Activité courrier et badgeuse

L’activité courrier est aujourd’hui une réalité dans l’entreprise avec un fort développement.

Dans la semaine à venir, et pour la première fois, ce seront 4 clients qui seront distribués simultanément.

Avec la badgeuse, une aide précieuse est octroyée en particulier avec le bip de proximité qui signale l’arrivée d’un point de distribution.

Même si le logiciel connaît encore quelques bugs, c’est un moyen efficace de trouver l’adresse mais surtout de déclarer la bonne distribution, ou, au contraire, le motif de non distribution (action dite d’acquittement).

Il nous a été signalé des problèmes de signalement après une pause d’une nuit par exemple et aussi des adresses qui ne déclenchaient pas de bip.

Sachez d’abord, que l’appareil ne signalera jamais l’adresse juste devant de la boite mais a vocation à prévenir un peu avant et que le GPS demeure un système qui n’a pas une précision au centimètre.

Même si la badgeuse ne sonne pas, il est désormais possible de déclarer la distribution ou la non distribution en cliquant sur la case “COURRIER” et en sélectionnant l’adresse concernée. De cette façon, le travail d’acquittement sera fait dans tous les cas.

C’est particulièrement important pour l’avenir de notre métier puisque vous n’ignorez pas que cette activité est très attendue par l’entreprise pour retrouver un équilibre. Or, la qualité de distribution des courriers est particulièrement surveillée par les clients qui attendent énormément de cette alternative de distribution.

C’est aussi un acte extrêmement valorisant pour les distributeurs et qui, de plus, est rémunéré à sa juste valeur puisqu’il est intégré dans le temps de distribution mesuré par la badgeuse.

Nous vous encourageons donc à utiliser au maximum cet outil dans le cadre de votre distribution. Nous souhaitons accompagner le développement de cette activité, avec des critiques constructives visant à améliorer les outils et la gestion de ces courriers.

Il est évident que la réussite du développement de cette nouvelle activité peut aider vos représentants syndicaux à négocier d’importantes améliorations qui sont aujourd’hui difficile à obtenir au regard de la situation de l’entreprise.

25 Commentaires

  1. La semaine dernière, j’ai dépassé mon temps théoriques de plus de trois heures. Il me restait feu adressés à distribuer. La badgeuse me disant que l’écart était trop important, comment faire pour pointer les 2 adresser restants que j’ai distribué?

    • Bonjour,

      C’est effectivement un problème, après l’arrêt de la badgeuse, il n’est plus possible d’acquitter un courrier.

      Le problème des blocages à 3 heures doivent impérativement faire l’objet d’un traitement afin que ce ne soit plus le cas et que les temps soient vérifiés.

  2. Cependant, il serait bien que les courriers soient correctement classés par rue et numéro dès notre enlèvement au dépôt, le classement actuel est totalement anarchique et impossible à mettre en œuvre sur le terrain dès lors où on en a + de 10. Sur mes 11 secteurs, en cette semaine très chargée en adressés, j’ai passé plus de 1h15 à reclasser correctement tout le courrier, opération forcément non rémunérée et chronophage, alors qu’il serait si simple de les recevoir correctement triés avec un classement cohérent comme le fait le facteur.

    • Vous n’avez plus besoin de les classer depuis l’apparition du numéro chrono qui apparaît sur le courrier.

      Ce numéro est également indiqué par à badgeuse, il suffit donc de s’y référer et de mettre le pli numéro 3 lorsqu’il est demandé par exemple.

      Cette information a malheureusement été peu diffusée auprès des distributeurs.

      • Bonjour,
        Soyons réalistes et objectifs,et arrêtons de dresser une couronne de lauriers à cet outil.
        La badgeuse n’est utile qu’à acquitter,à la fin,”distribués et non”.. Si nous nous fions aux “bips”,
        la tournée durera la journée,entre allers et retours incessants,malgré les n° de la liste.
        Pour ma part,je classe dans l’ordre,oublie les “bips” intempestifs et désordonnés,et ,à la fin,
        je clique sur “adressés” et enregistre.Avec risque d’écrêtage 7′,un comble!
        J’en ai 85 cette semaine en ville,et passé près d’une heure à classer,en ce dimanche,
        “pour ma poire!”.
        Par contre,en rural,avec adresses espacées et 12 plis,j’écouterai la badgeuse…si elle veut bien!

        • Bonjour,

          Pour l’utiliser je peux vous dire que le classement est inutile avec le numéro.

          Évidemment, il faut aussi faire attention en cas de problème mais plus la peine de classer.

      • J’ai été informé de celà, mais impossible à mettre en œuvre efficacement lorsqu’on a plusieurs clients en adressés. On se retrouve avec plusieurs classements chrono en parallèle sur un seul chariot, ingérable, au final on passe + de temps à chercher qu’avec un classement par rue et numéro, et personnellement je dois régulièrement revenir sur mes pas car j’oublie des courriers si la badgeuse ne sonne pas ou une seule fois alors qu’il y a plusieurs courriers à la même adresse. Ca me donne l’impression que ce système a été pensé et validé dans un bureau (et non sur le terrain), en tout cas pas dans des conditions de pleine activité. Système efficace uniquement avec quelques docs à dispatcher…

        • Pourtant, client X, pli numéro 14, client Y, pli numéro 3. En ayant deux piles, c’est plutôt simple.

