Adrexo : vers d’importants changements

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Hier matin se déroulait un C.S.E. extraordinaire afin d’envisager la poursuite des activités de l’entreprise.

Comme toutes annonces portant sur des choix économiques difficiles, les modifications s’attachent d’abord à des choix de personnes.

Eric PAUMIER, actionnaire, prendra désormais la direction générale d’Adrexo sur les sujets de l’IP, courrier et DATA.

Nathalie LASTERNAS sera nommé DRH en travaillera quelques semaines en binôme avec Samuel DEWITE avant que ce dernier quitte son poste et l’entreprise.

Madame LASTERNAS étant auparavant DRH d’Alinéa, Wiko et Avenir Télécom.

Christophe SEMET intégrera l’entreprise en qualité de directeur financier.

Stéphane CHESSE, déjà présent dans l’entreprise, prendra la charge de la direction qualité en remplacement de Steve CALLIGARO qui se contentera désormais de la gestion de la filiale AD PRODUCTIONS (mécanisation de la fabrication des poignées).

Seconde annonce, qui concerne cette fois l’activité, elle sera prochainement divisée en 3 unités :

  • Une première activité Imprimé Publicitaire + courrier + DATA constituera une première unité,
  • Une seconde unité sera composée par l’activité colis (avec une réorganisation du temps de tri des colis),
  • La troisième activité portera sur le D2H, la livraison de courses aux particuliers.

Pour la première activité, Jérôme MARTEL reprendra l’intégralité de la direction commerciale y compris des commerciaux en région, Bryan PERY continuant à s’occuper des opérations (le réseau).

Les deux autres activités seront respectivement dirigées par Yves FERRAND et Eric SANSON.

Vers une réduction des frais fixes

Comment ?

Par une augmentation du chiffre d’affaire tout d’abord, puis par une réduction des coûts mais aussi par un allègement des charges de personnel en particulier dans les cadres, et agents de maitrise, sans plan social mais en “utilisant le turn-over naturel” et en proposant des mutations vers d’autres activités (Adrexo vers Colis Privé par exemple).

Moins de directeurs, moins de ROC par exemple et ils ne s’occuperont que des activités IP/courrier (et ni du colis, ni du D2H).

Et les distributeurs ?

Demain, et très rapidement (sur 2 ans), Eric PAUMIER veut professionnaliser le métier de distributeur et il ne sera plus fait, dès à présent, aucun recrutement pour moins de 20 heures par semaine.

L’objectif est de n’avoir plus que des employés qui auraient une amplitude entre 20 et 35 heures hebdomadaire.

Plus de retraités, plus de femme au foyer, priorité aux actifs “en forme” qui n’auront qu’un employeur : Adrexo.

Ces distributeurs auront à effectuer deux tours par semaine, parfois avec la publicité, mais toujours avec du courrier.

De cette manière, Adrexo conserverait le même nombre d’ETP (équivalent temps pleins = 5 à 6 000) comme actuellement mais avec une moyenne de contrat à 26 heures contre 13 aujourd’hui.

Focus qualité ?

Des exemples ont été données sur des comportements de management qui imposent le badgage de courriers absents, de non distribution organisées et plus généralement de toutes les magouilles diverses et variées qui plombent la qualité.

Eric PAUMIER se dit très attaché à changer cela et indique que les managers concernés n’ont pas à rester dans l’entreprise, et s’engage à casser, ces fonctionnements déviants.

Un dialogue social rénovée et constructif

Il promet également un dialogue social qui s’inscrit dans un accompagnement et souhaite développer la négociation dans l’entreprise.

Sachant qu’il était déjà précédemment très impliqué dans l’entreprise et limitait justement la négociation, nous doutons de ces promesses et ce n’est pas faire un procès d’intention que de l’affirmer. Nous attendons donc pour voir.

Un droit d’alerte déclenché

A la quasi unanimité (-1 abstention), le C.S.E. n’a pas signé de chèque en blanc à Eric PAUMIER et déclenche un droit d’alerte sur la situation économique de l’entreprise.

Un expert aura donc à étudier la situation économique de l’entreprise, sa capacité à poursuivre l’exploitation et analyser le nouveau projet afin de rendre compte aux élus.

La confiance ne se décrète pas et des affirmations de Monsieur PAUMIER n’ont pas manqué de surprendre, il affirme par exemple que les actions de colis privé détenues par Adrexo en ce moment ont été apportées « gratuitement », il omet de préciser que cet apport de titres s’est fait en échange de l’immobilier du siège (20 M€) qui était propriété d’Adrexo auparavant et qui a été échangé contre ces titres au profit d’une société dont Messieurs PAUMIER et PONS sont les propriétaires.

Pas de quoi donner confiance donc.

