeurs qui n’y sont pas autorisés.

Nous vous recommandons de faire noter vos codes de la semaine sur la feuille de route et vous rappelons au passage que cette feuille doit demeurer avec vous pendant la distribution (et au moins dans la voiture) pour satisfaire aux éventuels contrôles.

13 Commentaires

  1. Bonjour ils ne savent plus quoi inventer encore une invention à la con !!!

        • Bein pour moi c est des inerties totales. je suis pas d accord de distribuer des courriers dont le nom n est pas la même sur la Boite aux lettres 🙁 ca coute quoi de les reprendre les NPAI et de refaire les fichiers informatiques. Pourtant j’aime ce métier ca va faire bientôt 3 ans que j y suis, mais là c est un peu du foutage je trouve. Et on fait quoi si sur nos feuilles de route il y a pas de code sachant que moi dans un secteur que j ai j’ai le directeur du Cora a distribuer

          • Il faut toutefois nuancer, il a été prouvé que la majorité des courriers destinés à des habitats individuels et dont le nom était erronée étaient finalement bien destinés aux habitants.

            C’est très complexe puisqu’il y a parfois différents noms sur les boîtes et pas toujours les bons.

            Il a donc été retenu d’opter à la même méthode que notre conçurent et de distribuer.

            Pour autant, si le distributeur a la certitude que la personne n’habite plus ici, il peut déclarer le pli en non distribué.

            L’entreprise assume ensuite ses responsabilités pour le temps Max, il est probable que vous soyez autorisé à continuer si le directeur est sur le secteur et pourtant, ce n’est pas lui qui a le plus besoin de la publicité.

            Ça est effectivement incohérent !

  2. bonjour de toute façon il ne fallait pas dépasser le temps max, car il fallait appeler son ROC, mes rien ne permettez de contacter par la badgeuse pourtant l emplacement existé mes sans SMS cela ne valait rien donc un procédé inutile et non contredit par les syndicats.
    aussi certain ROC essayer d obliger les distributeurs a dépassé le temps max.
    aussi toutes sont procédure ne sont pas identiques en mediapost et adrexo, et ne figure nuls part en la convention.
    comme le contrôle des AD, rien de signer par les distributeurs et me semble par aucun syndic.
    donc quand il vous note vous avait effectué 80% des AD, cela et inexacte car ont soit que partis des AD ou e ont d autres qui sont pas en le carnet badgeuse
    De plus le GPS et imprécis plus lors de distribution sur X communes, le listing ne séparent pas les communes et c’est le Bord à bord. Donc sont calculs de réussite et nul et non avenu

    • Bonjour

      Excusez-moi cher collègue, mais avant de cliquer sur “envoyer” pouvez-vous relire votre message, j’avoue avoir du mal à comprendre votre fin de message, la tournure des phrases est assez complexe à assimiler !

      Merci à vous, et bonne journée.

  3. POUVEZ vous nous confirmer que cette pprocedure du temps max nous a bien fait perdre des clients comme IKEA qui a sanctionne non pas une bonne ou mauvaise qualite de distribution par les distributeurs mais par cette methode commerciale . ( d ailleurs aberhente , ici on a OUVERT ,un peu tard, LES VANNES A TOUT VA: pOUR IKEA — on y va les badgeuses sont ouvertes , pour les couurriers –on depose a l adresse NOM ou pas NOM ect….. Personnellement j ai travaille pour des multinationales ON croie rever en voyant ce qui se passe chez ADREXO et nul doute quele depot de bilan est proche
    Bonne soiree Jean BELLAMY

    • Nous confirmons que les valeurs que veut véhiculer Ikea étaient difficiles à concilier avec ces basses manœuvres.
      Cela a pesé dans le choix d’IKEA Europe qui a décidé de choisir la france pour changer sa manière de communiquer.

  4. J’attends avec impatience le jour où un client s’adressera à la répression des fraudes j’espère que le petit génie du temps max se retrouvera devant les tribunaux
    Dommage ce jour là les distributeurs auront perdu leur job

  5. Ça a déjà été appliqué aujourd’hui pour la distribution d’ikea obligés de téléphoner pour avoir le code, j’ai laissé un message on ne ma jamais rappelé, j’ai arrêté et ramené les catalogue, de plus pour la semaine prochaine ils refusent de donner le code sur la fdr faudra téléphoner, si ils répondent pas ont fait quoi ?

    • C’est simple, si vous n’avez pas de code, et si vous dépassez, vous ne serez pas payés, il faut donc cesser et rapporter les publicités et les courriers.

Les commentaires sont fermés.