Badgeuse et mises à jour

Vous l’avez surement remarqué, la badgeuse se met à jour régulièrement sans forcément que cela implique de changements visibles.

Une nouvelle mise à jour vient d’être déployée en fin de semaine dernière, elle intègre une modification qui concerne le courrier.

En effet, depuis la modification du mode de confirmation (acquittement) des plis reçus ou non distribués (PND), des distributeurs étaient un peu perdus.

Rappelons qu’il n’y a plus rien à faire lorsque le pli est distribué.

Ce n’est qu’en cas de non distribution que le distributeur doit cliquer sur “non distribué”.

A la fin de la distribution, la badgeuse affiche un bilan qui indique le nombre de plis distribués et non distribués et propose à l’utilisateur de valider ou de modifier si un pli n’avait pas été déclaré non distribué devant la boite et qu’il soit physiquement toujours en possession du distributeur à la fin de la tournée.

Ce dispositif utilise le GPS pour savoir si le distributeur est passé devant l’adresse et déclare automatiquement le pli distribué si c’est le cas.

Sur le principe, c’est un gain de temps pour le distributeur qui n’a aucune action à faire dans la majorité des cas.

Jusqu’à présent, il a été constaté que des distributeurs cliquaient sur “non distribué” pensant que cette touche était nécessaire à l’enregistrement de l’activité. Cette action générait des taux de plis non distribués totalement incohérents.

Avec cette dernière mise à jour, la badgeuse signalerait l’anomalie à l’utilisateur qui pourrait alors corriger.  On retrouve sur la liste les croix rouges pour les plis non distribués et les coches vertes pour les adresses distribuées avec la possibilité de trier par numéros chronos ou pas ordre d’alphabétique.

La majorité des utilisateurs n’est donc pas concernée et cette mise à jour ne changera donc pas notre quotidien.

Mais petits…bémols, dans la pratique, tout n’est pas aussi rose que sur le papier.

La badgeuse devrait servir à alerter à l’arrivée d’une boite à servir, et à afficher le numéro du pli à distribuer.

Il s’avère en pratique que de nombreux distributeurs ne peuvent plus l’utiliser tant le nombre de bip empêche tout fonctionnement normal et la badgeuse se trouve souvent confinée au fond d’une poche afin d’éviter que les sonneries incessantes ne soient trop présentent.

Le distributeur ne regarde donc plus l’écran et passe à coté des informations affichées. 

Il est évident que ce fonctionnement engendre une perte de temps sur le terrain avec parfois l’obligation de revenir en arrière pour une boite oubliée.

A notre grand regret, la dernière mise à jour ne règle pas cet important problème. Plus grave, il est en train de casser tous les efforts de formation des managers et il sera de nouveau nécessaire de former et de convaincre pour revenir à une utilisation normale.

20 pensées sur “Badgeuse et mises à jour

  • 12 novembre 2018 à 18 06 39 113911
    Permalink

    Personnellement, je pense que le système des numéros chrono serait presque parfait, si nous avions le matériel nécessaire et que la badgeuse fonctionne correctement. Juste un petit problème, il faudrait promener les courriers partout sur le secteur de distribution, se qui ne serait pas bien pratique. Aujourd’hui, pour valider les PND ( plis non distribués ), je pratique d’une manière différente. Explication, je distribue la totalité du secteur ( PUB et Courrier) sans me préoccupé de la badgeuse; puis à la fin de ma distribution, je classe les courriers par numéro chrono et quand la badgeuse me demande de les valider, je corrige et je met les adressés non distribués en PND. Cette méthode ne me prend pas plus d’une minute en fin de tournée. Par contre je ne m’occupe plus de la badgeuse pendant toute ma distribution. Il reste toujours a régler le problème des BIP.

    • 12 novembre 2018 à 18 06 50 115011
      Permalink

      Bonsoir, c’est une méthode qui peut effectivement être intéressante et qui peut être plus souple.

      A partir de la semaine 50, de nombreux secteurs seront coupés et permettront aussi d’avoir moins de courriers par secteur, même si c’est le même distributeur, il aura plusieurs lots.

