Communiqué d’Amazon du 22 mars 2020, l’entreprise a menti

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Vous l’avez surement remarqué si vous êtes clients d’Amazon ou si vous traitez les colis pour Adrexo, les commandes de tous les articles est possible et le nombre de colis n’a pas diminué.

Une préoccupation supplémentaire pour les salariés d’Adrexo qui livrent chaque jour les colis de ce e-commerçant.

Pourtant, dans un communiqué du 22 mars 2020 à l’A.F.P., que nous avions relayé ici, Amazon annonçait limiter les commandes des clients au stricte produits nécessaires.

Et bien, c’était faux. Le site est ouvert à toutes les commandes, pour tous les produits.

Pourquoi ?

Le Ministre de l’économie, Bruno LEMAIRE souhaitait limiter les livraisons de colis qui n’étaient pas nécessaires afin de ne pas faire prendre de risques supplémentaires aux salariés des entrepôts de conditionnement, des plateformes de tri, et des livreurs eux mêmes.

Amazon, principal e-commerçant avait répondu cesser son activité non essentielle en France et en Italie.

Mais, il ne s’agissait que d’une annonce à la presse pour satisfaire le Ministre puisque nous pouvons tous constater que rien n’a changé sur le site du marchand.

Cela concerne en premier lieu nos livreurs qui ont livrés cette semaine un nombre de colis assez comparable à ce qu’ils livrent pendant la période d’avant fêtes de noël.

En lieu et place des produits de premières nécessités annoncés, ils livrent actuellement des tondeuses, des plantes et du matériel de jardin et les produits habituels commandés sur le site du géant américain.

Dans les entrepôts Amazon l’activité est bien entendu intense et les alertes lancés par les syndicats, en particulier nos collègues de la C.A.T. dans l’entreprise, restent lettre morte auprès des autorités et en particulier du Ministre, qui se préoccupait pourtant avant du sort des salariés.

Mais ça, c’était avant…, Avant sans doute que le géant américain lui rappelle sa puissance économique.

Pendant ce temps la, à Saran, près d’Orléans, des salariés préparent les colis dans les vastes entrepôts d’Amazon.

Un salarié d’Amazon Saran, près d’Orléans, a été testé positif au Covid-19. Il travaille au service réception et ne s’est pas rendu sur le site depuis le 17 mars. 

Mardi 24 mars au soir, l’information est tombée, Un salarié de la plateforme logistique Amazon, à Saran, a été testé positif au Covid-19. 

C’est le quotidien régional “La République du Centre” qui relate “qu’il s’agit d’une personne travaillant au service d’accueil des camions. Les élus du comité social et économique (CSE) de l’entreprise ont reçu un mail de la direction des ressources humaines confirmant cette contamination. 

Dans ce courriel, que nous avons pu consulter, il est mentionné que la personne contaminée ne s’est plus rendu sur le site “depuis le 17 mars”. “Nous avons déterminé avec qui cette personne était en contact étroit lorsqu’elle était sur le site. Ces personnes ont été contactées et bénéficieront d’un arrêt de travail indemnisé à hauteur de 100% pour une durée maximale de 14 jours”, précise encore le courriel. 

Les syndicats réclament toujours la fermeture du site

Le site d’Amazon continue de tourner malgré tout. Au grand dam des représentants du personnel qui réclament la fermeture de l’entreprise. 

Nous réclamons toujours la fermeture du site. Mais la direction nous a bien fait comprendre que ce serait non. Nous avons proposé une alternative avec un mixte de chômage partiel et de salariés volontaires, pour réduire les équipes à 100 personnes sur le site.” 

Même si des nouvelles mesures de prévention ont été prises : désinfections régulières des rampes d’escalier, des salles de pause, machines à café, fontaines à eau, postes de travail, Grégory Lavainne estime que “c’est loin de la perfection”.

“On va bientôt manquer de gel hydroalcoolique. À la place, on nous met de la mousse antibactérienne sans alcool. Mais ce virus n’est pas une bactérie !”

“Tout cela arrive trop tard, juge pour sa part Jean-François Bérot. Ce matin, il y a encore 150 personnes qui sont descendues du même bus pour se rendre sur le site et près de 250 voitures sur le parking”, s’insurge-t-il. 

Quant à l’annonce de la direction de se recentrer sur les produits de premières nécessités, le syndicaliste n’en voit pas les effets sur le terrain. “C’est du baratin, on livre toujours la même chose !”

…”

Sollicitée, la direction d’Amazon a envoyé au quotidien régional, un long mail en réponse à ses questions :

“Nous vous confirmons que nous apportons notre soutien à un salarié du site de Saran actuellement en quarantaine. Depuis le début de cette crise sanitaire, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les autorités locales pour assurer la continuité de notre service aux clients, comme la sécurité et la protection de nos collaborateurs.

Dans ce cadre, nous respectons toutes les recommandations des autorités locales concernant le fonctionnement de nos bâtiments et avons mis en place des mesures de protection pour nos collaborateurs, en assurant notamment un renforcement du nettoyage de toutes les installations, en appliquant les mesures de distanciation sociale sur nos sites et en assurant une distance de sécurité entre livreurs et clients.”

et suit un long descriptif de ces mesures…

6 Commentaires

  1. Bonjour je suis distributeur pour Adrexo Metz et j ai envie de savoir quand est ce que la date de reprise est prévue ? si vous avez des informations Merci 🙂

    Ce travail me manque :'(

    PS : Je suis une personne anxieuse et stressé

    • Bonjour,

      Nous n’en savons pas plus que vous.

      Le redémarrage se fera probablement tardivement quand tous les commerces seront ouverts dans toutes les régions.

      Est ce que ce sera mai, juin ou après l’été, nous ne savons pas.

  2. Bonjour euh en quoi cela vous surprend t-il encore de la part d’Amazon c’est la parfaite illustration de l’esclavage pardon du travail à l’américaine !

  3. Bonjour en ce temps de confinement et que tout est a l’arrêt est-ce que je recevrai quand même mon avenant a mon contrat a la fin du mois ?
    Et autre question car c’est la première fois que je vais avoir un avenant a adrexo comment cela se passe pour augmenter mon contrat de 3 heures par semaines ? Dois je le mettre moi même sur l’avenant dois-je demander a mon responsable par mail … ? Merci d’avance

    • Bonjour, pour l’avenant, tout dépend si votre roc travaille.

      L’avenant proposé n’est pas modifiable, il vaut mieux prendre contact avec votre responsable avant.

Les commentaires sont fermés.