Badgeuses et feuilles de route, quelques changements à venir en semaine 50.

En fin de semaine prochaine, une nouvelle mise à jour de la badgeuse devrait être déployée et proposée aux distributeurs.

Elle intègre un changement au niveau du choix du temps retenu par le salarié après sa distribution.

Actuellement, en début de distribution, le salarié peut accepter ou refuser le temps théorique ou repère.

Après la mise à jour, le salarié sera invité à choisir entre le temps badgé et le temps au déclaratif.

Dans le premier cas, pas de changement par rapport à l’habitude.

En cas de choix du temps déclaratif, la badgeuse affichera le temps théorique mais permettra aussi de l’augmenter (dans la limite de 5%) à l’aide d’une « molette » identique à celle qui est affichée pour ajuster le temps de préparation.

Ce changement change légèrement le processus d’accord sur le temps théorique et il sera donc important de bien prêter attention au choix proposé (badgé ou déclaratif).

En cas d’erreur, les managers auront la possibilité de régulariser au temps badgé si celui-ci est valide et si le distributeur le demande.

Nous rappelons qu’un guide des éventuelles invalidations est disponible sur ce site dans la base de donnée documentaire pour vous éviter toutes les anomalies de badgage et vous permettre d’être toujours rémunérés au temps réel de distribution.

Aujourd’hui bien maîtrisée, la badgeuse permet d’avoir un temps payé conforme au temps réel mais elle impose certaines règles et de la rigueur.

Nous sommes à votre disposition, au cas par cas, pour vous aider sur ce sujet en cas de besoin. La rubrique d’aide aux salariés est ouverte à cet effet.

Autre changement à venir en semaine 50, cette fois sur les feuilles de route, par la mise à jour du référentiel national.

Il s’agit la d’un ajustement des quantités en fonction des réalités du terrain comme ça intervient régulièrement.

Du fait des chantiers sur les secteurs, ces mises à jours ont été moins nombreuses cette année mais permettent d’ajuster les quantités et la répartitions selon le type d’habitat, afin de produire une distribution de meilleure qualité.

Ceci ne concerne donc pas tous les secteurs mais juste ceux qui ont pu faire l’objet d’évolutions. Vous constaterez ces changements sur vos feuilles de route et recevrez parfois un plan corrigé.

27 pensées sur “Badgeuses et feuilles de route, quelques changements à venir en semaine 50.

  • 2 décembre 2018 à 10 10 25 122512
    Permalink

    la badgeuse n accepte pas un temps reel de 5% automatiquement c est indique incoherent par contre elle accepte si vous comptez 5 exemple temps 3h40 min vous declarez 16min en plus et bien non c est 15min un point c est tout donc pas les 5%

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 10 10 28 122812
      Permalink

      Bonjour,

      C’est effectivement inférieur à 5% et non jusqu’à 5% inclut.

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 10 10 28 122812
    Permalink

    Bonjour comme sa.ont va encore se faire avoir.plus de temps reel de distribution validé et donc payé.

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 10 10 31 123112
      Permalink

      Bonjour,

      Cela ne change rien au temps badgé qui reste la règle.

      Le seul changement concerne l’acceptation du temps théorique.

      Vous pourrez donc continuer à badger votre temps réel de distribution.

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 11 11 51 125112
    Permalink

    Eh bien,il vaut mieux.ILs nous ont sous payé pendant 9 ans pour moi.La moitié des heures étaient payées.

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 12 12 49 124912
      Permalink

      La badgeuse apporte en effet une rémunération juste du temps de distribution et ce n’est QUE « normal ».

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 12 12 35 123512
    Permalink

    bonjour mais avant cette nouvelle mise à jour , on déclarait rien au début de la distribution ( on avait juste un temps repère d’indiqué) mais c’ était à la fin de distribution qu’on choississait entre temps repère (soit on l’acceptait soit on le refusait et donc là on avait le temps réel qui s’affichait et qu’on validait ) alors que là je ne comprends pas trop la nouvelle mise à jour à part encore plus d’erreur dans les badgeages.

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 12 12 48 124812
      Permalink

      Bonjour,

      Pour le temps badgé, pas de changement, vous cliquerez sur temps badgé et votre temps d’affichera en fin de distribution.

      Il n’y a que pour le déclaratif, que vous pourrez corriger la proposition en ajoutant 5%.

      Le changement ne concerne donc que ceux qui utilise le temps théorique de distribution.

      Répondre
    • 2 décembre 2018 à 13 01 09 120912
      Permalink

      la différence ce sont les 5% au delà plus payés soit 30 % de salaire en moins

      Répondre
      • 2 décembre 2018 à 13 01 28 122812
        Permalink

        Je ne comprends pas, si vous travaillez au temps badgé, ce qui demeure la règle, vous serez payé au temps réel. Il n’y a donc aucun salaire en moins.

