Numéro chrono unique, toujours…

Les remontés que nous avons des distributeurs partout en France, révèlent deux choses :

D’une part, un accueil plutôt favorable et bienveillant sur cette nouveauté et d’autre part, une inquiétude souvent liée à une incompréhension.

Il n’est pas question de changer les habitudes de distribution en changeant le sens ou le circuit de distribution, le numéro chrono est d’abord une aide pour faciliter la mise en distribution et n’entraîne aucune nouvelle obligation pour les distributeurs.

Pour faciliter la compréhension,voici une affichette simple et quelques explications :

 

Cliquez ici pour visualiser l’affichette en PDF dans une nouvelle fenêtre.

philippe Viroulet

Admin

15 pensées sur “Numéro chrono unique, toujours…

  • 28 juin 2018 à 18 06 51 06516
    Permalink

    facile pour ceux qui le font pas biersur

    • 28 juin 2018 à 18 06 53 06536
      Permalink

      C’est sans doute plus facile pour ceux qui ne le font pas, mais pour l’avoir testé avec 140 courriers, c’est tout à fait possible.

      Il faut changer, avant d’y être contraint, les habitudes, c’est parfois un problème mais c’est le seul moyen d’avancer.

      • 28 juin 2018 à 19 07 37 06376
        Permalink

        Bonsoir,
        En France, rien n’est impossible!!!
        Une question: avec vos 140 adréssés, vous aviez combien de publicité(poignées) à distribuer. Quel secteur??
        Il faut changer nos habitudes pour avancer….je veux bien…mais…. quand Adrexo changera ses habitudes avec toutes ces nouvelles contraintes.
        Et pendant que j’y pense…..quid de la participation cette année???
        Cordialement,

        • 28 juin 2018 à 20 08 00 06006
          Permalink

          C’était sur un secteur sub-urbain de 968 boites avec 14 publicités par poignée et une poignée de 598 grammes.

          Uniquement des villas.

          Pour répondre à vos dernières questions qui sont liées, ces changements sont engendrés par les pertes cumulées générées par l’activité déficitaire de l’entreprise et qui dit pertes, dit pas de participation aux bénéfices, puisqu’il n’y en a pas.

  • 28 juin 2018 à 20 08 02 06026
    Permalink

    Bonsoir si c’est possible .moi j’ai pas peur du numéro chrono .

  • 28 juin 2018 à 20 08 04 06046
    Permalink

    A revoir l’affichette, la badgeuse bip le numéro 14 et le distributeur prend le numéro 12, ????????

    • 28 juin 2018 à 20 08 17 06176
      Permalink

      Bien vu ! Merci !

      C’était pour voir si quelqu’un était attentif !

    • 28 juin 2018 à 22 10 07 06076
      Permalink

      Bonjour, malheureusement, ce n’est pas possible et étant payé pour le faire et quitte à passer devant la boîte, autant mettre le courrier en même temps.

  • 28 juin 2018 à 22 10 18 06186
    Permalink

    cette semaine des depots font distribués le courrier en solo sur des secteurs ou il y as zero pub

  • 28 juin 2018 à 23 11 24 06246
    Permalink

    Bonjour,

    Je doute vraiment que les numéros chronos facilitent le travail; s’il faut emporter tous les documents avec nous en permanence, ce ne sera pas évident; j’ai essayé de partir sans classer mais j’ai dépassé les 5 % du temps repère qui pourtant comportait du temps supplémentaire pour les adressés.
    Résultat : payé qu’au temps repère; le temps travaillé en plus non payé, donc gratuit.
    J’en ai parlé à mon responsable mais il n’en a pas tenu compte; pas de réponse signifie pour moi que jamais le temps effectué en plus ne sera payé; c’est encore du travail dissimulé.
    Je suis depuis très septique et très mécontent de l’entreprise; je suis bien d’accord de travailler et de faire des efforts mais il faut au moins que la rémunération suive.
    Pour le courrier, on doit payer les gens complètement pour le travail réalisé; imaginons qu’on ai plus de 200 courriers à distribuer et qu’il nous en reste encore une dizaine à mettre; que l’on soit arrivé au temps autorisé; on fait quoi ? On continue, on perd de l’argent ? Ou on arrête et on ramène les courriers non distribués ?

    • 29 juin 2018 à 9 09 18 06186
      Permalink

      Bonjour,

      En tout état de cause, c’est le seul moyen pour être rémunéré du temps nécessaire.

      Si cela nécessite de dépasser le temps théorique vérifié, votre responsable se doit d’étudier la possibilité de débloquer le temps nécessaire. Je vous recommande de formuler votre demande par écrit si nécessaire.

      Au besoin, nous pourrons vous accompagner pour obtenir la juste rémunération.

      En ce qui vous concerne, votre temps théorique du secteur étant vérifié, il n’y a pas de blocage comme pour ceux dont le temps n’est pas vérifié et dont le blocage peut s’exercer à 3 heures de dépassement.

      Votre badgeuse pourra donc recevoir les confirmations de distribution de courrier jusqu’au bout, il s’agira ensuite d’obtenir la levée de l’écrêtage à 5% si le courrier engendre un dépassement.

      C’est d’ailleurs tout l’intérêt d’avoir un temps vérifié après permutation du distributeur.

  • 29 juin 2018 à 13 01 41 06416
    Permalink

    Bonjour
    Et pour une distribution groupée ou vous avez les poignées de publicités habituelles (entre 12 et 14 le plus souvent) + les échantillons des clients (genre un sachet cadeau de soupe [Royko pour ne pas le nommer] ) + le magazine municipal, qui lui doit être mis dans toutes les BAL y compris les « stop pubs » … et enfin le courrier adressable, je peux vous dire que vous commencer à jongler des deux mains entre tout ceci et la badgeuse qui doit être actualisée régulièrement au fur et à mesure de la distribution ….
    Quand je regarde le temps final que j’ai mis pour distribuer mon secteur, c’est rarement compatible avec l’estimation d’Adrexo !

    • 29 juin 2018 à 16 04 33 06336
      Permalink

      Bonjour,

      C’est sur, le métier change, et le matériel tarde à arriver. Nous verrons à la rentrée comment cette organisation nouvelle pourra être appliquée.

Commentaires fermés.

Support