Négociation 2021 : le flop !

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Le début de ce titre est déjà un flop, parler de négociations 2021 fin novembre est déjà une anomalie alors que les négociations annuelles obligatoires se mènent normalement dès le début de l’année.

Mais très concrètement et comme d’habitude, la direction refuse en bloc toutes les propositions des organisations syndicales.

Est-ce l’amorce d’une nouvelle ère dans la manière de négocier dans l’entreprise ? Toujours est il que chaque organisation syndicale présente aux négociations 2021 a formulé des demandes portant réellement sur des évolutions pour les salariés de l’entreprise et non sur des intérêts personnels et partisans.

Des idées intéressantes ont été présentées de part et d’autre et défendues avec ferveur mais respect des autres participants.

Malgré cela, la direction, fidèle à ses principes, a refusé en bloc, toutes les propositions et même celles qui ne coutaient rien, c’est dire si l’examen des propositions a du être long et difficile !

Nous nous acheminons donc, une nouvelle fois, vers un procès verbal de désaccord sur ces négociations annuelles mais avec un éventail de promesses de se revoir pour avancer l’année prochaine… exactement comme l’année précédente !

Ceci confirme, encore une fois, que notre direction ne bouge que lorsque le rapport de force est en sa défaveur et nous renforce dans notre conviction de contourner l’obstacle par d’autres moyens que la négociations qui ne sert qu’à nous occuper et à nous détourner – provisoirement – de nos objectifs.

De nouveaux sujets arrivent bientôt pour lesquels la direction a besoin d’accords, nous saurons, nous aussi, ajuster nos exigences.

Il nous a été décrit un paysage idyllique ou des extractions informatiques permettaient des affirmations hallucinantes qui démontrent que même dans les fichiers, les informations du terrain ne sont pas toujours présentes dans les serveurs du siège.

Ce dernier serait il victime d’une dissimulation d’une partie des “vraies” informations ?

Un exemple : d’après big Brother Adrexo, 8 salariés seraient en attente de visite de reprise et ne pourraient la passer du fait d’une radiation de l’entreprise à la médecine du travail pour non paiement.

Or, après quelques sourires de l’assemblée croyant à une erreur de 0, nous avons constaté que c’était bien la réalité inscrite dans le logiciel.

Plus de 1000 arrêts maladie traités le mois dernier et 8 visites de reprises impossibles…

Mais lorsque l’on sait que certains se voient imposés des congés payés pour attendre la visite, que d’autres sont placés en chômage partiel ou pire, qu’ils reprennent le travail sans visite médicale, il est évident que la réalité est tout autre.

Nous avons suggérer à notre nouvelle DRH de prendre une voiture et d’aller se rendre compte par elle même des situations sur le terrain, dans les agences et de se confronter, non pas à des données théoriques, mais aux vraies situations vécues en région et aux vrais gens, ce qui pourraient s’avérer provoquer un vrai choc.

Vie ma vie… de salariés d’Adrexo !

Une des raisons avancées par notre experte RH : les cadres auraient une fâcheuse tendance à ne pas faire les choses tout à fait comme il le faut et prendraient des initiatives malheureuses…

Concrètement, il n’y aura donc pas d’avancée pour 2021 et l’entreprise annonce juste le rééquilibrage forcé de la grille conventionnelle car à force de ne rien accorder, depuis le 1er octobre, les agents de maitrise au niveau 2.1 étaient moins bien rémunérés que les employés du niveau 1.2….

En cause, un tassement des salaires qui n’augmentent jamais et l’augmentation du smic qui fait progresser les niveaux 1.1 et 1.2 qui dépassent finalement les niveaux du dessus.

Le 1.3 sera donc positionné à 10 euros (par mois) de plus que le 1.2 et le niveau 2.1 (agent de maitrise) sera positionné à 10 euros de plus que le 1.3 avec effet rétroactif à octobre 2021. Champagne !

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

  1. Juste pour information, pouvez vous préciser à quoi corresponds les :
    1.1 1.2 1.3 au niveau des qualifications professionnelles.
    2.1 correspondant aux agents de maitrise.

    • Bonjour,

      Ce sont les échelons des employés, dans la filière technique, 1.1 sont les distributeurs, 1.2 distributeurs multi-compétences ou technicien de distribution, 1.3 adjoint technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*