        Répondre
  • 2 décembre 2018 à 13 01 56 125612
    Permalink

    Bonjour,
    je n’ai pas bien compris la « nouvelle » liberté qui me sera accordée en fin de semaine 50. Dans mon application que j’ai acceptée il y a deux semaines « en toute liberté », sinon je n’aurais pas pu commencer à travailler avec ma badgeuse…
    j’ai constaté un temps de repère pour le secteur que j’ai retenu sans pouvoir le comparer avec le temps proposé sur la FDR parce que là – dessus, il n’y a que le temps de distribution our deux secteurs, donc pas de comparaison possible. A la fin de la distribution, j’ai appuyé sur « terminer » et j’ai eu la question si je voulais accepté le temps de repère. Dans le cas où cela me paraissait acceptable, j’ai cliqué sur « oui » ( confirmé ), sinon sur « non » ( refusé ), dans le 2e cas, j’ai eu le temps réel qui n’a pas dépassé les 3 heures. Dans un autre cas, pendant une mission de remplacement, on m’a annoncé le dépassement du temps de distribution – je suppose que c’était de 3 heures – j’ai donc tout de suite terminé ma distribution et j’ai pu lire le temps maximum de distribution, si je me souviens bien.

    Si j’ai bien compris, il n’y aura plus de dépassement du temps de repère réel, mais que de 5%, cela veut dire que, s’il s’agit d’un temps de repère de 6h30 – avec les adressés – de 18,5 minutes ! Ce n’est pas génial ?
    Cadeau de Noel ! Merci bien !
    Si l’on se rappelle que l’ancien patron d’ADREXO qui a organisé la transformation de l’entreprise sur la base des badgeuses et en organisant une transition profitable pour les intérêts des actionnaires de l’entreprise, il a donc fait profiter les « ouvriers – distributeurs » en leur concédant une augmentation de salaire de 20 % à peu près plus d’une prime de « distribution juste » à réaliser en cliquant à la fin de la distribution qui fera 3,- euro par secteur dans le meilleurs des cas, donc en réalité de beaucoup moins.
    Si l’on se rend compte que la hase d’introduction de la badgeuse a duré presque 9 mois, sur la base de l’ancienne rémunération, il y avait assez de temps pour réaliser le financement des badgeuses et de la numérisation du contrôle du travail, avec l’accord obligatoire de tous les distributeurs qui voulaient rester distributeurs.
    Ce qui reste à faire, et ce que tous les syndicats – la CAT aussi – n’ont pas fait, c’est de demander une séparation des heures par secteur sur la FDR et de tenir compte – au bout de plus de 10 ans des kilomètres réels parcourus par les distributeurs – avec ou sans voiture -, car la badgeuse ne retrace que avec une précision de 40 mètre en vol d’oiseau ( par satellite ). A part cela, il y a le problème de l’équipement du distributeur qui n’a pas été réalisée non plus, comme il le faudrait.
    Un vaste champ de négociations plutôt en coopération des syndicats isolés que sur le principe de la concurrence. Les actionnaires ne seront pas prêts à renoncer à une augmentation de leur dividendes. Plutôt peu de marge de manoeuvre à attendre, gratuitement, je crains.

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 14 02 16 121612
      Permalink

      Bonjour,

      Non, ce n’est pas ça. Le temps réel de distribution (temps badgé) est toujours d’actualité et sera le temps réel mesuré par la badgeuse.

      La limite de dépassement de 3 heures du temps théorique n’existe plus.

      La limite a 5% ne concerne que deux cas :

      – l’acceptation du temps théorique avec désormais la possibilité de faire un déclaratif de dépassement de ce temps théorique jusqu’à 5%,

      – comme depuis toujours, le cas d’un secteur dont le temps a été vérifié.

      Donc, concrètement, cette mise à jour ne change QUE la possibilité de dépasser le temps théorique, lorsqu’on l’a sélectionné, de 5%.

      Aujourd’hui, la règle reste le paiement au temps mesuré et donc le temps badgé. Nous vous recommandons d’utiliser cette fonction pour être rémunérés de manière juste.

      Nous ne voulons pas être payés plus que le temps réel, mais juste normalement au temps réel.

      Votre demande d’indication du temps théorique par secteur peut s’entendre mais il faudrait que ce temps soit cohérent alors que souvent, il ne peut même pas servir de référence. L’indiquer serait sans doute un plus mais il faut également que ce temps corresponde à une réalité ou à un constat fiable.

      Que l’entreprise exige une certaine cadence ou productivité n’est pas choquant. Il faut juste que le temps de référence soit bon.

      Dans notre cas, la mesure du temps est la meilleure solution.

      Bref, encore beaucoup de choses à faire et compter sur nous pour suivre tous ces chantiers.

