ADREXO : enquête CAT sur l’ambiance et les conditions de travail [RESULTATS]

Merci à ceux qui ont participés à notre enquête, ce qui permet d’avoir un échantillon représentatif et de vous présenter les résultats :

1 – Dans votre centre, avez vous perçu une tension supérieure à l’habitude ?

Oui : 54,41 %

2 – D’après vous, les tensions ressenties sont principalement dues à :

  • L’application du temps “Max” sans code de dépassement : 21,58 %
  • La situation économique actuelle : 13.37%
  • Le comportement de votre ou vos managers directs : 9.73%
  • La situation sanitaire actuelle : 9.12%
  • Le comportement du management en général : 9.12%
  • L’arrivée de la sous traitance d’un secteur habituel vers la Poste et/ou un changement de secteur ou d’activité à venir : 5.17% 
  • L’environnement de travail (locaux, matériels) : 3.65%
  • Le comportement de vos collègues : 2.43%

3 – Quel serait, d’après vous, le principal point fort de l’entreprise :

  • L’organisation du travail (liberté d’organisation pour la distribution, répartition des taches pour les permanents par exemple) : 40.43%
  • L’ambiance de travail dans mon agence ou mon service (entre collègues) : 18.84%
  • L’adaptation à la crise sanitaire : 12.46%
  • La qualité du management local ou du service : 10.64%
  • L’ambiance de travail dans mon agence ou mon service en général : 7.90% 
  • La qualité de l’environnement de travail (locaux, matériel) : 6.99%
  • Les perspectives d’évolution dans l’entreprise : 2.74%

4 – Avez envie de rester dans l’entreprise (éventuellement d’y progresser) ?

Oui : 71,12 %

Print Friendly, PDF & Email

18 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis étonné du dernier critère,71,12% (Avez envie de rester dans l’entreprise (éventuellement d’y progresser),
    Cela donne l’impression qu’elle n’est pas aussi dénigré qu’on pourrai le penser….
    De mon coté en étant adj Cdc, mon principal combat est “L’application du temps “Max” sans code de dépassement”.
    cordialement.

    • Des fois,on n à tout simplement pas le choix que d y rester pour joindre comme on dit les deux bouts.Ce travail reste très utile quand on a un autre travail à côté qui peu le permettre.Malheureusement ce travail relève encore de l exploitation malgré les avancées qu il y a pu avoir.Mais Il permet ,comme on dit,de mettre du beurre dans les épinards.

      • Bonjour,

        Ce que vous décrivez est vrai, mais il est aussi nécessaire de faire valoir ses droit et c’est possible tout en continuant à travailler.

      • Je ne sais pas comment ca se passe dans les autres depots mais pour ma part, dans un centre du Bas-Rhin, il n’y a aucune exploitation comme vous dites. Par exemple, si on me demande de faire un secteur en plus du mien, même pas obligé d’accepter et sans donner de motif.

        • Bonjour,

          Ce n’est pas partout pareil, heureusement, il y a des centres ou ca se passe bien.

          Mais c’est comme toujours les situations compliquées qui sont exposées et pas la ou les choses vont bien.

  2. Moi je suis déçu de toute l organisation. Le respect des CCL en vers les salariés. Les méthodes a poussé les gens a démissionné .je suis actuellement en chômage partiel pour critères vulnérables. Il ne prenne même pas de nos nouvelles on n’ai au courant de rien .je suis en livraison colis à la basse mais vraiment mauvaises organisation. Mal payés . A la limite d être un esclave .je me rend malade rien que de penser quand il faudra retourner au travail franchement il respecte rien ni personne .

  3. Bonjour. Pour ma part J en ai ras le bol de me faire exploitée surtout au niveau de l encartage pour lequel on ne peut rien faire. J ai 1 h50 pour encarter 950 pubs  raison de 6 sortes de pubs. Je suis desolee mais je ne suis pas une machine de guerre. C est inadmissible .

    • Bonjour,

      Sur ce point, c’est très difficile de pouvoir avancer dans le respect des règles de droit. En effet, des personnes arrivent à rentrer dans les temps pour la préparation des documents.

      Il faut une solide expérience, une bonne installation, travailler a deux mains et ne pas mettre les documents dans un autre (encartage) et l’entreprise a beau jeu de considérer que le temps est suffisant et que ceux qui n’y arrivent pas connaissent des problèmes d’organisation et de performance.