Print Friendly, PDF & Email

80 Commentaires

  1. Bonjour sa nous dit pas si les salaires seront payer a l heures ou mêmes les acomptes esqu il on était versée hier aucune question là dessus

  2. Bonjour, j,ai toujours connue les 2 tours par semaine, ils vont les Trouver où leurs personnels vous pensez que des gens qui ont 800 € par mois en restant à la maison vont venir bosser pour le même tarifs

    • Pour répondre à Coco : l’assurance chômage est un droit qui n’a rien à voir avec l’envie de retourner travailler. L’attractivité salariale des entreprises est plutôt à pointer doigt, ainsi que les milliards d’euro de cadeaux fiscaux fait aux entreprises par les gouvernements et la commission européenne qui veut absolument imposer le système libéral sans services publics forts. Je vous informe que le chômage est une arme de terreur qui tire les salaires de tout les salariés vers le bas, il est inacceptable que ce soit les chômeurs, les salariés, les agents du service public, d’être divisé cela fait uniquement les affaires des bourgeois et non les notres.

  3. Je pense que les dirigeants devraient faire des formations eux aussi avec Elon Musk et Jeff Bezos. Pour apprendre à gérer une entreprise. Ou leurs demander des conseils.

  4. Bonjour,
    Suite à cette annonce, que vont devenir les contrats inférieur à 20 heures. Car il y a des distributeurs qui veulent ou peuvent que 6 heures de travail.

      • Bonjour, savez-vous pour ceux qui sont ou seront en contrat 20 heures minimum si sa passerais en salaire fixe ou si sa serait comme maintenant selon la quantité de pubs le poids et le courriers ? Merci

        • Bonsoir,

          Le salaire n’est pas calculé en fonction du poids de la pub ou de la quantité du courrier, c’est le temps “théorique” qui est calculé ainsi, mais le temps payé est le temps badgé et doit donc correspondre au temps réel de distribution.

          Le système restera probablement le même dans l’avenir.

  5. Pour les retraités qu ils veulent partir avant pour ont t ils négocier leur départ car 1pub a distribué peu de courrier sur le secteur il y aura jamais 2tours ni 25h de travail vue que des avenants à la baisse vienne d être fait et en plus ont travail 1semaines sur 2.voir 3

  6. Bonjour,
    Etant distributeur chez Adrexo depuis 2005, aujourd’hui le responsable de départ m’informe en allant chercher mes documents pour la semaine prochaine que en ce qui concerne la badgeuse, lorsque le temps max sera atteint, les heures ne seront plus prises en compte et d’arrêter de distribuer !!! le responsable étant rappelé à l’ordre par la direction à ce sujet !!!!!
    Merci de votre réponse à ce sujet car le travail ne sera pas effectué correctement !!!!
    Cordialement

    • Effectivement, c’est une pratique courante et l’employeur peut limiter le travail de ses employés, il n’y a pas grand chose à dire, sauf pour la qualité finale mais ça c’est le problème de l’entreprise.

  7. Bonjour,
    Comme beaucoup de distributeurs ici, je fais ce 2ème boulot (2 secteurs) en complément pour pouvoir joindre les 2 bouts en fin de mois… Je suis dégouté d’apprendre qu’après 10 ans on va me licencier… Mais bon avant qu’ils arrivent à nous remplacer, faut encore qu’ils trouvent des personnes motivés pour faire ce boulot pour 20h minimum/semaine avec un salaire misérable et tous les inconvénients qui vont avec (tri des courriers en bénévolat, salir et user sa voiture personnelle, accepter la pluie, le vent, le froid, la chaleur, …)

  8. Adrexo a bien profité des retraites jusqu’à aujourd’hui et veut maintenant les jeter comme des malpropres j esperes que les syndicats vont se pencher sur cette situation

  9. Bonjour
    Encore une fois que la direction générale d’Adrexo est confiée à une personne qui, a mon avis ne sait pas, qui assure la majorité de la distribution de la Pub et du courrier
    Avant de prendre vos fonctions M. PAUMIER Eric, demandez donc à la DRH le pourcentage de RETRAITES qui assure la distribution?
    et demandez donc aux chefs de centre qui assure la meilleur qualité de distribution?
    Posez vous la question Monsieur PAUMIER Eric quel personnel “en forme” peut être intéressé à long termes par un travail aussi peut qualifiant et sans évolution dans le temps au sein d’Adrexo.
    Descendez de votre nuage Monsieur PAUMIER Eric et confrontez vous à la réalité avant de vous lancer dans des réformes uniquement basées sur le profit. La qualité : avez vous saisi le sens de ce terme?
    Je souhaite bonne chance a Monsieur CHESSE Stéphane futur responsable de la qualité
    Je lui demanderais de se pencher en priorité sur la qualité de toutes les préparations en amont de la distribution puis ensuite a la qualité de la distribution, car une bonne préparation des documents et des livraison à l’heure dans les dépôts entraine (à 90%) une bonne distribution. Ce n’est pas au distributeur qui est au bout de la chaîne a pallier aux carences des autres services (surtout vue le peut de considération qu’on leur reconnait)
    C’est beau d’avoir des idées mais faut-il qu’elles soient les bonnes!
    En espérant que Monsieur PAUMIER Eric connaisse l’existence de CAT-ADREXO.
    Bon courage
    M.CARLE

