Un réseau exemplaire !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Vous êtes formidables !

Nous venons de traverser des turbulences historiques dans l’entreprise.

Tout aurait pu exploser et faire couler le bateau dont le capitaine avait depuis longtemps perdu le cap.

Vous auriez pu, vous aussi, abandonner le navire mais, tout au contraire, vous avez maintenu à flot l’embarcation pour sauver les autres passagers.

Vous avez travaillé comme d’habitude et avec le même sérieux.

Vous n’avez pas cédé à la tentation de restez chez vous égoïstement et vous avez probablement sauvé l’entreprise.

Très sincèrement, nous sommes fiers de vous représenter et d’essayer de vous aider.

Vous avez prouvé que c’est vous qui faites tourner la boîte et que sans vous, Adrexo ne serait rien.

C’est dans la difficulté que l’on constate ce type de solidarités et vous avez été exemplaires.

L’essentiel, c’est évidemment que les clients ne soient pas otages d’une situation dont ils ne sont aucunement responsables.

Et pourtant, vous auriez des raisons de jeter l’éponge!

Nous avons reçu des messages déchirants, entres ceux d’entres vous qui ne pouvaient faire d’achats alimentaires pour leurs familles, ceux qui se trouvaient avec leurs moyens de paiements bloqués ou ceux qui ne pouvaient se déplacer, faute de carburant.

Certains nous ont indiqués n’avoir pu prendre qu’un secteur sur 3 ou 4 mais l’ont distribué.

Pour ceux la, qui verront donc leur prochains salaires amputés d’un quart, ou pour ceux dont les enfants ont été privés, l’entreprise n’aura aucun geste. Tout ça leur est indifférent.

Pour ceux qui auront des traces de ce retard sur leurs comptes sous formes de frais et pénalités, il faudra s’en faire rembourser jusqu’au dernier centime et compter sur nous pour vous aider si nécessaire.

Nous pensons aussi aux permanents qui ont connus une semaine difficile. Ils sont en première ligne lorsqu’il y a un problème avec un distributeur et ils ont du gérer cette situation de crise alors qu’ils partageaient, eux aussi, des inquiétudes puisqu’ils étaient également impactés par ce décalage de versement.

Ce décalage s’ajoutant à l’arrivée des dispositions nouvelles concernant le temps “Max” qui a été déployé de manière irresponsable au même moment, a généré de nombreux appels qu’ils ont du traiter au mieux. Eux aussi on tenu la barre dignement et il faut le souligner.

Enfin, la rétention illégale des fiches de paye n’a parfois pas aidé les équipes qui ont, fort heureusement, su prendre leurs responsabilités et ne pas suivre cette instruction pitoyable.

Coté C.A.T., ce décalage de versement a provoqué un nombre inhabituel de connexions sur notre site et un nombre de messages et de commentaires énormes. Nous espérons avoir pu y faire face et vous répondre même si nous savons que vous avez parfois dû un peu patienter.

Ce n’est pas moins de 29 375 connexions que nous avons enregistré entre jeudi dernier et hier :

La moyenne journalière habituelle est plutôt autours de 800. Nous vous remercions de votre confiance.

Il nous fallait parallèlement être très actifs sur des actions concrètes et nous avons eu de nombreux et précieux contacts avec tous les services de l’état concernés et les institutions qui pouvaient intervenir à différents niveaux.

Ces démarches ont été très enrichissantes et se traduiront progressivement en conséquences concrètes pour vous tous.

Nous communiquerons au fur et à mesure et en temps utiles.

Nous avons également reçus quelques pressions mais vous savez que nous y sommes habitués et qu’elles nous motivent d’avantage qu’elles ne nous impressionnent.

Elles nous permettent d’ailleurs de savoir ou chercher, c’est souvent de la ou on est attaqués que provient la source d’une partie des difficultés.

C’est ainsi que progressivement, nous collectons de nouvelles informations dont nous pouvons déjà affirmer qu’elles vont bien nous aider à retrouver un peu de sérieux dans la gouvernance de cette entreprise.

En tout cas, vous pouvez compter sur nous pour poursuivre notre engagement en faveur des salariés et du maintien de l’emploi.

Print Friendly, PDF & Email

16 Commentaires

  1. Bonjour, oui nous avons tenue, mais combien temps?

    Le mois prochain peut-être encore une galère sur les salaires, et nous seront encore impacter.

    Ce qui ne peuvent distribuer qu’un secteur au lieu de trois, comment vont’ ils sortir de la galère avec une perte d’argent et un retard de salaire?

    Ne pouvons nous rien faire, sachant que les dirigeants sont dans l’illégalité?

      • Bonjour je reviens vers vous car je n ai encore rien reçue du solde de tout compte concernant ma démission depuis janvier que ça traîne je ne sais plus Quoi faire , j ai bien envie de saisir les prudhommes mais je ne sais comment faire je vous ai envoyé 2 tickets mais je n ai pas eu de réponse ?? Je vais envoyé un courrier en R.A.R je verrais bien ce que ça donne !!si vous pouviez intervenir où m aiguiller pour les démarches d avances merci

        • Bonjour,
          Nous vous avons répondu sur votre dossier dans la rubrique d’aide aux salariés mais nous n’avons pas eu votre réponse.

