Prime d’activité. Un petit plus possible.

Vous êtes salarié, il est toujours possible de demander la prime d’activité.

Comment faire ?

Il faut se rendre sur le site de la Caisses d’allocations familiales (ici).

La prime d’activité, remodelée début 2019 par le gouvernement, s’adresse aux foyers modestes.

5 millions de foyers doivent pouvoir en bénéficier.

Pour cela, le gouvernement placé le plafond à 1 790 euros de salaire par mois pour un célibataire.

Le calcul de la prime d’activité reste complexe car il dépend de plusieurs paramètres : revenus et composition du foyer.

Le gouvernement indique qu’une personne au SMIC peut toucher jusqu’à 100 euros de plus par mois.

Conditions d’attribution de la prime d’activité :

La prime d’activité concerne tous les travailleurs majeurs (salariés ou non) et les étudiants percevant un revenu professionnel.

Une des conditions pour bénéficier de la prime d’activité est également de résider en France de manière “stable et effective”, c’est-à-dire y vivre la majeure partie de l’année.

En cas de séjour hors de France, la durée du ou des séjours ne doit pas excéder 3 mois par an.

En cas de séjour supérieur à 3 mois, la prime n’est versée que pour les mois complets passés en France. 

Des conditions de ressources sont également considérées pour l’attribution de la prime d’activité

Le plafond maximal pour bénéficier de la prime d’activité est de 1,3 SMIC.

Voici quelques exemples :

  • Une personne célibataire sans enfant percevant jusqu’à 1.560 euros de salaire net bénéficie de 100 euros de plus par mois.
  • Une personne seule sans enfant et percevant jusqu’à 1.806 euros nets est éligible à la prime d’activité (contre 1.565 euros auparavant)
  • Un parent célibataire percevant jusqu’à 2.000 euros peut percevoir 100 euros de plus chaque mois
  • Un couple assumant la charge de deux enfants, l’un au Smic et l’autre percevant 1.550 euros de salaire peut prétendre à 200 euros de plus chaque mois.

Cumul de la prime d’activité avec d’autres prestations sociales

Il est tout à fait possible de cumuler la prime d’activité avec d’autres aides, y compris celles distribuées par la Caisse d’allocations familiales.

Certaines de ces aides, comme les Aides personnalisées au logement (APL), sont directement intégrées au calcul, en tant que “prestations familiales”.

D’autres, comme l’Allocation de rentrée scolaire ou la prime de naissance, ne sont quant à elles pas prises en compte pour le calcul du montant de la prime.

Concernant les aides au logement, plus particulièrement, la CAF établit un “forfait logement” qui est additionné à l’ensemble des ressources du foyer.

Les APL sont intégrées sous la forme d’un forfait directement soustrait au montant de votre prime d’activité.

Votre prime d’activité sera ainsi réduite.

Simulation de prime d’activité

Il vous est possible de vérifier votre éligibilité et d’estimer le cas échéant le montant de la prime d’activité à laquelle vous pourriez prétendre.

Pour cela, rendez-vous sur le simulateur mis en ligne sur le site de la CAF.

Demande de prime d’activité

Il est possible d’effectuer une demande de prestation en ligne pour la prime d’activité.

Pour cela, rendez-vous sur le site de la CAF et remplissez le formulaire en ligne de demande.

Vous pouvez également déposer ou envoyer votre formulaire directement à la CAF ou la Caisse de mutualité sociale agricole.

Prime d’activité et impôt

La prime d’activité est une prestation sociale non imposable à l’instar d’autres allocations comme le RSA. 

Son montant est net de cotisations sociales.

La prime d’activité n’a pas besoin d’être portée sur la déclaration de revenus. 

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.