Mis en examen et prise de pouvoir sur un obscur syndicat de la banlieue parisienne : Nous avons retrouvé l’ancien délégué syndical central et secrétaire général qui a trahi son syndicat, la C.A.T.

A l’approche des prochaines élections professionnelles, certains se sont demandés où était passé l’ancien délégué syndical central et secrétaire général de la C.A.T. qui a trahi les syndiqués, les élus et mandatés dans un élan de folie non contrôlé.

Certains s’en souviennent. Il avait tenté de saborder notre syndicat avant de tenter de l’acheter avec le soutien de “généreux donateurs mystérieux et fortunés”.

Mais surtout voulait faire main basse avec ses complices sur le premier syndicat de l’entreprise qu’est la C.A.T.

Raté !

Cette tentative ayant fait long feu, ce personnage sans scrupule et dont l’honneur est à la hauteur de sa légendaire jugeotte, se retrouva renvoyé manu-militari par notre confédération nationale vers d’autres occupations.

Piqué au vif dans son honneur pas très développé et pris la main dans le pot de confiture, il a été en capacité d’annoncer son retour dans un rôle de nouvel agent double 000, au secours de la direction et des actionnaires.

Bref, ce “brave” homme que, discrétion oblige, nous nommerons par un pseudonyme : Michel D.

Vous avez deviné ? Mince alors !

En tout cas, ce “M. D.” refait surface. Mis en examen par la direction visant à l’origine la C.A.T. pour une sombre histoire d’arroseur arrosé, il doit absolument se trouver une organisation syndicale “accueillante” et surtout pas très regardante sur l’art et la manière de gérer un syndicat 100% patronal.

Pas de problème, sa “bonne étoile” lui fit rencontrer les leaders d’un syndicat opaque basé notamment en banlieue parisienne qui, ça tombe bien, a comme “objectif” principal de “niquer tous les syndicats” (surtout la C.A.T.) et dans un second temps, après le barbecue “brochettes- merguez, “d’obéir aux dirigeants”. De bien beaux objectifs…

C’est dû au manque de reconnaissance et au besoin de s’asseoir à la table des grands afin de manger les restes de leurs maîtres, pas plus.

D’ailleurs, ce “syndicat’, projette de reprendre en cogestion, avec certains membres de la direction, “l’avenir” des salariés de l’entreprise.

Il semble même que le mariage de la carpe et du lapin semble d’ores et déjà consommé ! !

Il n’y a pas de fumée sans feu et le niveau du syndicat visé est largement à la portée de M.D. !!!

Oui, ce n’est pas brillant mais chacun ses objectifs… Un remake de “Fantasia chez les ploucs” en quelque sorte !

Un programme qui va comme un gant à M. D. qui n’en demandait pas tant.

Tout ceci est bien joli mais notre traitre national ne veut pas s’arrêter en si bon chemin.

Ce comportement malsain n’est que l’illustration d’un travail aux ordres pour assurer que tous les projets puissent passer sans encombre.

Les véritables militants, car il y en a, qui adhèrent à cette organisation tomberont sans doute bientôt des nues quand ils découvriront que tout ce qui est dit ici, est totalement vrai.

Ils doutent déjà en voyant à quelle vitesse le syndicat s’est empressé de signer tous les documents qui étaient soumis à l’agrément des syndicats.

Peu importe le flacon, du moment qu’on ait l’ivresse, se dit la direction et le nouveau couple syndical est heureux ! Des gens qui se détestent qui deviennent subitement amoureux !

C’est beau non ?

M.D. veut le pouvoir et fera tout pour l’avoir.

Il est déjà, d’après nos informations (vérifiées), le conseillé spécial et exclusif en communication de ce syndicat. Il compte aussi influencer la ligne de conduite de ce syndicat maison “discret”.

Comment ? De là à penser tout simplement qu’en y injectant des “syndiqués” amis de M.D. il pourrait devenir plus influent et prendre le pouvoir, il n’y a qu’un pas.

Ils essaient même de débaucher des délégués syndicaux de chez nous. Les meilleurs sur le marché mais pas les plus bêtes…

Nous vous laissons imaginer la suite… Les salariés passeront, de toute façon, loin derrière les intérêts de ces pieds nickelés du syndicalisme moderne…

M.D. is back !

Mais sûrement pas pour de bonnes intentions !

La C.A.T. veille et veillera sur vous sans faillir, avec ou sans guignols dans le paysage syndical de l’entreprise !

3 000 000 de vues sur le site de la C.A.T.-Adrexo - Syndicat C.A.T. ADREXO

Print Friendly, PDF & Email

21 Commentaires

  1. Bonjour aucun rapport avec l article mais je voudrais savoir etant chauffeur colis doit on laisser notre vehicule quand on est en vacances et est ce que un nettoyage pour covid doit etre fait quand on le reprends ? Vu le protocole dans les depots je veux savoir svp

    • Bonjour,

      Le véhicule est un véhicule de “service” et non de “fonction”, il doit donc être restitué pendant les congés si l’entreprise le demande.

      Comme a chaque changement de chauffeur, le véhicule doit être nettoyé, des lingettes sont à la disposition des conducteurs pour le faire, celui qui cède son véhicule, le rend propre et désinfecté et le récupère propre et désinfecté par son remplaçant.

      Aucun frais ne sont à engager pour le faire, les centres disposent normalement des moyens nécessaires. Le temps de nettoyage fait partie intégrante du temps de travail.

  2. Je sais que cest pas un vehicule de fonction (je m en servierai pas en vacances je le mien )mais aucun vehicule n est nettoyer ils sont preter et personne nettoie et aucuns produits n est a disposition pour le vehicule et aout dernier je suis revenu mon vehicule et pda casses et toujours pas reparer donc j apprehende mon retour

    • Effectivement, c’est tout à fait normal.

      Nus vous conseillons de prévenir votre responsable de cette obligation et vous pourrez exercer votre droit de retrait si le véhicule n’est pas préparé lors de votre retour.

      Si vous le souhaitez, nous pouvons aussi intervenir.

  3. Aucun produit ou lingette pour les vehicule et je le nettoie en fin de semaine une fois ma tournee finit donc ce n est pas payer puisque je suis paye au dernier colis (les vehicules passent de main en main sans nettoyage)

    • Ok, et bien, nous pouvons rappeler les règles à votre responsable d’activité, merci de nous indiquer le nom du site.

  4. Si je fait yn droit de retrait je ne serais pas payer ? Je vais lui dire de fournir le necessaire et si il ne le fais pas je vous previendrai merci

    • Oui, si le droit de retrait est justifié. Il serait utile de le prévenir que vous le ferez à votre retour si la voiture n’est pas préparée.

  5. On nous annonce que la paie sera virée le 5 avril on se fout de nous cela devient vraiment tristem

  6. Bonjour,

    Des bruits de couloir disent que les paie ne serait pas versées demain??

    Avez vous entendez quelques chose a se propos?

  7. Pour revenir à votre article, il serait, je pense, nécessaire de connaître exactement l’identité de M D et la nature de ses agissements. Car d’aucun, n’a peut-être pas la connaissance des faits. Il est certain qu’une brebis galeuse doit être poursuivie mais encore faut-il savoir pourquoi. Exposez-nous les faits exactement SVP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*