La presse en parle

C’est le magazine CAPITAL qui traite cette fois de notre entreprise et du groupe dans son édition de décembre apparemment sortie le 19.

Vous pouvez retrouver cette article sur l’édition papier du journal disponible chez les marchands de journaux.

Print Friendly, PDF & Email

7 Commentaires

  1. Merci de l’info sur ce nouvel article dans un mensuel français ( ? ). Je le lirai dès qu’il se trouve dans une médiathèque.
    J’espère qu’il y aura des infos un peu plus parlantes sur cette situation contradictoire:
    1. Pourquoi, dans une situation financière de perte et de dettes d’impôts etc., le CA a voté l’augmentation et pas la baisse des primes pour tous les “ADREXIENS” pour se débarrasser de la modeste somme de perte de 156 millions en 3 ans ?
    2.. Est – ce que les coûts exagérés des rènions du CA du CE seront mentionnés ?
    3. Est – ce que les causes de la perte et des dettes d’impôts seront “analysées” ?
    4. Est – ce que la gravité de la situation – risque d’une faillite – sera évoqué ?

    • Le CE a son propre budget, l’entreprise enregistre des pertes qui ne sont pas tenables.

      Tout cela est parfaitement analysé et provient de fautes de gestion, la situation est aujourd’hui d’avantage désespérée que grave.

  2. Bonjour, comment est il possible de perdre 130 M d’euros en 3 ans, cumuler 23 M d’euros de dettes à l’URSSAF en faisant un chiffre d’affaire de 540 M d’euros en 2018 ? Cette gestion envoi ADREXO dans le mur et ça va faire mal. Quel est notre avenir en tant que distributeur prospectus chez ADREXO ? Serons nous invité à participer au prochain open de golf ? Le CE nous conviera t’il au bord de mer et partagera t’il avec nous les fastes de ses reunions ?

    • Bonjour, vous touchez du doigt tout le problème. Le CE n’aura pas le loisir d’agir longtemps, malheureusement, les salariés non plus !

  3. bonjour les syndicats
    ca se dit des problemes d argent et le budget est de 540 MILLIONS
    ET DES RETARDS DE PAIEMENTS SUR LES AUTRES ET EMPLOYE E S
    C EST INADMISSIBLE
    BONNE JOURNEE

    • Effectivement, très inquiétant et nous n’avons pas de réponse à donner à ce jour, la direction n’a aucune certitude

Les commentaires sont fermés.