Note de la direction en 2 points : comprenez votre fiche de paye pour les nuls et bonnes vacances !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Hier matin, après les premiers cafés et une partie de Pac Man sur une borne d’arcade, la direction générale a trouvé judicieux d’occuper son temps à produire une note écrite diffusée sur toutes les boites mail professionnelles des salariés d’Adrexo.

De notre coté, nous n’attendions pas de note écrite. En effet, la direction avait annoncé aux organisations syndicales qu’elle ferait un communiqué, si il devait y avoir un décalage de versement des salaires.

La semaine dernière, nous avons annoncé que les salaires seraient versés au 1er Août, il était donc normal que la direction ne communique pas.

On voit mal pourquoi une entreprise irait annoncer qu’elle verse les salaires normalement. Car, rappelons, que le versement du salaire à cette date n’est que “normal”.

Mais nos dirigeants doivent disposer de temps libre puisqu’un communiqué, signé de notre directeur général, Alain Brousse, a tout de même été diffusé hier matin.

Qu’indique t il ?

D’abord, que la fiche de paye présente une retenue “acompte” de 20% du salaire et que la case “net avant impôt” indique la somme complémentaire…

Il faut donc ajouter les deux sommes pour trouver le salaire total, merci de nous l’indiquer, on avait pas compris ! C’est vrai que le réseau ne comprends jamais rien d’ailleurs.

C’est d’ailleurs la même chose que le mois dernier, avec la répétition, on devrait finir par comprendre.

Cela n’enlève d’ailleurs rien au fait que nous n’avons pas demandé d’acompte et que la formulation des bulletins restent assez contestable.

La suite du courrier se veut rassurante puisque l’on nous annonce que le salaire sera versé au 1er Août. Merci patron !

On vous l’avait dit, nous en sommes à annoncer ce qui est “normal” dans cette entreprise.

Pour tenter de se justifier, Alain Brousse indique ensuite que des précautions avaient prises très en amont… (pour nous payer uniquement 20 %), mais que finalement la mention n’a pas été retirée.

En clair, cela veut dire “on l’avait bien dit au C.E., on pouvait pas payer et on a clôturé la paye comme cela mais on a pu avoir des sous au dernier moment chez ma tante et finalement payer l’intégralité, il était trop tard pour modifier les bulletins”.

Monsieur Brousse, les salariés préfèrent que vous preniez “des précautions très en amont” pour payer les salariés entièrement à la bonne date et pas pour faire le contraire.

Quand à la mention sur le C.E., il n’a été informé que du fait que la direction ne savait pas si elle pourrait honorer ses échéances à la fin du mois, il nous parait cavalier de dire qu’il avait été totalement informé du scénario et ainsi de tenter de s’exonérer de ses responsabilité en matière de communication.

Nous vous l’avons dit plus haut, ce communiqué est adressé sur les boites mail professionnelles des salariés d’Adrexo. Il s’agit donc de permanents et pas de distributeurs.

le communiqué d’hier souhaite également une pause estivale agréable aux destinataires.

La note de la direction portant sur les congés payés 2019 prévoit que ces permanents soient tous rentrés pour le 5 août s’ils sont concernés par les opérations IKEA et le 12 août au plus tard pour les autres et qu’ils prennent avant au moins 3 semaines de congés avec au minimum 12 jours consécutifs.

D’une part, si les salariés peuvent prendre une pause estivale et reposante, ce n’est surement pas grâce au décalage du versement des salaires de juin et grâce à l’incertitude sur le versement de celui de juillet.

D’autre part, compte tenu des contraintes imposées par la direction dans sa note annuelle, (note CP 2019) les salariés destinataires de la note d’hier ont, soit déjà pris leurs vacances, soit sont actuellement absents.

Les destinataires ne “s’apprêtent” donc pas “à prendre leurs congés”.

De plus en plus souvent, on se demande si tout le monde travail dans la même entreprise ! Quel décalage entre la réalité et ce que croivent savoir nos dirigeants !

Allo ? Quels challenges ? Ceux qui n’ont pas fonctionné au premier semestre et qui conduisent l’entreprise à se retrouver sans trésorerie ? Ceux qui conduisent l’entreprise à mettre au clou les bijoux de famille pour payer les salaires ? Ceux qui ne permettent pas d’équiper les distributeurs et les centres ? Ceux qui ne permettent pas de produire de la qualité ?

Beau projet pour la rentrée !

Cette note inutile démontre comment l’entreprise est gérée, approximativement, sans vision de la réalité, et centrée sur la communication, bien loin des besoins du terrain, des préoccupations des salariés.

Nous attendons avec impatience la note de fin août !