  • 12 novembre 2018 à 18 06 51 115111
    Permalink

    C était bien au départ quand la badgeuse sonnait à l arrivée d une boite aux lettres pour indiquer l annonce d un courrier à distribuer.Avec la multiplication des courriers la badgeuse ,à l annonce d un courrier à distribuer, sonne toujours mais pas forcément pour distribuer à l adresse la ou l’on est et cela devient ingérable.Connaissant bien mes secteurs je suis arrivé à un point où je prépare chez moi mes courriers suivant mon sens de distribution et où je mets ma badgeuse au fond de mon sac tellement les sonneries sont inefficaces et ahurissantes.Je plains la personne qui ne connaît pas son secteur.Je serai d accord déjà pour que l on valide quand le courrier est distribué, ce qui limiterait déjà les sonneries inutiles .Je trouve cela génial que la badgeuse sonne au moment ou on à un courrier à distribuer .Cependant il y a une semaine ou on à aucun courrier et l autre semaine où l on est envahi.Pour éviter tous ces désagréments ne pourrait on pas mieux équilibrer au fil des semaines la distribution des courriers?Merci pour votre lecture.Cordialement.

    • 13 novembre 2018 à 9 09 38 113811
      Permalink

      Bonjour,

      La méthode de bip à l’approche n’a pas changé, ce qui a changé, c’est que l’alerte n’est plus neutralisée par l’appui sur la touche “distribué”.

      La multiplicité des bips génère une totale confusion.

      Beaucoup sont donc revenus à une préparation manuelle, et donc en arrière par rapport à ce que permettait la badgeuse avant le changement de système d’acquittement.

      Pour la régularité des volumes, ce n’est pas du ressort de l’entreprise, ce sont les clients qui décident d’envoyer une publicité ou une facture ou un courrier de gestion, comme pour un particulier, le service postal ne décide pas de la date d’envoi d’un courrier.

      Bonne journée.

  • 12 novembre 2018 à 18 06 54 115411
    Permalink

    Bonjour
    la distribution par les N sur les courriers est complément èrronèe car quand on a plusieurs paquets imaginez le boulot moi je passes environ 30mn (gratos) pour les classer dans le sens de mes distributions

    • 12 novembre 2018 à 18 06 58 115811
      Permalink

      Bonjour,

      Le classement par numéro est pourtant très interessant.

      Il ne correspond évidemment à votre parcours mais lorsque la badgeuse signale un pli à distribuer à proximité, elle indique le numéro concerné qu’il ne reste plus qu’à prendre dans la liasse.

      Quand les sacoches seront arrivées, ce sera probablement la meilleure solution pour travailler sans préparation préalable.

  • 12 novembre 2018 à 20 08 34 113411
    Permalink

    Bonjour, la badgeuse ne sert à rien pour le courrier car elle sonne sans arrêt sans que l’on sache pour quelle adresse. Je passe moi aussi 30 mn (gratos) pour mettre les plis sans l’ordre de la tournée. D’autre part, lorsqu’il y a du soleil l’écran est illisible. Lorsque nous marquions le pli distribué c’était plus précis et sans sonnerie perpétuelle.

    • 13 novembre 2018 à 9 09 29 112911
      Permalink

      Bonjour,

      Il est effectivement urgent de gérer ce problème de bip. Il ne sera pas possible de trier quand les volumes seront plus importants.

      De plus, le numéro chrono fonctionne aujourd’hui très bien tant sur le pli que sur la badgeuse. Il est dommage que la technique ne suive pas.

      Vous pouvez tout de même cliquer sur “me le rappeler plus tard” car cette touche neutralise le bip pendant 2 minutes et la badgeuse ne sonne plus pour les plis affichés pendant ce délai, et ne re-sonnera pas pour ces plis si vous vous êtes éloignés du point de distribution.

      Pour la lisibilité de l’écran, vous pouvez augmenter la luminosité, cela devrait régler le problème.

