C.A.T. – ADREXO. Adhésions 2021

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Nous avons besoin de vous tous pour défendre les salariés d’Adrexo et d’AD-PRODUCTIONS (la filiale industrielle d’Adrexo qui assure la préparation des publicités et la logistique sur certaines régions).

Nous avons besoin de toutes les forces disponibles pour nous aider, nous soutenir, et aussi participer à nos actions.

Seules les cotisations des adhérents permettent d’assurer la pérennité de la C.A.T. – Adrexo et lui donnent les moyens de ses actions.

Nous vous invitons à adhérer ou à renouveler votre adhésion pour 2021.

l’adhésion est possible en ligne en cliquant ici.

Depuis la loi n° 20121510 du 29 décembre 2012 (article 23), les cotisations syndicales ouvrent droit à un crédit d’impôt sur le revenu et non plus, comme auparavant, à une simple réduction d’impôt.

Le montant de ce crédit d’impôt s’élève à 66% des cotisations versées.

Ainsi, par exemple, l’adhérent d’une organisation syndicale dont le montant de la cotisation s’élève par exemple à 60 euros, obtiendra une diminution de 39,60 euros du montant de son impôt sur le revenu s’il est imposable ou un remboursement fiscal de 39,60 euros s’il est non imposable (dans ce cas le service des impôts envoie à l’adhérent un chèque égal à 66% du montant de sa cotisation). 

Autrement dit, une cotisation annuelle effective à la C.A.T. pour l’année ne coûte en réalité que 20,40 Euros à l’adhérent, du fait de l’avantage fiscal.

Nous vous remercions pour votre compréhension et pour votre réel investissement en faveur de l’action syndicale avec la C.A.T. – Adrexo. Nous vous encourageons par ailleurs à nous faire part de vos attentes et de vos possibilités d’actions à nos cotés.

Vous pouvez payer votre cotisation mensuellement par carte bancaire en toute sécurité. Les opérations sont effectués le 5 de chaque mois à hauteur de 6 euros.

Pour 6 euros par mois, vous pouvez donc de manière quasi-indolore, aider la C.A.T. Adrexo pour favoriser son développement et devenir adhérent à part entière.

Si vous souhaitez adhérer par courrier et régler par chèque, rendez vous ici pour compléter le formulaire et savoir où l’adresser.

Nous savons déjà que cette année sera riche en événements sociaux de toutes natures et que vous aurez besoin d’un syndicat autonome et résolument tourné vers l’action concrète.

En nous plaçant en tête des organisations syndicales de l’entreprise, vous avez affirmé votre volonté de faire bouger les lignes et de favoriser un syndicalisme moderne et autonome.

Nous comptons sur vos soutiens comme vous pouvez compter sur nous !

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

  1. 14 mai une question est posée  :”est-il légal de mettre deux secteurs distincts sur une feuille de route ?”
    Cette semaine 4 secteurs, une feuille et 12 h 39 de temps de distribution par “Usain BOLT”. Adrexo fait l’économie de trois temps d’attente, trois chargements, de kms s’il y avait quatre distributeurs, de … il n’y a pas de petites économies sur le dos des esclaves des temps modernes
    Réponse rapide “oui, mais il ne faut pas que les temps de distribution dépassent 9 h 40” … et vous faites quoi ?

    Si, appel de nouveaux adhérents le 17 mai 2021

    … “C’est d’ailleurs bien normal puisque le code du travail donne aux syndicats l’exclusivité de la négociation et de la revendication pour obtenir des droits nouveaux.” … tout en … “Nous encourageons donc tous les salariés à être solidaires et il n’y a pas là de démarche syndicale ou électoraliste, chacun peut, à son niveau, aider l’ensemble des salariés de l’entreprise et être acteur de son futur.”

    Je ne cesse d’être acteur (sans aucun résultat si ce n’est des retours de bâton) … En somme on ne sait pas trop sur quel pied danser, hormis s’en servir pour faire la distribution mais il est parfaitement clair que le tri du courrier est un réel problème depuis des années (catalogues JPG notamment) et aucun moyen de tri dans les entrepôts puis apparition de casiers-rollers qui ont été rapidement enlevés et il a fallu bricoler des casiers avec des palettes. Personne ne se soucie de l’ergonomie, surtout pas la médecine du travail, dans cet aménagement et pas plus les syndicats qui ont parfaitement connaissance de tout ça pourtant ils ont seuls la “possibilité de négociation”.
    Personnellement je répète à l’envie le tri non payé, les kms de transports non payés que je sache à partir du moment où on a récupéré les pubs à l’entrepôt on va les transporter pour les distribuer puis rapporter les pubs non distribuées ou les reliquats de préparation. Pourquoi les syndicats sont si frileux pour être réellement effiaces dans leur “possibilité de négociation”. S’ils étaient moins frileux dans leur “possibilité de négociation” on parlerait simplement de “négociation” il y aurait des résultats et une plus grande confiance dans les syndicats somme toute peu représentatifs vu la participation aux dernières élections.

    Pour le moment aucun résultat, aucune avancée positive pour les travailleurs de l’ombre, de vaines promesses et comme beaucoup de distributeurs qui ont malheureusement besoin de cette rémunération au rabais, je ne compte plus les heures de bénévolat, les kms non rémunérés pour essayer de faire chaque semaine mon travail le mieux possible par respect pour les clients qui paient Adrexo et qui ne semblent pas connaître la réalité sur le terrain.

    Pour terminer juste cette petite fable revisitée :
    “Le corbeau sur un arbre perché
    ne foutait rien de la journée.
    Le lapin voyant le corbeau
    l’interpella et lui dit aussitôt :
    “Moi aussi, comme toi puis-je m’asseoir
    … et ne rien foutre du matin jusqu’au soir ?”
    Le corbeau lui répondit de sa branche :
    ” Bien sûr ami à la queue blanche,
    Dans l’herbe verte tu peux te coucher
    Et ainsi de la vie profiter.”
    Blanc lapin s’assit alors par terre
    et sous l’arbre resta à ne rien faire,
    tant et si bien qu’un renard affamé,
    voyant ainsi le lapin somnoler,
    s’approcha du rongeur en silence,
    et d’une bouchée en fit sa pitance.

    Moralité :

    Pour rester assis à ne rien branler
    Il vaut mieux être très haut placé.”

    • Bonjour,

      Effectivement, ca prouve bien qu’il ne faut pas attendre des miracles mais être acteur de son destin.

      Un conducteur peut passer au feu rouge, si il est vu, il aura une amende, sinon, rien ne se passe.

      C’est la même chose pour l’entreprise, le distributeur prend une feuille de route à plus de 9h40, il l’accepte, il fait la distribution…

      Pourquoi l’entreprise changerait son mode de fonctionnement ? Si le distributeur accepte de distribuer dans ces conditions, sans saisir le juge quand la situation perdure, on est exactement dans le cas de l’entreprise qui passe le feu rouge et qui n’ai pas vu !

      Et la, ce n’est pas une histoire d’être haut placé, c’est juste une question de décision à prendre pour se faire respecter.

      Alors, évidement, il peut être considéré que c’est se mettre en danger par rapport à son employeur, mais c’est tout le contraire, c’est se faire respecter pour maintenant et l’avenir, rien ne pourra remettre en cause un emploi d’un salarié qui fait bien son travail.

    • Bonjour,

      Cela devrait prendre fin progressivement avec la possibilité d’accéder aux vaccins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*