Covid-19 : deux centres Adrexo concernés dans le nord de la France

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

La semaine dernière, nous étions informés de la constatation de cas dans deux centres du Nord de la France.

Adrexo n’est pas axant de risques, pour preuve, deux centres Adrexo du Nord ont dû être momentanément fermés suite à la détection de cas positifs partis les permanents des établissements.

Tout d’abord, nous leurs souhaitons un prompt rétablissement. C’est, en premier lieu, ce qui compte le plus. Nous suivrons l’évolution de la situation pour eux et leurs familles bien entendu.

Les locaux concernés ont été aujourd’hui désinfectés et l’activité va pouvoir reprendre après quelques jours de fermeture. Les distributeurs n’avaient pu récupérer leurs documents.

L’agence régionale de santé a été avisée pour suivre les éventuelles conséquences et les distributeurs pourront faire l’objet de délestages si elle le juge nécessaire.

En dehors des procédures réglementaires, ils peuvent également le faire par eux même, s’ils estiment devoir être rassurés.

Cependant, à ce stade, les tests ne permettant de détecter le virus qu’après incubation, c’est peu utile et c’est l’ARS qui décidera d’une campagne de détection spécifique si nécessaire.

Avec les précautions prises lors du contact avec les distributeurs, la contamination est peu probable.

Cet exemple démontre, plus que jamais, que les gestes barrières et en particulier la distanciation sont à respecter partout.

Nous devons sans doute nous apprendre à vivre avec le virus et soyons solidaires en respectant ces gestes !

Print Friendly, PDF & Email

8 Commentaires

  1. Bonjour, si toutes les agences pouvait respecter les gestes barrières, ce serait déjà pas mal.
    Bon rétablissement a nos chers collègues.

  2. Le centre Villeneuve ne peut réouvrir comme indiqué ,la médecine du travail et la sécu ne donne pas l’autorisation d’après les dernières nouvelles. Il y a des procédures à respecter…
    Dans ces conditions quels sont les modes de rémunération ?

  3. Bonjour

    De sources sûres, il s’avère que le Covid-19 a une résistance sur le plastique de plus de 72 h. (3 jours quand même) !
    Sachant que les palettes sont filmées 1 ou 2 jours avant que les distributeurs les récupèrent, je pense que les distributeurs ont intérêt à faire attention en défilmant la palette, et surtout ne pas porter machinalement sa main devant son visage.
    La prudence reste de mise !

    • Bonjour, normalement, les distributeurs ne touchent pas aux palettes filmées ?

      En tout état de cause, le virus pourrait y être déposé 2 minutes plus tôt sans que personne ne le sache. La prudence est donc de rigueur partout et tout le temps.

      • bonjour déjà le process de portage masque et pas appliquer dans les centres les préparateurs se croise sans masque!! et de toute façon si tu a fait des études biologie etc tu connait la réponse

  4. La positivité au test covid a rien a voir avec incubation… Il détecté la présence du virus des infection puisqu’il cherche traces d anticorps

  5. Quand je pense que les permanents de notre centre ce permettaient de ne pas mettre de masque et faisaient la moral au distributeurs et ce il y a quinze jours seulement .J ‘espère que ça leurs servira de leçon . En tout cas bon rétablissement a nos collègue du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*