  • 13 novembre 2018 à 7 07 15 111511
    Permalink

    Bonjour
    Cette semaine le poids de mon courrier était de 4, 890 kg…..
    Avec les sacoches il faudra se “trimballer” ce poids ….je n’en vois pas l’utilité de ces sacoches …
    Moi je trie chez moi et j’emmène rue par rue les pubs concernées. Encore de la préparation gratos….h
    Ha ! L’entreprise a la part belle ….

    • 13 novembre 2018 à 9 09 20 112011
      Permalink

      Bonjour,

      Vous n’êtes pas un cas isolé, et – malheureusement – le fonctionnement de la badgeuse ne permet pas encore un travail comme cela est prévu.

      Sur les secteurs qui ont un volume important, il y aura, dans un mois, une coupure des secteurs permettant d’avoir moins de courriers à emporter par sous secteur.

      Il est clair que le tri à domicile n’est pas une solution qu’il faudra maintenir, d’ailleurs, l’entreprise ne le demande pas et souhaite payer le temps nécessaire pour la distribution du courrier et imposer la procédure du numéro chrono.

      D’où l’utilité des sacoches, très attendue, et surtout d’une solution trouvée pour la badgeuse et ses bips incessants.

  • 13 novembre 2018 à 8 08 10 111011
    Permalink

    Le problème que je rencontres ce sont les pli distribué signaler non distribué
    Les numéro ne sont pas toujours indiqué sur les bâtiments
    Coment coriger

    • 13 novembre 2018 à 8 08 19 111911
      Permalink

      Bonjour,
      Il n’y a malheureusement pas de solution au niveau de l’entreprise, la signalisation des bâtiments n’est pas du ressort de l’entreprise.

      En revanche, je ne comprends pas votre question sur le rapport avec des plis signalés non distribués qui serait pourtant distribués?

  • 13 novembre 2018 à 8 08 24 112411
    Permalink

    “Le diable se cache dans les détail !” C’est le proverbe allemand qui s’appliquerait à ce genre de difficultés avec les adaptations permanentes des outils technologiques, comme de la badgeuse.
    Le distributeur n’a plus rien à faire qu’à suivre les dernières nouveautés engendrées par les têtes – savantes des techniciens ultra – performants du numérique.
    S’ils n’y arrivent pas, ce n’est pas grave, car les supérieurs sur le terrain ne le savent pas non plus. Après un certain temps, on devra avoir compris, car ils auront appris ce qui ne marche pas et ils peuvent commencer à sanctionner vraiment ce qui n’avait pas marché? Peu importe le stress que cela avait fait du côté des ( pauvres ) victimes de la technologie appliquée chez l’entreprise de pointe, la nôtre !
    J’ai raté ma dernière distribution, pas que j’aurais triché vraiment, mais parce que je n’avais pas compris quelle est la différence d’un symbole rouge et un symbole vert – que je n’avais pas encore découvert dans ma badgeuse avant. J’ai pensé que, à la fin de la tournée, il fallait enlever les symboles positives en rouges où il y avait “non – distribué” en pratique, car j’avais l’adressé en main !, mais ce n’était pas comme ça. Il aurait fallu savoir que cela ne concerne que le symbole vert à ajouter partout où il y avait déjà le symbole en rouge pour le cas de la distribution et laisser le symbole rouge pour la non – distribution. Chez ADREXO, avec toutes les nouvelles applications de la badgeuse, il ne s’agit plus de distribuer correctement, mais de cliquer correctement paour ne pas être “sanctionné” après la distribution des pubs ou ce qui est plus importants des pubs cachées , car avec des adresses.
    Je suppose que l’avantage reste toujours du côté de l’entreprise qui aura beaucoup de possiblilités d’enlever des minutes ou mêmes heures de distributions correctes ou réelles, car pas correctement “badgées”. C’est pas grave, non ? Je suis content de ne pas me sentir top stupide, -( comme me dit souvent ma femme, dans un cas pareil ), car mes supérieurs ne savaient pas me l’expliquer avant mes erreurs non plus. Ces phénomènes de “non – communications” créent beaucoup de stress pendant le travail de la distribution, et c’est toujours le distributeur qui est “la victime” et la personne qui sera sanctionnée, car l’entreprise aura toujours “le gain” en minutes et heures à enlever de la distribution bien qu’elle ait été réalisée. Une loterie avec des gagnants pré – programmés, toujours les mêmes !

