La C.A.T. toujours en pointe sur l’humain

La C.A.T. – Adrexo souhaite, depuis toujours, mettre en avant l’humain dans nos métiers où l’intervention manuelle à une place particulièrement importante.

Nous demandons par exemple depuis longtemps que le distributeur soit mis au centre du dispositif Adrexien.

Ce ne serait que justice !

Nous ne demandons pas que les distributeurs dirigent l’entreprise, chacun doit rester à sa place, chacun assure et assume des missions différentes et toutes aussi respectables.

De même, les agents de maîtrise et cadres, aujourd’hui très sollicités, doivent pouvoir être d’avantage consultés, écoutés, et surtout considérés, ce qui n’est pas aujourd’hui toujours ressenti ainsi.

Ils doivent pouvoir se sentir responsables et pouvoir être à la hauteur des enjeux pour engager une nécessaire réforme du mode de management dans l’entreprise.

Dans ce cadre, nous émettons le vœux que la nouvelle direction, qui connait bien le fonctionnement d’entreprise employant de nombreux salariés à temps partiel, place la qualité du management au centre de ses préoccupations.

En fait, nous souhaitons uniquement un traitement juste et équitable.

Nous proposerons que ce critère de qualité des relations sociales et humaines soit pris en compte pour calculer les primes sur objectifs des managers comme c’est déjà le cas sur des critères plus techniques (qualité de distribution, rentabilité,…).

Nous entendons trop souvent que certains managers ont un comportement déplacé, inapproprié, voire outrancier sans que la direction ne prenne le temps d’en chercher l’explication et d’imposer des corrections.

Nous entendons trop souvent que certains managers ne prennent pas le temps d’écouter, d’expliquer et provoquent ainsi des conflits qui auraient pu être évités.

Certains peuvent penser que ce comportement sert les intérêts de l’entreprise alors que c’est tout le contraire. Ce comportement existe dans les agences et aussi dans certaines directions régionales. Il est plus que temps de faire d’Adrexo une vraie entreprise qui communique avec ses salariés.

Ces cas sont peu nombreux et l’essentiel des managers est au niveau avec des attitudes managériales compatibles avec notre époque et les enjeux du moment. Il faut bien reconnaître que l’environnement global de l’entreprise ne les aide pas toujours d’autant que la pression est forte et que le travail est extrêmement prenant.

Nous soutenons ces managers modernes et humains. Ils sont l’avenir de l’entreprise et les équipes qu’ils gèrent apprécient de travailler avec eux.

Les nécessaires évolutions passent évidement par une meilleure formation des cadres et agents de maîtrise sur le sujet des relations sociales et humaines.

Nous constatons également trop souvent des situations inquiétantes en matière de sécurité et de conditions de travail.

Enfin, nous regrettons que ces attitudes génèrent malheureusement des départs de collègues qui seraient restés en poste s’ils avaient obtenu un peu plus de considération.

Cela ne veut pas dire que le manager doit toujours dire oui, mais cela veut simplement dire qu’il doit avoir une réponse, que cette réponse doit être expliquée, que le salarié puisse dialoguer et que le comportement des managers soit professionnel, juste et équitable.

Bref, normal…

Les départs fréquents de nouveaux entrants qui se sentent perdus ou d’anciens salariés qui ne se retrouvent pas dans le fonctionnement d’Adrexo, coûte cher à l’entreprise et n’apporte rien de bon aux managers eux mêmes, qui passe ensuite un temps important à chercher de nouveaux collaborateurs.

L’intérêt de tous converge sur cette notion de respect et d’attitude bienveillante envers tous les salariés. De la direction générale vers les responsables de centre et les directeurs régionaux, des responsables locaux vers les équipes techniques et de distribution.

La C.A.T. sera donc, de nouveau, force de proposition, sur ce thème important de la qualité de vie au travail des cadres, agents de maîtrise, techniciens et salariés distributeurs. Thème sans doute au surplus primordial pour la vie et la survie de l’entreprise.

Toutes ces personnes sont des salariés, ils doivent travailler ensemble, dans un objectif commun et avoir l’envie ! Rien ne sert de monter une catégorie de salariés contre une autre… ensemble, nous sommes toujours plus forts !

Print Friendly, PDF & Email

14 Commentaires

  1. Et oui l union fait la force.les pyramides ne tiennent que grace a leurs bases.iI manque une pierre et tout s ecroule!!!!!!!!!!

    • Oui, mais tous les salariés sont dans le même bateau, et quand il y aura de la casse sur les employés, les seconds à trinquer seront les maitrises puis les cadres…

      Ce qui est sur, c’est qu’il est inutile de monter une catégorie contre une autre, cela ne produit aucun avantage.

