Que d’eau, que d’eau !!

Il fait chaud, l’employeur doit s’assurer de la sécurité des salariés, et notamment fournir de l’eau.

Il semblerait que ce ne soit pas le cas partout.

En Bretagne, un responsable régional aurait même indiqué qu'”Adrexo n’était pas LIDL” et que donc, les salariés n’avaient qu’à aller se fournir en supermarché.

Le code du travail ne dit pas que le point d’approvisionnement est en supermarché, mais fixe très clairement les obligations de l’employeur en la matière !

L’article R4225-2 du code du travail (et pas du code de Bretagne) dispose que :

“L’employeur met à la disposition des travailleurs de l’eau potable et fraîche pour la boisson.”

Article R4225-3 du même code :

Lorsque des conditions particulières de travail conduisent les travailleurs à se désaltérer fréquemment, l’employeur met gratuitement à leur disposition au moins une boisson non alcoolisée.
La liste des postes de travail concernés est établie par l’employeur, après avis du médecin du travail et du comité social et économique.
Les boissons et les aromatisants mis à disposition sont choisis en tenant compte des souhaits exprimés par les travailleurs et après avis du médecin du travail.

Pour rappel également :

Article R4225-1 du même code :

Les postes de travail extérieurs sont aménagés de telle sorte que les travailleurs :
1° Puissent rapidement quitter leur poste de travail en cas de danger ou puissent rapidement être secourus ;
2° Soient protégés contre la chute d’objets ;
3° Dans la mesure du possible :
a) Soient protégés contre les conditions atmosphériques ;
b) Ne soient pas exposés à des niveaux sonores nocifs ou à des émissions de gaz, vapeurs, aérosols de particules solides ou liquides de substances insalubres, gênantes ou dangereuses ;
c) Ne puissent glisser ou chuter.

Article R4225-5 du même code prévoit l’obligation de distribution des boissons (fontaines à eau) :

L’employeur détermine l’emplacement des postes de distribution des boissons, à proximité des postes de travail et dans un endroit remplissant toutes les conditions d’hygiène.
L’employeur veille à l’entretien et au bon fonctionnement des appareils de distribution, à la bonne conservation des boissons et à éviter toute contamination
.”

Donc, en Armorique ou ailleurs, la loi est claire !

L’employeur doit fournir de l’eau fraiche à tous les salariés.

Si ce n’est pas de cas dans votre dépôt, n’hésitez pas à nous l’indiquer afin que nous fassions des signalements aux inspections du travail.

Print Friendly, PDF & Email

12 Commentaires

  1. bonjour
    la pub est déposer le mercredi ou jeudi chez le transporteur et viennent la chercher le lundi comme cette semaine 2 distributeurs et sans responsable de départ

  2. Bonjour, il faudrait revoir les équipements de housse pour chariot. Car quand il pleut dru, c’est pas la panacée de voir les prospectus trempés.

  3. Demain vigilance rouge sur mon département, j’ai un contrôle et je ne peux pas décaler ma distribution au vigilance du nombre d’heures , comment faire de ce cas la ?

  4. bjr et pour ceux celle qui en differentes communne ou villes font la mise ne boite a lettre de publicité et courrier comment vous appliqué cela?????
    Article R4225-1 du même code :
    Les postes de travail extérieurs sont aménagés de telle sorte que les travailleurs :
    1° Puissent rapidement quitter leur poste de travail en cas de danger ou puissent rapidement être secourus ;

    • Bonjour,
      Il est pour le moins facile de “quitter son poste de travail” quand on est autonome et en dehors de l’entreprise.

      Aucun aménagement n’est nécessaire pour qu’un salarié cesse de travailler dehors lorsqu’il fait trop chaud, il faut juste faire preuve de bon sens.

  5. Bonjours

    On es arlete orange en canicule adrexo me demande de finir ma distrib le mercredi soir et j ai 6 secteur à faire .

    Merci

  6. à notre centre rien n’est fourni nous devons rester comme des chameaux heureusement encore que nous aménageons nos horaires centre de Chateaubriant qui dépend du centre de Nantes Treillères

  7. Adrexo n’a définitivement aucune empathie pour les gens qui la font vivre !
    Depuis le début de ces fortes chaleurs annoncées… aucune communication.
    Bravo !
    Avoir juste l’idée de protéger l’intégrité physique de ses salariés qui sont dehors ou dans des dépôts “four à gaz ” n’est visiblement pas leur priorité.
    A période exceptionnelle… on attends de sa direction d’avoir un comportement exceptionnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*