Distribution des plis électoraux

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Ca bouchonne, ca bouchonne…

Souvenons nous… en 2017, nos actionnaires annonçaient à leurs cadres vouloir “casser les dents” de notre concurrent sur le marché du courrier.

Depuis, quelques décalages de dates de versement de paye plus tard, quelques retards de paiements fournisseurs plus tard, quelques emprunts plus tard pour combler des dettes, il faut bien reconnaitre que nous n’avons pas beaucoup progressés dans la gestion de cette activité.

Constat :

Nos actionnaires ont finalement décidé de nourrir le concurrent en lui sous-traitant une partie du territoire, au lieu de tenter de rendre rentable l’activité courrier et d’autres activité pour contrebalancer la réduction de la distribution publicitaire.

Le manque de volume ne permet pas de rentabiliser l’activité, les clients passent, et ne restent pas toujours…

Avec la sous-traitance postale, les effectifs fondent et l’entreprise “pousse” vers la sortie un très grand nombre de salariés.

Alors, lorsqu’elle a besoin de salariés formés et efficaces pour une distribution d’ampleur qui nécessite une grande connaissance du terrain et du métier, elle se heurte à une difficulté de taille, celle de trouver ces salariés.

Elle attend un miracle en sous traitant ce problème à des sociétés d’intérims qui peinent à trouver des solutions et c’était malheureusement prévisible.

On découvre aujourd’hui que la distribution est un métier…

Pendant que les intérimaires commençaient à ne pas être au rendez vous, la direction poursuivait la fermeture de secteurs au profit du concurrent, une aberration !

Le degré d’impréparation des process et des anticipations diverses est aussi parfaitement palpable.

A ce jour, des agences n’ont pas encore tout le matériel nécessaire par exemple et songez qu’il y a encore quelques semaines, des consignes en Rhône Alpes précisaient qu’il faudrait récupérer des cagettes de légumes en grand nombre pour faire face aux besoins de classement…

Si finalement, des moyens en matériels sont arrivés, ils ont été calculés sur des chiffres théoriques et avec des méthodes développées par des personnes sans doute très éloignées du terrain depuis trop longtemps.

Il ne faut pas être expert pour s’en apercevoir, la encore, il a été question de faire grand en pensant petit.

La réussite de ce type d’opération est principalement assurée par une anticipation et surtout par la qualité de la main d’œuvre.

Après plus de 70 000 spécialistes à plein temps, il est évident que nous sommes loin du compte avec nos 16 000 distributeurs à temps partiel et l’objectif de 20 000 intérimaires découvrant le métier !

Un vrai risque

D’autant que les élections à venir sont départementales et régionales, parfois même sous forme de législatives partielles et sont organisées à l’échelle d’une circonscription.

Les candidats ne disposent parfois que de ce moyen de propagande pour être visibles et déjà, un peu partout sur le territoire, des communiqués fusent pour signaler des disfonctionnements.

Les candidats sont sur place et peuvent visualiser les problèmes. Ils ne vont pas se priver de le faire.

Nous n’annonçons pas le chaos et ne le souhaitons pas, l’entreprise n’a pas besoin de ca pour décliner encore un peu plus.

Nous n’avons pas souhaité proclamer que “tout se passerait mal”, c’est assez facile de prévoir les problèmes, qui arrivent toujours un jour, et d’indiquer ensuite qu’on vous l’avait bien dit.

C’est trop simple. Le sujet est trop sérieux pour faire du clientélisme.

Nous avons confiance en nous, distributrices et distributeurs de prospectus et de courriers et même nos concurrent confessent que des problèmes existaient aussi avec le réseau historique.

Le risque, est d’avoir des pénalités très fortes à verser et surtout de ternir l’image de l’entreprise, du groupe, et finalement des salariés qui pourtant, chaque semaine, œuvrent pour réussir les distributions.

Le risque, c’est aussi de dégrader l’activité principale et le prospectus, en opérant des choix et parfois en forçant les titulaires à aller vers la distribution électorale au détriment du prospectus.

Ce sont des pratiques constatées sur certains centres. Comment vont réagir nos clients ?

On voit bien que l’impréparation, la encore, génère de nombreux problèmes.

L’humain d’abord

La C.A.T. ne cesse depuis longtemps d’affirmer qu’une société comme Adrexo ne peut vivre et se développer que si elle met le distributeur au centre de son dispositif et si elle respecte ses salariés.

Chacun sait que ce n’est pas le cas et que les salariés sont mal considérés et que les salaires ne sont pas à la hauteur des taches effectuées.

Temps de tri du courrier non payé, temps de distribution rabotés, temps de préparation compliqué à respecter, temps de trajets oubliés, distances non prises en charge en indemnités kilométriques.

Devant la pression exercée par la C.A.T., la direction a finalement accepté d’ouvrir des négociations sur le temps de tri.

Voulant jouer la montre et gagner du temps, elle a laissé trainer et il n’est pas surprenant que de nombreux distributeurs refusent aujourd’hui de faire la distribution électorale. Pourquoi rendre service alors que la direction ne fait aucun effort ?