8 Commentaires

  1. Merci pour l’info sur “l’info” envoyée dans les bms de certain-es salarié-es d’ADREXO – je crois que j’en ai une aussi tout en étant distributeur, d’ailleurs, à cause de la “dématérialisation complète du courrier de l’ entreprise en ce qui concerne sa communication avec ses “collaborateurs et -trices, dans le futur ! -.
    Tout d’abord, je me sens “honoré” du fait que le grand patron m’adresse déjà pour la deuxième fois en deux mois, info explicative sur le procédé du versement de salaire, ce qui, apparemment, se répétera tous les mois maintenant. En même temps, je constate qu’il y a de nouveau cette méthode d’ “être pris au piège” par des décisions qui ne font que constater ce qui avait été décidé et réalisé avant: la demande, pour la première fois d”avoir déjà été obligé de demander et prendre trois semaines de congé annuels jusqu’au 12 août. Comme je ne pourrai – et que je ne voudrais surtout pas prendre – mes congés annuels en été sans que l’entreprise ferme pendant trois semaines pour tout le monde -; cette année, je ne pourrai même pas demander “mes” trois semaines ordonnées “a postériori” ( après le délai donné ! ), je serai donc obligé de “faire cadeau de 2 semaines sans solde” à mon patron, car la prochaine fois pour demander “mon congé annuel nouveau, ce sera le 8 août”. Dommage pour moi bien sûr – pas pour l’entreprise bien sûr ! -et quelle bonne tactique et stratégie du grand patron pour faire des économies sur “mon dos” et sans retour possible, car c’est quand même un peux énervant d’ avoir été “arnaqué” comme cela avec toutes les formules de politesse. Qu’est – qu’il y à faire pour défendre ses intérêts ? Est – ce qu’ils sont défendables ou est – ce qu’il faudra de nouveau suivre toutes les demandes du “grand manitou”, comme c’était toujours le cas, jusqu’à présent ?

    • Bonjour, pour les distributeurs qui n’ont pas pris de congés en été, ils peuvent les prendre jusqu’à fin mai 2019, soit semaine par semaine, soit en bloc.

      En CDI, il est interdit de payer les congés sans les prendre, mais ils ne sont perdus que si ils ne sont pas pris avant la fin de la période de référence (fin mai).

  2. Bonjour,

    Non je ne peu vous laisser dire tout cela !!!

    En effet Notre directeur Général en la personne de’Alain BROUSSE, est monté au front ….

    Quand même ayez la décence de le reconnaître !!!

    Bon j’avoue !!!
    Quelque peu à contretemps,
    Quelque peu inutilement aussi,
    Et bien entendu, quelque part, pour enfoncer des portes ouvertes.

    En effet, ou étiez vous Monsieur Brousse lors des difficultés du mois dernier ?
    Point de Monsieur BROUSSE, pour expliquer,
    Point de Monsieur BROUSSE, pour rassurer les petites gens que nous sommes.
    Alors, nous nous posions la question ?
    “Etiez vous en vacance, ou, vacance il y avait à la direction ???”

    Parce qu’une telle gabegie ne devrait pas être permise.

    Allez soyons sympa, souhaitons nous aussi de bonnes vacances à notre hiérarchie.
    Vous savez; Celle qui ne prend jamais de responsabilités lors des conférences téléphonique,
    Vous savez; Celle pour qui tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
    Vous savez; Celle qui ce ligue contre un seul, mais qui n’est pas foutu de ce liguer pour essayer de faire avancer les choses, où alors oui leur petit pré carré, ou la défense de leur primes… Générées pars notre travail, quand même…

  3. Bonjour moi j’ai repris l’activité chez adrexo mi avril 2019 j’ai donc cumulé 4 jours de congés payer jusqu’à la période de référence sois le 31 mai 2019 j’ai poser ces 4 jours la dernière semaine de août 2019 mais la je vois dans votre réponse si dessus que vous avais écrit les congés qui ne sont pas pris avant le 31 mai 2019 sont perdu que cela veut dire ? Merci

    • Bonjour,

      Dans votre cas, les jours acquis avant mai 2019 sont disponibles pour être pris en ce moment et doivent être pris avant le 31 mai 2020.

      Vous pouvez donc les consommer fin août sans problème.

  4. Bonjour
    Toujours des problèmes .paye .congés .temps Max .conditions de travail.depot pas aux normes.je pense que le manque de communication de la part des responsables de dépôt est importante.leur dialogue.
    Pas de problème
    Je m’en occupe
    J’ai pourtant fait le nécessaire
    Tout à fait vous avez-vous raison
    Voilà leur dialogue

    • Bonjour,

      Malheureusement, il est possible qu’ils aient fait le nécessaire effectivement mais que les choses soient bloquées plus haut…

Les commentaires sont fermés.