  2. Bonjour, faire notre job était ce qu’il y avait de plus censé à faire au vu de la situation, mais cela n’enlève pas le fait cas ce jour on a pas une, mais trois épées damocles au dessus de nos têtes, nos chers dirigeants.
    Aussi des que vous avez des infos bonnes ou pas, de préfèrence bonne transmettez les et je sais que vous le ferez et merci pour ce que vous faites et serez amené à faire.

  3. Bonjour, pour les clients c’est bien beau de finir les distri malgré le temp Max , mais si il demande les recaps des distributeurs pour la plus part le tracé ne sera pas complet , et pour les agios des distributeurs c’est plus facile de rembourser quelques euros que de payer les heures de distri qu’ils nous volent.

    • Bonjour,

      Nous allons agir contre ce temps Max, mais en attendant, soit votre responsable vous dit de continuer et vous paye le dépassement , soit il faut d’arrêter.

      Et effectivement, les clients ne tarderont pas de réagir.

  4. Merci aux responsables engagé es de la CAT qui ont su gérer la crise d’une façon responsable et appropriée à leurs moyens d’action, leur pouvoir syndical et financier, car une grève aurait peut – être été fatale pour tous.
    Ce qui ne me satisfait pas complètement est le fait que la stratégie syndicale ne nous est présentée que de façon dosée.
    Est – ce que l’on craint que les patrons la connaisse ou est – ce que c’est dû à la stratégie de se représenter comme la seule représentation syndicale crédible encore ?

    Ce qui m’intéresserait quand même, c’est de savoir si la stratégie syndicale de la CAT a pour objectif de demander et de réaliser une vraie compensation financière ou indirecte – qui devrait être la conséquence logique de la concession écrite après avoir été contrainte de s’excuser auprès de ses salarié es ?
    Vous la présentez sur le domaine de la “jurisdiction” ou la “législation” qui n’avait pas été ( suffisamment ) respectée par l’entreprise. Cela ne pourra dire rien d’autre que de faire des concessions pour les heures et les kms mal mesurés, je pense.

    Est – ce que les patrons sont enfin prêts à “discuter” avec vous ?

    Dans ce cas, nos nouveaux “sacrifices” physiques et financiers en heures et “kms” pas suffisamment payés, même pas à la suite des mesures choc des patrons pour le 01.07. dans cette semaine : une attaque frontale contre nos conditions de vie sur au moins 4 plans, les sacrifices n’auraient pas été en vain. Ils auraient été profitables pour nous tous et pas que pour l’entreprise, sa survie et son profit – comme cela avait été le cas presque toujours jusqu’à présent ! –

    • Bonjour,

      Nous détenons aujourd’hui des informations que nous ne pouvons communiquer ici et ceci peut apparaître frustrant pour nos lecteurs, mais cela est nécessaire pour que nos actions soient organisées.

      Nos patrons lisent effectivement ces lignes et nous ne souhaitons pas dévoiler tous nos arguments.

      Il est évident que la logique économique est au centre du problème et de nos analyses.

      Dans un second temps, et sur un second sujet, nous encourageons les distributeurs à faire état des dépassements de temps et de kilomètres afin que nous puissions monter des dossiers Prud’homaux et les accompagner pour cela. Nous pourrons ainsi prouver le travail dissimulé et envoyer de multiples dossiers au procureur de la république, ce que nous avons déjà commencé à faire.

      Les actionnaires ne veulent rien donner actuellement, il n’y a aucune discussion possible et toutes les négociations se soldent par un échec. Il n’y a donc rien a attendre à ce niveau.

      Vous avez bien compris qu’actuellement, tout est fait dans le sens de l’entreprise, qui souffre par ailleurs de ce que les salariés ne sont pas suffisamment stables pour travailler efficacement et se former aux différentes missions.

  5. Concrètement faut rien attendre de nos patron.personnellement je fait mon travail et efficacement. Mais la j ai l impression de plus en plus que meme au prudhommes sait encore le petit ouvrier qui va s assoir sur tous ce qu ont lui doit.

  6. mon prochain indice de satisfaction sera de 20% de ma note habituelle , j’espère que quelque cadre sera en mesure de la faire remonter à qui de droit.

  7. Bonjour,
    oui on a tenu par force, et la direction c’est que, une gréve des distributeurs est impossible, vu la situations de certains, qui n’ont que ce revenus, et alors ils font ce qu’il voulent, ….désolant…..pour le temps max qui n’est pas légal,pourquoi les syndicats ne poursuivent t’il pas en justice cette décision?

  8. bonjour
    je pense que chaque distributeurs ont une conscience profèssionnelle avec une grande qualité ,de mon coté cette envie d’allez distribué n’était pas la ,mais dans un coin de ma tete si allez faut y’allez .résultat oui j’ai distribué la totalité de mes 7 secteurs et je suis fier de moi .

Les commentaires sont fermés.