Nouveau chantier de négociation : le travail de nuit

Developer working on code late at night, view from the back

Le dispatch des courriers, la réception des colis, la préparation des poignées par une machine, autant d’activités qui pourraient, demain, être pratiquées la nuit chez Adrexo.

La direction veut développer des activités qui peuvent nécessiter des périodes de travail de nuit de manière habituelle.

Or, la convention collective limite la période de travail entre 6 et 21 heures.

L’entreprise doit donc obtenir un accord d’entreprise de manière à fixer les modalités de compensation du travail nocturne ainsi que les modalités de rémunération.

Coté C.A.T., on imagine mal comment Adrexo pourrait envisager de payer loyalement des salariés la nuit quand l’entreprise n’arrive déjà pas à payer ses salariés de jour.

Par le dévoiement de l’accord d’entreprise fixant les modalités de mesure et de contrôle du temps de travail des distributeurs, tout le monde peut constater le résultat qui se matérialise par des écrêtages, des paiements aux temps théoriques (ou repères) et autres immobilités…

Nous nous appliquerons donc à nous focaliser sur le respect des accords existants avant d’envisager d’étudier autre chose et en particulier un travail organisé la nuit.

Print Friendly, PDF & Email

6 Commentaires

  1. A t on besoin de consultants externes? Peut-être mais pas là où la direction veut. Nous avons des compétences en interne. Mais la direction préfère l’ignorer, et se complaire dans un système managérial dépassé depuis des lustres. Il faut demander aux RH de faire un point sur les ressources immatérielles, identification, grâce par exemple aux CV, entretien avec les sélectionnés, proposition de projet objectif résultat… Mais souvent on as des gens peu compétent dans le management, l’amélioration, la qualité, le commercial et autres choses qui sont a des postes ou leur limites sont très vite atteintes. Il font ce qu’ils peuvent certes et c’est peut-être suffisant pour une conduite pépère des affaires, mais perso je vois tant de gâchis qui pourrait être éviter et permettre à la boîte de faire plus de profits qui seront à partager. Je vous cela dans mon agence et je suppose qu’il en est de même partout ailleurs.

    • Bonjour,
      Je ne sais pas si nous avons les compétences en interne, mais il est sur qu’elles ne sont pas utilisées car, comme vous le dite, aucune solution réaliste n’est utilisée.

  2. Bonjour étant embaucher comme chauffeur drive to home en 35 h depuis se mois si. Je voulait savoir si on avait les indemnités repas merci

    • Bonjour,

      Oui, 9,50 par jour si vous avez travaillé le midi.

  3. Bonjour
    J’ai lu un article sur la tribune
    Que CMA CG M gagne 75 millions d’euros par jour
    Que deviens la vente de colis privé ?

Les commentaires sont fermés.