Comité d’Entreprise du 29 août 2018 : compte rendu des élus C.A.T.

Compte rendu des élus CAT au Comité d’Entreprise du 29 août 2018  à 10 heures à Paris.

Ce document n’est pas un procès-verbal et ne saurait s’y substituer, il n’engage pas le CE mais permet juste à la C.A.T. d’informer les salariés au plus près de l’instance.

Le procès-verbal officiel est affiché dans les agences après validation du comité d’entreprise

La séance est présidée par Hervé ESTAMPES (Président d’Adrexo). Pour la Direction, sont également présent Jacques BONO, Pascal SANDRI, Alexis VILLETET.

16 votants. Le collège agents de maîtrise n’est pas représenté.

La C.G.T. fait une déclaration préalable concernant l’ordre du jour du C.E. qui lui parait trop peu important et reproche au secrétaire du CE de ne pas avoir mis suffisamment de questions à l’ordre du jour. Elle indique également regretter ne pas avoir de nouvelles de la procédure judiciaire initiée par Salim Henouda contre le secrétaire et le trésorier du C.E., soupçonnant des transactions cachées.

Sur ce dernier point, la C.G.T. est immédiatement rassurée puisque l’audience initialement prévue en août à été renvoyée à la demande des défendeurs au 25 septembre.

SUD fait état de la présence sur le net, d’une vidéo d’une trottinette présentée comme un équipement de l’entreprise. Le président en prend note et fera les vérifications nécessaires.

ORDRE DU JOUR :

Approbation du projet de PV de la réunion ordinaire du CE du 18 Juillet et CE Extra du 25 Juillet 2018.

Après quelques modifications mineures, le procès-verbal du CE ordinaire du 18 juillet est adopté avec 4 abstentions, le procès-verbal du CE extraordinaire du 25 juillet est adopté avec 3 abstentions..

Approbation de la modification du PV de la réunion ordinaire du CE du 21 juin 2018. (Problème sur la liste des présents/votants).

Après quelques modifications mineures, le procès-verbal est adopté a l’unanimité

Dans le cadre des débats sur ces approbations et modifications, la C.A.T. souligne qu’au sujet de la suppression des tickets restaurants pour les salariés du siège du fait de l’existence d’un restaurant d’entreprise, certains salariés sont rattachés au siège mais travaillent en permanence en dehors du siège comme les coordonnateurs référentiel par exemple.

Ils n’ont donc pas accès au restaurant d’entreprise et n’auront plus de tickets restaurant, ce qui est de nature à créer une injustice. La CA.T. entend attirer l’attention sur ces cas particuliers.

Information sur les modifications de Périmètre Opérationnel (ouverture relais ou redécoupage et modifications).

Adx Courbevoie a déménagé le 30 juillet et se trouve désormais à Levallois Perret.

ADX189, Beauvais a déménagé à Aslonne. Pas de changement de PO.

Points concernant la politique sociale de l’Entreprise :

Date d’arrêt et montant pour les chèques cadeaux 2018 ?

Le secrétaire souhaite informer les élus que des démarches ont été faites pour avoir la liste des ayant droit aux chèques KADEOS dont le nombre est en baisse. Il  y a donc de moins en moins de distributeurs répondant aux conditions d’ancienneté.

Le secrétaire indique qu’il a formulé de nouvelle demandes pour connaitre le nombre de salariés concernés et peut-être étendre le nombre d’ayant droit afin que l’intégralité du budget puisse être utilisé.

Demande de communication du calcul du temps de travail par l’algorithme ?

(NDLR : la réponse à cette question est sur le site CAT-ADREXO.FR ! car la réponse à cette question a déjà été donnée à la commission de suivi de l’accord d’entreprise du 4 juillet 2016 qui en a rendu compte en scéance du comité d’entreprise.)

Finalement, un élu indique que la question tente d’émettre des doutes sur l’application de l’accord d’entreprise et en particulier sur le paiement du temps réel et qu’il est en désaccord sur . 

L’auteur de la question précise que le souhait réel est d’avoir la formule mathématique complète.

La direction indique que deux présentations ont déjà été faites par les services data et qu’il n’est pas possible de le faire tous les trimestres.

L’objectif de la direction est que tous les salariés possèdent une badgeuse et badgent bien afin que le temps réel soit payé et que le développement du courrier soit possible.

Il est nécessaire de progresser et indique que pour tous les problèmes techniques dû à un dysfonctionnement de l’appareil, une régularisation de salaire est à faire systématiquement (Manque début/fin, problème satellite).

