Marc Dubus, le salarié du mois de juillet 2018 !

Nous vous proposons une nouvelle rubrique spécialement dédiée à l’ensemble des salariés de l’entreprise : Le/La salarié(e) du mois. Cela consiste à répondre à quelques questions, un genre de questionnaire de Proust. Chaque mois nous choisirons et proposerons à l’un ou l’une d’entre vous d’être la « vedette ».

Celui qui essuiera les plâtres s’appelle Marc Dubus.

Marc Dubus à 70 ans, il exerce depuis 8 ans le métier de distributeur chez Adrexo Sélestat dans le Bas-Rhin (67).

Avant ça, Marc a eu une longue vie de labeur, notamment comme ouvrier brasseur, employé dans le textile, 15 ans devant un four chez Usinor et pendant 20 ans il a été le gardien d’une grande propriété. Une vie professionnelle bien remplie.

Marc est actuellement en arrêt et se remet d’une opération à la hanche. Nous lui souhaitons, au passage, un prompt rétablissement.

  • A quoi penses-tu le soir en te couchant ?-A me réveiller.
  • L’endroit où tu te sens le mieux ?– En famille.
  • S’il fallait que tu ne manges qu’une seule chose pendant six mois, ce serait quoi ?– Des sucreries.
  • Ta destination idéale pour partir en vacances, ce serait où ?– Sur une Ile.
  • S’il te restait une journée à vivre, tu ferais quoi ?– La fête.
  • Si tu pouvais changer une chose chez toi (Physique ou pas), ce serait quoi ?– Mon caractère.
  • Qu’est-ce que tu aimerais accomplir un jour et qu’est-ce qui t’empêche de commencer à le réaliser aujourd’hui ?– Faire le tour du monde mais je n’en ai pas les moyens.
  • Si l’argent n’importait pas, tu ferais quoi dans la vie ?– Rien.
  • Le plus bel endroit où tu es allé(e), c’est où ?– Toulouse.
  • A quel point ta vie se compliquerait si on t’enlevait ton téléphone portable ?– Cela ne changerait rien à ma vie, je n’aime pas le téléphone.
  • Qu’est-ce que tu détestes par dessus tout ?– Le mensonge.
  • Le don de la nature que tu voudrais avoir ?– Voir l’avenir
  • Fautes qui t’inspirent le plus d’indulgence ?– La colère et l’impulsivité.
  • Ta devise ?– La vie n’est pas un long fleuve tranquille mais parfois un torrent.

6 pensées sur “Marc Dubus, le salarié du mois de juillet 2018 !

  • 7 juillet 2018 à 21 09 57 07577
    Permalink

    bonjour
    surtout bonne remise en forme après l’opération…j’ai subi la meme en octobre 2017, j’ai 67 ans et c’est pas facile tous les jours avec le copain « l’arthrose  » qui te suit partout.
    Quand à l’avenir je veux pas le connaitre, le présent est déjà trop dur

    Répondre
  • 8 juillet 2018 à 10 10 18 07187
    Permalink

    bonjour merci pour mon article pas dans le transport mais 15 ans d usinor dunkerque

    Répondre
    • 8 juillet 2018 à 10 10 26 07267
      Permalink

      Bonjour Marc.
      Mille pardons, en effet une petite erreur de transmission. C’est réparé.

      Répondre
  • 8 juillet 2018 à 14 02 57 07577
    Permalink

    Bonjour
    Petite interview sympa, (prise à « chaud » je suppose) mais manque cruellement d’argumentations;
    Des réponses orientées uniquement sur « oui » ou « non » ou une petite phrase micro minuscule.
    Des réponses plus développées (sans forcément connaitre la vie en détail de ce Monsieur) auraient apporté un supplément littéraire aidant à la compréhension !
    En tout cas, bonne chance et bon courage à notre collègue !

    Répondre
    • 8 juillet 2018 à 15 03 00 07007
      Permalink

      Bonjour,

      Nous notons vos idées, ce site est le votre.

      Voudriez vous être le prochain distributeur mis en avant ?

      Répondre
  • 10 juillet 2018 à 16 04 11 07117
    Permalink

    bravo pour le courage de MARC et bon rétablissement
    mais en ce qui me concerne et sa n engage que moi
    j espère pouvoir profiter de ma retraite le plus tôt possible et surtout sans distribuer de la pub. Les années passent si vite et j aimerai profiter un peu de la vie et de ses plaisirs
    j ai 55ans j ai été militaire 9 ans puis j ai bosser 5 ans sur un chaine de montage
    et depuis 24 ans je travaille de nuit et le moment venu je serais bien content de partir en retraite et de passer a autre chose
    mais on a tous un parcourt professionnel diffèrent
    et chacun est libre de ses choix que se soit pour des raisons financières ou relationnelles et je le comprend très bien
    cdl

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Support