Fortes tensions chez Amazon

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Ce n’est pas le confinement et la forte période qui s’annonce qui fait monter la pression chez nos collègues d’Amazon, toujours est il que la C.A.T. d’Amazon et d’autres organisations de l’entreprise manifestent leur mécontentement face aux comportements des dirigeants dans le cadre des négociations annuelles obligatoires.

Dans un communiqué, nos collègues C.A.T. indiquent :

“L’ONCLE PICSOU A ENCORE GAGNE.

Il ne suffit plus au géant Amazon de gagner beaucoup d’argent, il poursuit sa lutte de l’indécence en dédaignant ses salariés au sein de cette crise sanitaire dont nous subissons tous les aléas, les contraintes, l’incertitude….Non, notre entreprise ne désire pas ouvrir grand sa poche pour donner la Reconnaissance du travail accompli à ceux qui l’enrichissent quotidiennement.

Financièrement…elle n’accorde rien…Elle donne du bout des lèvres :

– Une journée NAO (qui est une journée sans solde…)

– Elle tolèrera à la rigueur un petit retard de 5 à 10 minutes, jusqu’à installation d’autres outils permettant une meilleure fluidité (tel que des badgeuses supplémentaires…).

Les partenaires sociaux s’étaient permis de demander (en regroupant l’ensemble des propositions) :

– 2 euros horaire supplémentaires,

– Un doublement de la prime Q4,

– Une prime générale (1000/1500 euros),

– Une prise en charge au niveau des transports sur certains sites,

– Une meilleure reconnaissance des salariés déclarés positifs au virus (ainsi que les cas contacts).

Pourquoi ne pas reconnaître les contraintes, les pressions, les dérives qui plombent notre quotidien ???

Ne nous laissons pas abuser… Amazon se remplit les poches sur notre dos, on nous appelle « ASSOCIATES » ? Mais à quoi sommes-nous associés ?”

Le 10 novembre, les syndicats de salariés viennent de lancer un appel à la grève illimitée. 

Une situation et un comportement qui rappelle celui d’Adrexo qui résiste toujours à toutes formes d’avancées sociales pendant les NAO en cours.

Par ailleurs, le géant du e-commerce Amazon est attaqué de toute part depuis quelques semaines.

Après la fermeture des petits commerces “non essentiels” et l’explosion de ses ventes, une tribune a été éditée et signée par quelques personnalités pour dénoncer « Une injustice insupportable ». Ils expriment le souhait de « Stopper Amazon avant qu’il ne soit trop tard #NoëlsansAmazon”.

Autant dire que la démarche vise plutôt à attirer l’attention sur les signataires en mal de notoriété plutôt que d’ennuyer Amazon qui poursuit son développement qui doit bien répondre à un besoin réel puisqu’il est continu.

C’est ainsi qu’Amazon vend désormais, aux états unis, des médicaments sur ordonnance avec Amazon Pharmacy qui présente des réductions tarifaires et un service de livraison rapide qui a vocation à s’étendre dans d’autres pays progressivement.

7 Commentaires

  1. Bonjour,
    Nous informer des demandes de CAT d’Amazone et des autres Syndicats: OK mais pas un mot de la séance de réunion du CSE du 18/11 chez ADREXO c’est dommage
    On dirait qu’Amazone sert “a noyer le poisson” d’ADREXO !
    Déçu.
    M.CARLE

    • Bonjour,

      C’est aussi une information qui concerne Adrexo. Nous communiquerons bientôt sur le CSE passé, mais n’attendez pas d’informations très originales…

  2. BONJOUR ,certes nous savons ue les conditions de travail sont lamentables chez AMAZON , mais je suis d accord avec CARLES Michel . Vous nous annoncez a grand renfort un CSE puis plus rien ! Il y a de nombreux sujets en suspens sur lesquels vous ne nous tenez pas au courant On sait que ce n est pas facile de tout traiter mais dans cette conjoncture nous sommes avides d informations . BONNE apres-midi Jean BELLAMY

    • Bonjour,

      Le CSE a été long, très long, avec de multiples questions souvent dénuées de sens. Nous allons faire un résumé de ce qui peut être résumé étant astreint à des règles de confidentialité. Laissez nous quelques jours pour gérer quelques dossiers urgents et faire un compte rendu.

  3. O.K merci ,reprenez des forces ,mais etant dans le deni total d informations de la part de nos responsables ne nous en voulez pas de connaitre la situation. Bonne soiree Jean BELLAMY

    • Nous comprenons tout à fait votre appétit pour les informations sur la situation de l’entreprise et nous ferons un résumé rapidement.

  4. Bonjour

    Lire un article sur les conditions de travail des chauffeurs chez Amazon, et ce géant du commerce qui radine à l’euro près ou centime d’euro pour payer ses chauffeurs, c’est désespérant …
    Quand on sait que Jeff Bezos gagne en 6 secondes chrono l’équivalent de … 716 000€
    (Oui, vous avez bien lu, en 6 secondes !) alors que pour un homme qui émarge à 1 500€ par mois, il lui faudrait 40 ans d’activité pour gagner la même somme que ce que le patron fondateur d’Amazon gagne en 6 secondes …!
    (Sources: msn.com et Capital)

    ça va ? vous êtes toujours là et debout ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*