Baromètre C.A.T. du moral des salariés : résultats de Mai.

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Notre sondage visant à déterminer le niveau du moral des salariés de l’entreprise s’est clôturé le 31 mai à minuit, ce qui permet de diffuser les résultats.

Tout d’abord, nous vous remercions pour votre participation. Vous êtes toujours plus nombreux à voter et à vous exprimer et toujours de plus en plus nombreux à consulter ce site, et nous vous en remercions

Le résultat final produit une note stable à 3 sur 10.

La note est donc stable en mai et toujours faible.

Dans un contexte économique difficile et une situation générale troublée, l’arrivée d’une nouvelle direction, des décisions autoritaires difficiles à intégrer, cette note fait écho aux difficultés rencontrées par les salariés d’Adrexo à tous les niveaux.

Pour rappel, les résultats précédents sont :

Avril : 3/10

Mars : 4/10

Février : 4/10

Janvier : 5/10

Décembre : 5/10

Novembre : 5/10

Octobre : 6/10

Septembre : 7/10

Août : 7/10

Juillet : 7/10

Juin : 5/10

Mai : 4/10

Avril : 5/10

Mars : 6/10 

Nous avons de nombreux nouveaux lecteurs chaque mois et donc des votants qui analysent le contexte différemment des anciens salariés. Il faut prendre en compte le fait que plusieurs centaines de distributeurs quittent l’entreprise chaque mois.

Le panel peut donc avoir évolué avec de nouveaux collègues, qui n’ont pas forcément la même perception de l’activité.

En effet, depuis quelques années, les changements sont nombreux et il est connu que le changement génère souvent des inquiétudes et des résistances que nos nouveaux collègues n’ont pas.

Le meilleur fonctionnement des badgeuses pour la mesure du temps de distribution se traduit forcément par une meilleure satisfaction des salariés mais ce matériel manque cruellement dans de nombreux centres. les nouvelles activités génèrent des doutes et des attentes en particulier le développement des nouvelles activités.

Le changement de direction générale et l’incertitude qui accompagne toujours ces périodes ne permet pas d’avoir un meilleur ressenti.

Cette note assez basse traduit des inquiétudes grandissantes et notre ressenti à votre contact est conforme à cette évolution.

Il faut aussi prendre en considération la dégradation permanente des conditions de travail des responsables dans les agences.

Cette dégradation des conditions d’emplois des permanents est aussi l’une de nos préoccupations qui peut avoir un impact sur la qualité du management des distributeurs.

Print Friendly, PDF & Email

6 Commentaires

  1. Entreprise travailler à perte car on doit utiliser notre véhicule et on ce retrouve avec des dettes. Il manque beaucoup de frais réel qui ne corespond pas au charge utilisé par nous véhicules , qui augmentent fortement les frais de réparation de nos véhicules ainsi que le prix du carburant qui est lamentable. Nous sommes traiter comme des Esclaves et ont fais le pire boulots juste pour mettre des publicités dans les boîtes et cela devrais disparaître car ça ne fais augmenter la pauvreté des salariés

    • Bonjour, Avez vous pris des dispositions pour obtenir l’application de la loi et percevoir des indemnités en rapport avec la réalité ?

      • Je suis en arrêt maladie à cause deu du coup je me retrouve en invalidité donc c’est bon c’est entreprise de merde et qui servent à rien à part polluer notre planète et notre santé. Ca vas ce terminer comme chez France Télécom on vas ce suicider pour arrêter cette souffrance insupportable pendant ce temps là y’en a qui sont mieux payer en restant assis dans un bureau ou ce du siège qui prennent des vacances sans savoir ce que c’est le terrain

        • Bonjour,

          Même si vous ne travaillez plus, il est tout de même possible de récupérer votre dû sur les périodes passées (3 années).

          Il est dommage d’encourager ces pratiques en laissant les choses en l’état.

          Et nous sommes la pour vous aider.

  2. Merci pour cet ènième baromètre du moral des salarié es d’ADREXO. Je trouve très bien que la “courbe” des points mensuels depuis 03.2018 est jointe. Est – ce qu’il y a des données de cette “courbe” aussi pour les mois et années avant ? Comme cela, on pourra “vérifier” si la thèse de la CAT que les conditions de travail depuis la “prise de pouvoir” du nouveau directeur général sont à voir en lien avec cette courbe ou pas. Est – ce qu’il est vrai que M. Brousse est l’ancien directeur aussi ? ( Dans ce cas, il ne serai pas surprenant qu’il reprend son ancienne politique et que cela a été voulu de la part des actionnaires d’ADREXO. Pour chaque HOMME, iul est assez difficile de changer certains “comportements stratégiques”, et cela est encore plus vrai pour un “homme” dans la “force de l’âge” de la fin de la 50aine. Je constate qu’en effet le moral des ADREXIENS s’est toujours empiré au printemps, a repris dans les trois mois de l’été pour s”empirer de nouveau après la période des vancaces d’été pour atteindre le niveau pitoyable de 3 ou 4/10 pendant la “saison” de travail normal”, fin hiver – printemps.C’est aux collègues de la CAT de changer ( un peu )cette tendance jusqu’à la fin de l’année, avant les élections professionnelles, non ?

    • Bonjour,

      Je pense que le moral des salariés aussi dégradé est aussi en partie dû au paysage syndical dans l’entreprise qui n’est pas à la hauteur avec des actions inexistantes et des discours sans suite.

      Etre dans une entreprise ou il est difficile de travailler du fait des conditions imposées par l’employeur et ou il est difficile d’avoir des soutiens et des informations de qualité ne favorise pas les choses.

      Certains entretiennent la peur avec des informations erronées, d’autres cultivent des stratégies pour le maintient d’intérêts personnels. C’est assez pitoyable.

      Depuis toujours, nous essayons de ne pas entrer dans cette logique en favorisant la diffusion d’informations vérifiées et l’accompagnement critique des évolutions voulues par l’entreprise.

Les commentaires sont fermés.