      Ce point de la préparation pourrait être exposé à un juge mais l’entreprise démontrerait immédiatement par une démonstration d’une personne y arrivant et la demande serait immédiatement considérée comme abusive.

      Pour autant, ceux qui y arrivent sont rares, et personne ne montre aux distributeurs comment faire, ainsi, c’est le manque de formation qui est à critiquer principalement.

      Sachez enfin, que les machines qui préparent dans certaines régions, ne sont plus rentables que les distributeurs !

  4. Bonjour,

    Je suis extrêmement surpris du résultat plus de 70% pensent évoluer dans l’entreprise. Moi ça fais bientôt plus de 5 ans que je suis chez ADREXO j’ai des diplômes aucune proposition.

    Franchement il faut pas trop y croire… Personnellement je n’y crois plus.

  5. Bonjour,
    J’ai répondu a votre enquéte mais sur les question 2 et 3 on aurait pu avoir la possibilité de cocher plusieurs réponse.
    Quand à la question n°3 sur le fait si on souhaitait de rester et d’évoluer dans la société, les 71,12% de réponse favorable me laissent totalement ABASOURDI
    Comment vouloir évoluer, donc devenir complice d’une entreprise qui vole (pas du verbe voler) son personnel (les distributeurs) sur les kilomètres parcourus avec leur véhicule personnel, qui sur chaque secteur distribué avec des adressés trouve des minutes immobilité, qui paie le distribution d’un adressé à 30 secondes l’unité (compris le tri, la recherche du nom sur des batteries de boite au lettre (en immeuble) et l’enregistrement sur une badgeuse de moins en moins fiable et pour finir bafouer la conscience professionnelle de l’individu par le temps maxi (on tend vers une distribution à 60,70% des Pubs donc on devient complice de vol vis à vis de nos clients) et vous croyez que j’ai envie de rester dans cette boite!
    Non j’attends simplement de voire comment sera la chute. (j’espère que vous ave compris que je n’ai pas besoin de cet emploi pour vivre, c’est plus une occupation qui me permet de m’offrir des extras sans toucher à mes revenus.
    Mais rester et évoluer dans les conditions actuelles chez Adrexo il faut être vraiment spécial.
    Comme quoi des enquêtes de sondages il faut s’en méfier.
    Courage si vous voulez faire évoluer cette entreprise
    M. CARLE

    • Bonjour,

      Il y a toujours des réponses imprévues et c’est tout l’intérêt des enquêtes que de situer la réalité.

      Il y a une chose essentielle à prendre en compte : toutes les agences ne se ressemblent pas et l’ambiance d’une agence peut être différente d’une autre. Même chose pour les salaires.

      Juste un bémol sur votre commentaire, le courrier n’est pas payé à 30 secondes puisqu’il est inclut dans le temps badgé, c’est le temps théorique qui est comptabilisé ainsi et il n’a pas vocation à être le temps rémunéré.

      • Re bonjour
        au sujet du bémol: OK il est inclus dans le temps badgé mais au détriment de la Pub Puisque (sur Lyon Vénissieux) on nous demande de terminer les adressés en priorité puis on termine la PUB, mais comme on ne doit pas dépassé le temps maxi (plus de code je ne les demande même plus) on ramène la PUB. Comment voulez-vous motiver les personnes?
        plus envie de “BIEN” faire son travail car aucune reconnaissance en retour, même au contraire car on profite encore plus de vous en vous demandant de faire des secteurs en plus.
        Ils n’ont aucun scrupule (a se demander comment ils sont fait pour s’endormir serein le soir)
        En attendant la chute bon courage
        M.CARLE

        • Il est vrai que si on distribue plus de courriers, on fait moins de pub, et laa as qualité n’est plus une priorité.

  6. BONSOIR ,600 reponses c est faible (mais c est bien l esprit du français qui sait gueuler par derriere ) PAS etonnant que les deux incapables qui nous dirigent ne bougent pas . Appuyez vous plus sur les chiffres du TOR-OUVER qui reflete certainement mieux la situation chez ADREXO . E vous souhaite bon courage car malgre tout ce que vous entreprenez meriterait un meilleur echo aupres des distributeurs qui engraissent des bandits Bonne soiree Jean BELLAMY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*