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 14 02 06 120612
    Permalink

    et le temps préparation à domicile personne seule dans tout cela. Toujours payer qu’à 50% …!!!

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 14 02 22 122212
      Permalink

      Bonjour,

      Sur ce sujet, les choses sont plus compliquées.

      Le contrôle du temps de travail est plus compliqué puisque l’activité se déroule souvent à domicile.

      De plus, certains distributeurs arrivent à préparer dans le temps octroyé voir même moins.

      Dans ces conditions, il est difficile d’obtenir de réelles avancées tant que ce travail sera fait à domicile.

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 18 06 11 121112
    Permalink

    bonjour. pour la derniere reponce .reconue travail a domicile .alors faut etre reconu comme travailleur a domicile et payer comme tel c est tous simple mais ce n est pas le k. au passage serai bien d avoire un correcteur de francais suis pas doue moi merci.

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 18 06 31 123112
      Permalink

      Bonjour, c’est à dire? Comment pensez vous payer un travailleur à domicile ?

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 18 06 43 124312
    Permalink

    Bonjour
    Cela reste flou…. pour faire simple : est ce que les 3h en plus du temps théorique sont toujours d’actualité ou pas ??? En ce qui me concerne ; toutes les semaines il me faut toujours rajouter ces 3 h (un peu moins) exemple la fdr dit 5h45 et généralement mon temps réel est de 8h30 alors après semaine 50 est ce que 8h30 badgé reste valable ?

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 18 06 49 124912
      Permalink

      Bonjour,

      Non, la limitation à 3 heures n’existe plus depuis la semaine 47.

      Aucun changement là dessus en semaine 50.

      Répondre
  • 2 décembre 2018 à 18 06 45 124512
    Permalink

    re je pensse que le travalleur a domicile est remunerais differament selon la loi peut me tromper ?

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 18 06 53 125312
      Permalink

      Oui, à la tâche. C’est à dire sans aucune considération du temps passé, juste un travail en échange d’un prix fixe.

      Dans le cas de la distribution, ce temps correspond à une logique qui prend en compte le nombre de documents.

      Cette logique permet une assise juridique et donc ouvre une perspective pour faire valoir ses droits.

      Mais peu de salariés vont jusque là. Il suffit de voir le problème des indemnités kilométriques pour lesquels tout le monde hurle mais ou peut vont au bout du raisonnement en demandant justice. La logique de l’entreprise a encore de beaux jours devant elle avec ce type de réactions !

      Répondre
  • 3 décembre 2018 à 8 08 08 120812
    Permalink

    Bonjours c’est on mes déclaration es ce que adrexo voit combien on fais en réalité car normalement adrexo doit nous payé au temps repére donc si on un temps de repere de 3h00 et en réalité en réalise 2h50 es ce que on pourras mettre nos 3h de distribtion on marché pendant les 20 min qui reste merci

    Répondre
    • 3 décembre 2018 à 8 08 30 123012
      Permalink

      Bonjour, je ne comprends pas votre question.

      ADREXO ne paye pas au temps répère, ce n’est absolument pas la règle ni le but de la badgeuse.

      L’objectif est de badger le temps réel, qui correspond au travail réellement effectué.

      Répondre
  • 6 décembre 2018 à 8 08 00 120012
    Permalink

    Bonjour,le gros problème ce sont les calculs faits sur les feuilles de routes même les frais de routes changent chaque semaine et pourtant je fais les mêmes secteurs depuis des années et dans le même sens,de plus le pliage des journaux(hebdomadaire distribué à titre d »échantillons livré à plat) pas compté dans le temps de préparation car rien de prévu pour cela donc considéré comme simple imprimé publicitaire il est bien évident que j’ai fais réclamation et comme d’habitude même réponse: Je peux rien faire c de la faute de la commerciale ……… résultat une journée de pliage pas rémunérée donc pour en finir cette semaine avec 258 kg de papier je gagne 183 eur brut(feuille de route) en ce qui concerne uniquement la distribution et la semaine dernière avec 792 kg de papier j’ai gagné 162 eur(feuille de route) il est bien évident que le problème vient d’un mauvais calcul dès le départ sur les feuilles de routes et que je suis rémunéré correctement au temps réel passé via la badgeuse

    Répondre
    • 6 décembre 2018 à 10 10 59 125912
      Permalink

      Bonjour,

      Pour ce problème particulier de pliage, pouvez vous nous donner les informations dans la rubrique d’aide aux salariés et nous ferrons le nécessaire.

      Si il vous manque des kilomètres, vous pouvez également nous faire part de votre problème et nous pourrons instruire une demande de modification.

      Répondre
        • 7 décembre 2018 à 10 10 26 122612
          Permalink

          Bonjour,

          Sont bénéficiaires les salariés ayant 6 mois d’ancienneté au 28 février 2918.

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Support