Des vérifications par les responsables de la commission de suivi sont à faire et à coordonner pour avoir des temps théoriques cohérents. La direction indique qu’il est nécessaire d’aller de l’avant et de ne pas se focaliser sur des détails.

Un élu fait état de régularisations négatives.

La direction répond que certains abus ont été constatés mais que la majorité des distributeurs font leurs travail mais il est parfois nécessaire de traiter des dérives.

Un élu indique avec moultes détails que les courriers arrivent avec beaucoup de difficultés. Les distributeurs sont obligés de revenir et que les DR distillent de fausses informations sur ce point.

Un autre élu, s’empressant de profiter de l’ouverture de l’ordre du jour à des sujets divers, indique que la mécanisation semble aussi poser des problèmes !

La fin de la récréation est finalement sonnée pour revenir à l’ordre du jour.

Information et consultation du CE sur le projet de licenciement d’une salariée protégée,

Information et consultation du CE sur le projet de licenciement d’un salarié protégé,

Ces informations ayant un caractère personnel, nous ne retransmettrons pas le contenu des débats.

Pouvez-vous donner des nouvelles du courrier pour (NDLR : xxxxxxxx) concernant la demande de distribution, surtout en Rural ?

Une tentative d’accord avec des partenaires avaient été initiée. Il a été indiqué, lors de la dernière réunion du comité d’entreprise, que cette tentative s’était soldée par un échec.

Est-ce une une fatalité ou la direction n’ose pas faire appliquer le code du commerce pour concurrence déloyale et non application des accords Etat ?

Idem question précédente.

Que compte faire l’entreprise pour faire arrêter la divulgation de données et communications internes (Ex: 5700 secteur coupés, ect… ) sur Site Syndical ?

(NDLR : entendez CAT-ADREXO.FR…  Quelle gloire, à chaque CE, sa relance publicitaire, nous sommes plus que comblés par cette publicité gratuite

La C.A.T. entend prendre ses responsabilités et diffusera ce qu’elle entend diffuser, en toute liberté et fidèlement à ses valeurs).

La direction indique que cette demande est une demande récurrente du secrétaire du CE et que la direction entend respecter la liberté d’expression syndicale, elle entend cependant rappeler la nécessaire confidentialité de certaines informations et a formulé un courrier à la C.A.T. en ce sens.

Une élue C.G.T. indique par ailleurs qu’elle entend maintenir les termes indiqués sur un tract visant la C.A.T. et maintenir son affichage. Ce tract identifiant notre syndicat à « une secte »

Confidentialité et communication aux Instances compétentes avant mise en place ? Cela vient d’un courrier interne et ciblé uniquement aux CADRES.

Le secrétaire de séance reformule cette question incompréhensible.

La direction regrette que certaines questions soient trop imprécises et parfois incompréhensible et invite à formuler une question précise pour le prochain C.E.

Information du CE concernant la mise en place de caméras de vidéos surveillance pour mise en sécurité de dépôts Adrexo.

Cette installation vise à protéger des locaux contre des intrusions et n’est activée que pendant les horaires de fermeture du centre.

Points concernant la politique financière et économique de l’entreprise :

Information sur les comptes semestriels, sur le Budget et le Budget Prévisionnel 2018 au 30 juin 2018 ?

Ces données provisoires sont par nature confidentielles et ne peuvent être reportées ici.

La direction indique que c’est à la commission économique de se saisir de ce dossier et qu’une réunion est prévue en septembre. Des documents seront présentés lors de cette réunion.

Qu’est devenue Madame Sandrine PREFAUT ?

(NDLR : il faut sans doute voir ici une allusion à l’ancienne co-présidente d’Adrexo et y voir un soudain intérêt pour sa condition. Il est vrai, chers lecteurs, que ce sujet est sans doute plus important que celui des conditions de travail des distributeurs et permanents locaux qui souffrent réellement et pour qui cet ordre du jour reste muet).

La direction indique qu’elle est en congés payés jusqu’au 31 août.

La séance est levée à  12 H 20 (Ndlr : après ces débats intenses et très productifs…, (Il aura fallu broder pour arriver à cet horaire), les 30 personnes participantes peuvent rentrer dans leurs régions…).

7 pensées sur “Comité d’Entreprise du 29 août 2018 : compte rendu des élus C.A.T.