  2. Bonjour. De toute manière même en faisant bien son taf. Ont n’est pas mieux vu, je l’ai pu le contaster au cour de mon existence dans le travail. Même après 40 ans de boîte. Que vous rendez service où pas à votre employeur. En cas de licenciement ont vous fera pas de cadeau. Chez Adrexo je pense qu’ont n’est que des numéros. Juste leur rendre service quand sa les arrangent. Un exemple la semaine dernière je me suis retrouver avec 6 pubs sur ma feuille de route. Et j’en n’avais 9 quand je suis arriver. Chez moi, donc je me suis dit qu’ils avaient dû oublier de les noter sur la feuille de route. Donc sagement je les est préparer et distribuer. Donc hier je fais ma réclamation et ont me réponds qu’il fallait contrôler avant mon départ de l’entrepôt. Donc la faute me reviens, puisque la bas ont nous donnent notre feuille de route et on charge. Déjà avec le port du masque. C’est impossible avec la buée sur les lunettes. Donc dorénavant je passerai mon temps dehors en enlevant mon masque. Et bien contrôler mes pubs. Et de mettre le surplus soit la bas à la poubelle où sur place. Car je pense que vu ses pubs finissant dans une semaine de plus, vu que je les avaient déjà eu dans un autre secteur. Qu’ont n’a dit ont va lui mettre ceux qu’ont n’a pas pu faire distribuer,la semaine dernière sans qu’il le voit. C’est comme ont nous dit de ne pas hésiter à donner des infos, sur nos secteurs et ceux qu’ont fait en remplacement pour savoir le nombres total de boîtes aux lettres. Mais je me demande si vraiment ils sont à notre écoutent ? Cette semaine 78 pubs de trop. Maintenant je garderais mes infos pour moi vu que cela n’y change pas grand chose, quand ont le dit. Et il faudrait que les feuilles de routes. Soit faites par secteur et pas tout sur la même. Car pour contrôler c’est le bordel. Parfois j’ai des feuilles où ne sont pas marquer pour le paiement. Donc incontrôlable en cas de réclamation. Comme la cette semaine il mon mis un secteur que j’ai déjà fait que en remplacement. Mais pour l’instant c’est un autre qu’il la avec un autre secteur. Enfin de contre c’est un vrai foutoir. Cordialement.

    • Bonjour,

      Merci pour ce témoignage.

      Deux choses :

      Si le montant n’est pas indiqué sur la feuille de route, il ne faut pas l’accepter. La feuille de route n’est pas conforme.

      Pour contrôler, vous avez aussi une feuille en annexe de la feuille de route qui indique la liste des publicités par secteur, ce qui vous aider.

  3. Bonjour
    Mon épouse à démissionner adrexo le 16/12/2020
    A ce jour elle n’a toujours pas reçu son solde de tout compte
    Pouvez vous faire le nécessaire svp
    Merci

  4. il y aurait donc un comité d’entreprise chez Adrexo?Mais rassurez nous,il n”est pas accessible pour tous les salariés: comme les distributeurs par exemple car en ce qui nous concerne si son activité se limite aux chèques de fin d’année,on a connu mieux comme avantage social.

    • Bonjour, le rôle du cse et double mais dur le volet des œuvres sociales, son action se limite à l’émission des chèques cadeaux qui utilise tout le budget (environ 1 millions).

  5. Bonsoir , a plusieurs reprises je nai cesse de dire que les principaux syndicats que j ai rencontre durant ma vie professinnelle (23 ans en tant que salarie -cadre et 24 a mon compte)que les principaux syndicats etaient des fossoyeurs d entreprises (il n y a cas voir le sergent GARCIA qui dirige la CGT aujourd hui , aussi bouffon que ses predecesseurs WaldeckRrochet, Georges Segui , Geoges Marchais et autres) sont a la solde de l ETAT (comme probablement les deux bandits qui dirigent ADREXO) sauf la CAT syndicat ATONOME qui defend toutes les categories des salaries .ALORS AIDONS- LA , faisons- la connaitre et votons BONNE SOIREE Jean BELLAMY

  6. Oui, chacun doit rester à sa place et dans le respect, certains dans mon centre ne l’ont pas compris de surcroit ils ne sont pas là si longtemps mais ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas.

    Certains préfèrent passer leur temps à cracher sur les autres pour passer pour les bons petits soldats devant la direction.

    Ils ne comprennent pas que nous pouvons travailler et avancer ensemble. Le mieux pour eux c’est de venir te taper sur les épaules en t’appellanr mon frère pour par la suite cracher sur ton dos. Un Comportement d’hypocrite immature.

    Je n’ai plus le temps moi avec ces comportements de gamin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*