L’entreprise se peut s’attendre à un élan de solidarité de ceux qu’elle exploite tous les jours de l’année et pourrait en avoir, encore une fois, la démonstration cuisante.

Espérons qu’elle ne précipite pas notre ensemble dans le gouffre, et que nos décideurs se mobilisent pour la pleine réussite de cette expérience nouvelle.

Print Friendly, PDF & Email

24 Commentaires

  1. Bonjour,
    Pouvez vous m’en dire un peu plus sur la modulation majorée à 10% et 25% chaque année .
    Cette année je ne l’ai pas eu alors que je l’ai les autres années mon contrat étant de 10 heures . Et d’autre part est ce que le chargement du vigik est à opérationnel comme avant ou bien toujours avec la badgeuse car cela m’oblige à aller 2 fois au dépôt et nous ne sommes pas payés pour ça
    Merci de votre réponse

    • Bonjour,

      La modulation est versée un mois après la date anniversaire du contrat, vus pouvez demander à votre responsable de vous délivrer un état de modulation pour voir les détails.

      Le système de chargement vigik “normal” est opérationnel.

  2. bonjour message a un distributeur lundi a 20h30 demandant de se presenter mardi matin pour des plis electoreaux cette personne accepte frais d essence un peu plus élevé temps de distribution modéré si le distributeur n est pas aidé impossible car en campagne pas de chariot que le véhicule pas de plan c est un secteur fidélisé mais quand vous revérifiez les plis des parties de secteur inhabituel sans plans propaganda pas évident vous distribuez sur des secteurs qui ne sont pas les votre premier secteur 4 km aller retour le second 2km600 le triosiéme 5km sur un secteur habituel de 600 boites on passe a 1100 boites sans compter les boites ou il n y avait pas de plis electoreaux certaines personnes n auront pas de pub électorale ce n est pas un cas isolé car un second ditributeur a eu le méme probléme ca promet

  3. Bonjour comment sommes nous payés pour la distribution des plis électoraux. A coup de lance pierre je présume comme d habitude.

  4. Bonjour avant la mise à jour pour les élections sur ma badgeuse elle faisait une synchronisation toute les heures , maintenant c’est une fois par jours cela est il normal ?

  5. Bonjour est-ce que c’est vrai que la date anniversaire change à chaque avenant ? Car mon ROC me dit que ma nouvelle date anniversaire a été décalé de 1 mois car les avenant commence 1 mois après leur édition ? Et donc tout les ans ma date anniversaire sera reculée de 1 mois
    Et donc sa me décalera toujours pour mes majorations annuelles etc … pour moi une date anniversaire reste une date anniversaire

    • Bonjour,

      La date anniversaire du contrat est fixe.

      L’avenant formulé chaque année ne peut l’être qu’après la clôture de la période de modulation.

      De ce fait, il est rédigé dans le mois qui suit, mais la date anniversaire n’est pas décalée, ceci reviendrait à faire une période de 13 mois, ce qui n’est pas possible.

      La régularisation annuelle est versée dans le mois qui suit la fin de période de modulation et n’est pas lié à la date de rédaction de l’avenant.

      • Bonjour merci de votre réponse , donc mes majorations annuelles me seront payer le mois suivant la date de signature du contrat qui est fin avril , et non un mois après la date de l’avenant qui et maintenant le 8 juin c’est bien ça ?

  6. Bonjour,

    J’ai constaté que la campagne de distribution des plis électoraux avait commencé cette semaine.

    Mais me semble t-il (corrigez moi si je me trompe) mais la campagne de distribution doit démarré que le 31 Mai car interdiction de les distribués avant cette date.

    Pourtant certains départements ont distribués les plis cette semaine. Sans parler que certains intérimaires ou permanents n’hésitent pas à balancer les courriers dans les halls d’immeubles, d’autres se trompent carrément de canton et pire d’autres les mettent directement à la poubelle et donc aucune distribution est effectués…

    Bien étrange tout ça mais y a pas mal de couacs et manquement à la règle de distribution.

    • Bonjour,

      La distribution a en effet commencé depuis quelques jours, elle est autorisée dès réception des plis par Adrexo.

  7. Bonjour, les communes sont mélangées dans les secteurs, il faut donc retrier toutes les enveloppes cela demande pas mal de temps. Il faut également reclasser par numéro. Ce temps n’est pas payé. Je n’ai pas vu de commentaire à ce sujet. Cordialement

    • Bonjour, le classement est normalement fait sur le centre, avant d’être remis au distributeur, si ce n’est pas fait, c’est tout à fait anormale.

  8. Bientôt il faudra triplé les effectifs car on est pas des machines d’autant plus que le salaire suis pas
    Adrexo les négrier du 21 siècle

  9. Bonjour, après avoir distribué cette semaine, on s’aperçoit qu’il y a beaucoup d’endroits sans adresse précise nous avons beau être distributeurs nous ne connaissons pas les noms des habitants car nous ne nous en occupons pas normalement. Cordialement

  10. Bjr comment se fait il que lon ai eu les plis electoraux ds la boite aux lettres dimanche 06/06/2021. Est ce normal

    • Bonjour,

      Il est possible que la distribution se soit faite le samedi soir, la loi l’autorise jusqu’à minuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*