    • 13 novembre 2018 à 9 09 45 114511
      Permalink

      Bonjour,

      Vous avez raison, ces bips deviennent un véritable handicap pour nous et à terme, pour l’entreprise.

      La mise en oeuvre devient difficile et la confusion est permanente avec une adaptation technique qui tarde à venir.

      Il n’est pas question d’accepter une quelconque sanction en cas de problème lié à l’utilisation de l’application courrier tant qu’elle n’aura pas prouvé sa fiabilité et surtout sa capacité à faire un travail propre et gérable pour les salariés.

      Les distributeurs ne sont pas des imbéciles, l’expérience du terrain est très importante et devrait souvent servir de base à la réflexion pour des évolutions techniques.

      Enfin, et la encore, vous avez raison, il y a un manque de communication des managers sur tous ces sujets mais même eux manquent cruellement d’information et ont du mal à suivre ces choix techniques.

  • 13 novembre 2018 à 17 05 30 113011
    Permalink

    Bonjour
    Autre sujet tout aussi important à prendre en considération, quand la badgeuse ne cesse régulièrement de sonner (parfois pour une centaine de courriers) vous terminez votre secteur de distribution, la batterie de la badgeuse se retrouve “à plat” comment faites-vous pour valider et enregistrer votre temps de distribution final ? (pareil pour valider un temps de pause)
    Si vous êtes véhiculé, ça peut aller, vous laissez votre badgeuse branchée sur une prise allume cigare, mais si vous êtes à pied ? c’est pour votre pomme comme on dit ?!
    L’autonomie de la batterie de la badgeuse devient dérisoire, vu le volume de courrier de plus en plus conséquent …
    Une badgeuse plus puissante, ou une batterie externe de secours s’impose presque !

    • 13 novembre 2018 à 17 05 37 113711
      Permalink

      Bonjour,

      Tout à fait, il est évident que les bips consomment de la batterie…

      La direction teste déjà une nouvelle version de ces appareils, sous forme d’un smartphone, mais ce ne sont que des tests et pas de date annoncée.

  • 14 novembre 2018 à 8 08 36 113611
    Permalink

    ras le bol des courriers distribués perte de temps pas payer comme la prepa chez soi.
    ON NE REGARDE PAS SA BADGEUSE A CHAQUE FOIS. RAS LE BOL DES BIP.

    • 14 novembre 2018 à 9 09 22 112211
      Permalink

      Bonjour,

      Vous traduisiez un ras le bol général, une solution devrait arriver mais elle tarde…

  • 18 novembre 2018 à 13 01 35 113511
    Permalink

    Bjr, besoin d’une explication sur l’information relative au fait qu’il n’est plus nécessaire d’agir pour valider un pli distribué. Mon manager me demande de cliquez sur ignorer pour confirmer la bonne distribution d’un courrier sinon cela engendre une anomalie de distribution même si l’on a distribué à l’adresse. Des points de couleur apparaissent sur les endroits ou le courrier a été distribué seulement si vous validez par ignorer. Pouvez vous m’apporter des précisions sur l’opération à réaliser pour valider un pli correctement distribué puisque cela ne se fait pas par défaut ?

    • 18 novembre 2018 à 14 02 24 112411
      Permalink

      Bonjour, effectivement, votre manager n’a pas compris.

      Si vous distribuez le courrier, vous ne faites rien.

      Si vous souhaitez mettre à jour la liste affichée, vous pouvez le faire par le logo (avec deux flèches en rond) pour rafraîchir l’ecran avec les adresses à proximité.

      Si le pli n’est pas distribué, vous cliquez sur non distribué, c’est la seule action à faire pour le traitement du courrier.

      Si un pli n’a pas été distribué, mais n’a pas été signalé au moment du passage, vous pourrez le faire en fin de distribution en cliquant sur «je modifie »à l’affichage du bilan de distribution.

Commentaires fermés.

CAT

GRATUIT
VOIR