  10. Bonour
    J’espère que information sera affichée dans les Centres de Distribution ADREXO et Autres par les représentants de CAT-ADREXO
    Merci d’avance.
    M.CARLE

  11. Bonjour
    J’espère que information sera affichée dans les Centres de Distribution ADREXO et Autres par les représentants de CAT-ADREXO
    Merci d’avance.
    M.CARLE

  12. Bonjour, je suis en arret maladie depuis 3 mois pour un problème gonarthrose puis je négocier avec la médecine du travail un licenciement pour inaptitude

    • Bonjour, négocier non…mais si le motif médical impose l’inaptitude, ce sera le cas. Demandez une visite de reprise.

        • Bonjour,

          Si votre arrêt se termine et que vous reprenez, il faut avertir votre agence.

          Si l’arrêt à duré plus de 30 jours, l’agence prendre un rendez vous pour une visite de reprise à passer dans les 8 ours qui suivent.

  13. Bonjour pour l’histoire des 2 tours par semaines sa concerne uniquement les nouveau distributeurs ou sa concerne les distributeurs qui sont déjà chez adrexo ?

  14. Bonjour quel dépôt de fermeture sont concernés en Normandie ? Est combien de licenciements prévus qu’on sache à quoi on va être mangé pendant qu’à Aix en Provence la vie belle

  15. pipo et compagnie cette entreprise est une arnaque grandeur nature, il n’y aura jamais assez de travail pour effectuer deux tours, et personne ne parle des secteurs qui partent en sous traitance puis 20H de distribution par semaine et bien bon courage pour trouver des personnes surtout vu comment la distribution est mal rémunéré.

  16. si le distributeur arrive à son temps max et que pour finir le secteur et n’a pas de code comment respecter les heures du contrat ?
    toujours faire plus en peu de temps

    • Bonjour,

      C’est à l’entreprise de respecter les heures du contrat, si elle n’y arrive pas en limitant le temps de distribution, c’est elle qui devra tout de même payer les heures pour respecter le contrat.

  17. BJ MOI LA QUSTION QUE JE VOUS POSE .SYNDICAT ET LES AUTRES SYNDICATS BIEN SUR.VOUS NO DÉFENSEURE QUE PENSER VOUS DE CES ANNONCE PERSO VOUS TROUVE BIEN CALME DEVEN TOUS C EST DIRE .MERCI DE VOTRE REPONCE.

  18. Bonjour,
    Ce n’est pas du tout cohérent les 2 tours dans la situation financière d’Adrexo… c’est ce qu’il se pratique chez Médiapost, à cause du volume de pubs à distribuer, pour respecter le poids max des poignées… Le nombre de courriers ne peut pas justifier un 2ème passage sur le secteur. je suis vraiment sceptique….

  19. Bonsoir,

    Avec c’est changements à venir, nous pouvons supposer que notre paie de début octobre est bien menacée n’est ce pas?

    Ainsi que les autres dans l’avenir?…

  20. Deux tours ? Dont le deuxième ne sera que du courrier ? Cela ne représentera que peu d’heures, de plus kilomètres non payés… Stratégie absurde mais bon on est plus à ça près….

  21. Bonjour Mr Paumier veut que l’on fasse 2 tours par semaines et par secteur et tout ça début 2022 … sa me fait rire sur tout les secteurs de mon centre le plus de courriers que l’on a par semaines au maximum est de 50 . Comment vont ils faire pour nous redonné un 2 eme tour sur chaque secteur avec uniquement des courriers ?

  22. Bonjour,
    Pas très intéressant le 2ème tour si c’est pour trier 1000 courriers bénévolement à la maison et les distribuer avec biensur la contrainte de les valider à chaque fois sur la badgeuse pour au final être payé que 30 balles…

  23. De mieux en mieux. L’autre qui arrive à la Direction générale en croyant connaître la recette miracle. Parce qu’il s’imagine déjà qu’il va pouvoir fonctionner en proposant des contrats de 20 h/semaine pour un salaire de 640 euros environ. Déduction faite des frais à supporter par le distributeur, il ne lui restera qu’un mensuel de 550 à 600 euros. Faut qu’il redescende sur terre l’actionnaire et qu’il arrête de vouloir faire du profit de en pigeonnant les gens. Va falloir qu’il propose autre chose si il veut professionnaliser le métier de distributeur. Et pour l’avoir vécu, les vieux comme il les nomme sont souvent plus efficace que les jeunes, en tout cas pour ce qui concerne la distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*