Le dialogue social chez Adrexo /3

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Comment faire ?

Le premier point est celui de la légitimité. Au-delà de tout calcul, le respect de la parole des salariés doit être au cœur de tous les enjeux.

Le poids des organisations sociales dans la négociation d’accords que ce soit au niveau national ou au sein des entreprises est encadré par le Code du travail ou en toute logique la représentativité est respectée.

Ne perdons pas notre temps à commenter l’organisation de l’ex CSE et espérons que la construction d’une nouvelle équipe, nous l’espérons aussi, d’un nouvel état d’esprit, permette d’avancer et de construire.

C’est le premier point un CSE en ordre de bataille.

Pour l’essentiel c’est organiser le dialogue et travailler ensemble.

Par exemple :

On peut imaginer des organisations syndicales ayant soumis leurs questions par thème au secrétaire une dizaine de jours avant la réunion préparatoire !

Le secrétaire en fait alors la synthèse et quelques jours au préalable il retourne le projet d’ordre du jour à toutes les organisations. La réunion préparatoire devenant alors une réunion d’approfondissement, de synthèse des positions diverses permettant alors de construire un ODJ consensuel.

Donc des CSE efficace parce qu’en possibilité d’approfondir des sujets, de monter des dossiers basés sur les réalités « terrain », ….etc

Au sein du CSE des commissions qui ayant la même démarche seront en mesure d’approfondir des thèmes, certaine de ces commissions ayant un rôle majeur par les temps qui courent, notamment la commission économique

Pour les commissions paritaires c’est exactement la même démarche. Elles doivent se mettre au travail, mais, et cela est essentiel, on doit leur permettre de travailler.

Nous l’avons déjà dit sur les seules deux commissions paritaires crées, l’une est efficace, la commission « Temps de préparation du courrier », l’autre la commission « Sous-traitance postale » à des débuts on ne peu plus laborieux et tristes.

Est-ce une volonté, nous avons déjà posé la question, nous le saurons donc bientôt !

Dans tous les cas les Organisations syndicales, ont proposé contrairement à la Direction une démarche et des objectifs qui permettront d’apporter des réponses et si possible, si elle le permet, d’accompagner la Direction dans ce déploiement, dans cette réorganisation, qui nous en avons conscience est importante.

  • Ce projet n’a-t-il pas plus de chance d’aboutir si tous le monde pousse dans le même sens ?
  • L’entreprise ne court-elle pas un risque social, donc économique, si elle fait l’impasse sur les partenaires que devraient être les OS sur un tel sujet ?

L’entreprise Adrexo est en danger, nous le savons.

Nous sommes persuadés que des OS responsables et au travail peuvent être un levier de redressement de cette entreprise.

Hélas ce dialogue, cette énergie au service d’un projet, n’a pu se mettre en place pour toutes les raisons que nous venons d’évoquer.

Des Hommes sont responsables de cela, que ce soit à la Direction ou sein des instances sociales.

Les Hommes viennent de changer, pourquoi ne pas leur laisser une chance ?

Nos actionnaires disent vouloir construire une nouvelle entreprise, nous leur disons prouvez-le !

Commencez par instaurer une relation saine et respectueuse, que nous constaterons dans les faits, pas dans les promesses et les engagements dont nous savons comment ils ne furent pas respectés.

A ces conditions, dans le respect dû aux positions des uns et des autres nous nous battrons pour la pérennité d’Adrexo.

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

  1. Bonjour j’ai eu mon bulletin de paie et dans congé payé En cours j’ai 16,88 , je ne comprend pas car normalement c’est 2,5 par mois je devrais donc être sur un compte rond 7 mois fois 2,5 = 17,5 je ne comprend pas pourquoi je suis seulement à 16,88 si vous pouviez m’aider. Merci d’avance .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*