Comment évoluer dans l’entreprise ?

Nous en sommes convaincus, nous sommes nombreux à vouloir évoluer dans l’entreprise.

Il n’y a pas lieu de dévaloriser le métier de distributeur mais si certains souhaitent être maintenu à ce poste, d’autres souhaitent évoluer dans l’entreprise et accédant à d’autres postes.

Et, ça tombe bien, car il ne peut pas être fait de reproche à l’entreprise à ce sujet car nombre de salariés viennent du réseau, en ayant commencé, parfois, comme distributeur.

L’entreprise est dans un secteur particulier, difficilement comparable à d’autres activités et a tout intérêt à prélever, dans ses salariés déjà formés, des éléments capables d’évoluer et de remplir des taches dont ils connaissent déjà la finalité.

Que ce soit dans l’entreprise ou aujourd’hui dans le groupe, les cas de salariés provenant du réseau sont loin d’être exceptionnels et permettent à chacun d’espérer un poste à responsabilité.

Seul bémol : il faut, pour pouvoir postuler, connaitre les postes ouverts et malgré nos demandes, cette liste n’est plus accessibles à l’externe depuis la reprise du groupe par Hopps.

Il faudra donc passer par vos managers qui pourront vous indiquer les disponibilités ou formuler une demande directement au service de gestion des emplois et carrières du siège de l’entreprise.

Notre syndicat se tient également à votre disposition pour vous informer individuellement sur ce sujet. Notre rubrique d’aide aux salariés est prête pour recevoir vos demandes en ce sens.

6 Commentaires

  1. Evolue dans l’entreprise, A bon c’est tout nouveau alors car Adre;xo ne vous fais pas évoluer, adrexo se sert de vous vous propose des missions a des postes bien supèrieure au votre et vous laisse en mission pendant des mois et des mois dépassant allègrement les délais légaux du temps de mission.
    ALors évoluer oui, mais sans embrouille sans fausses promesses.
    En effet sans citer personne, il me viens 2 voir 3 cas instantanement à l’esprit, et ils doivent être légion dans toute la France.
    Et c’est là que nos responsables syndicaux se doivent d’intervenir, de ne rien lacher.
    Car c’est de la base que viennent les forces vives, les idées et souvent les solutions à de nombreux problèmes du quotidien de l’entreprise.

  2. Bonjour,
    je suis trop âgé pour vouloir encore monter dans la hiérarchie de l’entreprise et ne voudrait pas m’engager dans d’autres domaines et trop fort non plus, mais j’ai constaté un phénomène dans l’entreprise qui me paraît être symptômatique: c’est la liberté absolue d’agir pour tous les membres placés plus haut et l’obéissance pour tous les membres en bas de l’échelle.
    J’explique:
    Quand il y a une nouvelle étape dans l’organisation du travail, il y a une info écrite, après plus rien, puis une précision
    écrite, mais qui reste encore dans le vague, puis il y a le jour “j” où toutes les actions et difficultés s’accumulent: Prenez cette badgeuse, lisez cela et faites vos expériences sur le terrain, ce ne sera pas trop grave, on apprend vite.
    Celui ou celle qui n’apprend pas tout de suite ou vite, paraît plutôt un peu “c…”, car il faut attendre une semaine avant de poser une question à laquelle le ou la responsable du dépôt pourra peut – être donner la réponse ( j’ai toujours fait cela etc… ).
    Pour monter sur l’échelle, ce sera pareil, en quelque sorte, j’imagine:
    Vous pouvez commencer dans ce domaine et faire vos expériences en vous entraînant à faire les différentes tâches.
    Quand cela marchera bien, vous aurez bientôt une amélioration etc. pp.
    Il n’y a jamais de contrat fixé avec signature des partenaires qui oblige les deux côtés. Cela veut dire que le résultat restera ouvert et plus ou moins arbitraire.
    Ce que le représentant du syndicat devrait faire, c’est de demander à l’entreprise, à la direction, aux différents niveaux de l’entreprise de formuler “un tel contrat” avec des obligations, tâches et une durée d’épreuve bien définie, pas se limiter à donner des aides de compréhension des tâches etc., c’est – dire de prendre vraiment le parti du distributeur et défendre ses intérêts par des revendications écrites avec des délais etc. Et si jamais les délais sont trop longues – 5 ans, 10 ans -, il faudra négocier des délais réalistes, réalisables et justes dans la perspective des deux partenaires sociaux dans l’entreprise.

  3. Mais ne serai t il pas mieux de faire faire une vae avec entretien de motivation comme le stipulent le contrat apres libre au distributeur d accepter ou pas une formation
    C est bien plus facile moi qui suis timide je me vois pas allez demandé un truc pareil à un mec qui fait sont dictateur au milieu d un bâtiment

    • Bonjour, il est toujours possible de le faire en vous faisant aider. La VAE est un dispositif particulier qui est tout à fait accessible aux distributeurs.

      N’hésitez pas à nous solliciter si vous le souhaitez.

Les commentaires sont fermés.