  • 29 août 2018 à 13 01 57 08578
    Permalink

    bonjour
    mais en quoi sa derange une trotinette un velo des rollers du moment que l ont fait le travail

    • 29 août 2018 à 14 02 01 08018
      Permalink

      Bonjour,

      Effectivement, rien de gênant, c’est juste l’entreprise qui les produit qui aurait publier une vidéo impliquant l’entreprise sans son autorisation.

      Pour autant, cette trottinette est un produit intéressant.

  • 30 août 2018 à 9 09 12 08128
    Permalink

    1. Bon rapport sur le dernier CE, à part 3 remarques ironiques ( sonnerie de la fin de la pause, question de la trottinette, question(s ) imprécise(s);
    2. D’accord sur le jugement du représentant d’ADREXO sur la qualité des questions, surtout de la part des syndicats « traditionnels » ( CGT, SUD ) qui restent pour la plupart des cas complètement vagues et pour cela, ne font pas avancer
    les problématiques du travail mentionnées.
    3. Je ne comprends pas la constatation qu’il n’y a pas assez de questions.
    Cela veut dire que des questions sont « égarées » par le CE, bien qu’elles soient connues par les syndicalistes ?

    • 30 août 2018 à 9 09 28 08288
      Permalink

      Bonjour,

      Ca veut surtout dire qu’il n’y a pas eu de réunion préparatoire et qu’aucune question n’a été suggérée par les élus et ça veut surtout dire que beaucoup d’élus sont très éloignés des conditions de travail des salariés de l’entreprise et très éloignés des préoccupations quotidiennes et préfère se contenter d’une posture syndicale dans le but de protéger quelques avantages personnels.

  • 30 août 2018 à 20 08 07 08078
    Permalink

    bonsoir.
    je voudrais reagir La CAT une secte non mais sérieux ils sont tombé bien bas a la GCT .c’est sa leur défense des salariers j’ai envie de vomir .
    en effet les organisations syndicales sont bien éloignes de la réalité a mon avis c’est personne la ne distribue pas .
    je pense que c’est juste une pure jalousie qui n’est pas bonne pour beaucoup de distributeur.
    j’aurais aimé voir des questions sur le courrier et le découpage des secteurs bref certain syndicat ce croie encore a la maternelle .

  • 31 août 2018 à 9 09 13 08138
    Permalink

    bjr a tous. qu elle tristesse une réunion comme ca 30 perssonnes pour un resultat …….le plus simple etait de la remettre……;tjr pas de chiffres du dernier excercice? les loyers de certains depots sont t ils payer? completement au hasard dans le rhone alpes? les nouveau distributeurs n ont pas de badgeuse les premieres semaines est ce que c est pour ne pas les payer au temps réel? …les retards de paiement de certain transporteur sont ils regler.. au vue des questions poser a la direction il etait facile d ajouter une demande d indemnisation km superieur le prix des carburants est a la hausse le prix d entretient et controle technique gonfle. 30 perss combien ca coute pour se reunir papoter transport hotel resto et temps perdu….c est navrant comment depenser le trop d argent du CE augmenter la valeur du bon kadeo c est aussi simple que ca . quand a la dotation carte bleu sans justificatif pour plusieurs elus je pense qu ils vont reussir a depenser le montant .d ailleur je n ais pas vus de questions a ce sujet pour cette reunion…..(rire) . une anecdote » comme j aime (la pub) une semaine de repas gratuite 3 kg en moins en six mois jusqua 30 kg en moins. reponse du distributeur adrexo . et bin! moi j ais perdu 10 kg depuis que je travaille chez adrexo. sur ce petit clin d oeil au revoir.

    • 31 août 2018 à 9 09 31 08318
      Permalink

      Bonjour,
      Il n’y a pas de chiffre « officiel » car l’exercice n’est pas clos mais la société enregistre des résultats encourageants mais la transformation n’est pas terminée.

      S’il y a des situations particulières concernant des loyers ou des transports, ce n’est pas le cas d’une manière générale et ressort de contentieux locaux ou de négociations particulières comme dans toutes entreprises.

      Sur le montant des IK, nous partageons bien entendu votre avis, et il faudrait déjà que tous les kilomètres soient payés !

      Petite précision au sujet de la prise en charge des frais de réunion, lorsque c’est la réunion mensuelle du CE, c’est l’entreprise qui prend en charge les frais, pas le CE. Le CE ne finance que lorsque c’est une réunion préparatoire ou une réunion à l’initiative des élus.

      Bon week end.

Commentaires fermés.

Support