          Avec le panier qui va se rajouter sur le chariot, ce sera évidemment beaucoup plus simple.

          De plus, la badgeuse s’améliorera encore, les tests sont prometteurs.

          • Présenté comme celà effectivement. Cette semaine j’ai 4 clients différents, alors que c’est deja compliqué à en placer 2 sur un chariot double au dessus des pubs. Celà fait des semaines que dans le Nord nous avons pluie et vent ; tout colle, glisse ou s’envole, je passe une partie de mon temps à ramasser mes courriers tombés du chariot, bien évidemment dans le désordre. A l’ancienne (pourtant je suis pour le progrès) je ne fais qu’une seule pub, je n’oublie pas d’adresses en route puisqu’elles sont classées comme sur le terrain. Ca me semble beaucoup plus logique, pourquoi pas un numéro chrono avec ce type de classement ?

          • Le problème est que le sens de la tournée n’est pas imposé et qu’il peut changer selon le distributeur.

          • Effectivement, moi même selon divers paramètres je peux changer mon parcours sur le moment même. Mais pas d’énorme difficulté à ressortir de la pile les documents adressés d’une rue complète pour les placer au dessus du tas. 🙂 Au moment où je vous écris je charge mon véhicule pour demain matin, ma tournée représente 4 cartons pleins de courriers… soyez sûr que si le numéro chrono était efficace en forte activité sur le terrain je l’utiliserais…

        • Avec le numéro chrono, lorsque la badgeuse ne bippe pas (fréquent), ou bippe une seule fois alors quil y a plusieurs docs à la même adresse, en fin de distrib on se retrouve avec un tas de courrier non distribué, et il faut recourrir à travers tout le secteur pour dispatcher le reste. C’est juste contre-productif…

  3. bonjour . a quand un materielle pour avoire les adressee sur soit et no sur le chariot car je laisse souvent mon chariot au bout de la rue .et pour la badgeuse c est complique ya t il quelque chose de prevue merci de votre reponse

    • Bonjour,

      Oui, différents matériels sont prévus avec des casiers qui s’ajouteront sur les chariots, des protections et des brassards pour mettre la badgeuse sur l’avant bras. Nous prévoyons de diffuser des photos prochainement.

  4. Moi j’ai classer par rue et pour les truc chrno je le fais pas car j’ai exemple n°4 pleusieurs fois voila

    • Oui, par exemple client METRO, n°2 ou CANAL+ n°5.

      Lorsque vous aurez plusieurs centaines de plis, ce sera beaucoup plus simple.

    • Bonjour,

      Le carnet d’adresse ne s’est sans doute pas chargé. Cela arrive quand il n’y a pas un réseau suffisant lors de l’identification.

  5. Bonjour,

    C’est très bien d’avoir des numéros inscrits sur les plis et qui apparaissent ensuite sur la badgeuse; seulement cette semaine dans mon cas, ayant plusieurs clients d’adressés (canal, métro et JPG) simultanés à distribuer, je n’ai pas vu où figure le fameux numéro chrono sur les documents JPG. Il y a bien un numéro tout au bout avec une lettre, par exemple 1 Y, ou 2 Y; est-ce cela le numéro ?
    Comme d’autres l’ont indiqué plus haut, c’est presque indispensable de pré-classer les documents par rues; j’imagine le fait de devoir encore chercher le document en question dans 50 documents, voir plus !
    D’autre part, comment fait-on si l’on doit distribuer un adressé auprès de grandes surfaces qui ne disposent pas de boites à lettres ?
    A quel moment la liste d’adressés se charge t’elle dans l’application ?

    • Bonjour,

      Pour plus d’explication sur le numéro Chrono, nous publierons un extrait du document diffusé par l’entreprise.

      Pour les commerces, la distribution s’effectue le plus souvent directement auprès de l’accueil.

      La liste se charge au moment de l’identification du distributeur (Identifiant et mot de passe).

  6. bonsoir.
    mes secteurs sont certifier et vérifier ,a ce moment la il y’avais très peut d’adressé ,aujourd’hui nous mettons plus de temps a distribué et bien souvent nous dépassons le temps verifier comment procedé pour avoir son temps correctement payé car je pense que meme 20 minutes de plus doit nous etre payé sur un secteur verifier car le temps passé a entré l’acquittement distribué non distribué faut donné la raison ect sa nous prend du temps.après je classe mon courrier dans mon sens de ma distribution je fait toujours le meme circuit donc plus facile d’organisation ,je me sert pas du numero attribué a l’adressé mais avoir plus de temps et mieux payé sa serais mieux .

    • Bonjour,

      L’entreprise autorise le dépassement de 5% du temps vérifié sans blocage et autorise ensuite le déblocage au delà de 5% si c’est nécessaire pour la distribution de nombreux courriers par exemple ou en cas d’intempéries.

      Il suffit d’en faire part sur le rapport journalier de distribution qui est rendu en fin de semaine pour que le temps réellement passé soit payé, après analyse du responsable.

      Il faut bien entendu ne pas accepter le temps théorique dans ce cas.

      Toutefois, les courriers font également, comme les publicités, évoluer le temps théorique qui s’adapte donc aussi à la volumétrie de la semaine. Mais il arrive que lorsqu’il y a peu de publicités, l’impact soit insuffisant, et il faut donc intervenir manuellement sur le déblocage de 5%.

Les commentaires sont fermés.