Pourquoi une période de paye à cheval sur deux mois ?

La période de paye n’est pas calée sur le mois civil (du 1 au 30) mais s’étend en général du 15 au 15 du mois suivant.

Pourquoi ?

L’entreprise a souhaité verser les salaires à chaque fin de mois (en général, le dernier jour du mois).

Pour se faire, le prestataire qui calcule puis prépare les payes doit pouvoir traiter les informations.

Compte tenu des écarts entre chaque mois, il est nécessaire de prendre un peu d’avance d’où, l’arrêt des comptes vers le 15 du mois.

La période de paye s’arrête toujours un dimanche, si le dimanche tombe le 15, l’arrêté de paye se fera au 15, sinon, l’arrêté de paye se fera le dimanche précédent.

Ainsi, les salaires comportent toujours 4 ou 5 semaines (en général il y a un mois de 5 semaines par trimestre) et sont donc bien le reflet d’un mois normal.

Sans ce décalage, l’entreprise verserait les salaires plus tardivement dans le mois et ce ne serait pas forcément mieux pour les salariés.

Rappelons que l’entreprise a le choix de la date de versement des salaires mais que cette date doit être régulière chaque mois.

10 pensées sur “Pourquoi une période de paye à cheval sur deux mois ?

  • 27 avril 2018 à 20 08 00 04004
    Permalink

    Cela permet aussi de jouer avec le paiement des factures des annonceurs je pense

      • 28 avril 2018 à 9 09 59 04594
        Permalink

        Bonjour,

        Nous sommes payés avec un décalage de 3 semaines par rapport aux mensualisés et à la
        réalité de notre travail. Nous offrons ainsi 3 semaines de trésorerie gratuite à l’entreprise qui,
        à ma connaissance,ne nous fait aucun cadeau en contrepartie.

        • 28 avril 2018 à 10 10 57 04574
          Permalink

          Bonjour, si vous avez une solution, tous les salariés qui sont en paye décalée ou payés à la commission avec 45 jours de décalage comme les commerciaux par exemple vous seront reconnaissant.

          J’imagine que si vous posez le problème ainsi, vous avez des propositions ?

          • 28 avril 2018 à 14 02 16 04164
            Permalink

            Bonjour

            Il y en a beaucoup d’autres des salariés qui sont en  » paye décalée  » ?

            Parce que personnellement je n’ai jamais vu un calendrier de paye bizarroide comme

            celui là nulle part ailleurs que chez adrexo .

          • 28 avril 2018 à 15 03 10 04104
            Permalink

            Bonjour,

            Oui, beaucoup d’autres, par exemple tous les salariés contractuels de la fonction publique ou des commerciaux ou VRP.

            Mais personne n’y fait attention car le décalage est d’un mois plein, donc le salaire de janvier et versé fin février et le décalage fini par s’oublier.

            Chez Adrexo, le versement du salaire a été maintenu pour le dernier jour du mois et comme les salaires sont par nature variables, il faut bien arrêter les comptes plus tôt pour établir les bulletins et procéder aux virements (arrêt vers le 15).

            Rappelons que cela concerne environs 18 000 personnes pour Adrexo.

            Ce dispositif aurait beaucoup moins d’intérêt si les salaires étaient lissés (voir notre article à ce sujet) mais les distributeurs y perdraient aussi la possibilité d’obtenir un salaire plus important pour certains mois lorsqu’ils travaillent plus.

            Enfin, ce décalage concerne également les permanents techniques ou commerciaux de l’entreprise qui sont payés sur un mois civil mais qui ont un décalage de la partie variable d’un mois plein.

          • 28 avril 2018 à 16 04 22 04224
            Permalink

            En quoi le fait que les salaires soient variables oblige à décaler la période de paie ?

            Pardon , mais je ne vois pas le rapport

            La  » solution  » est simple : cloture de la période de paye le 30 ou le 31 et paiement
            au plus tard le 5 du mois suivant , comme dans toute entreprise normale .

            C’est juste une petite mesquinerie de plus pour tenter de confisquer les salaires de ceux qui
            quittent la boite au bout de quelques semaines ( et ils sont nombreux ) .

            Pas de première paye avant 1 mois et demi , et comme beaucoup ne viennent pas chercher
            leur solde , c’est toujours ça de gagné 😉

          • 28 avril 2018 à 18 06 00 04004
            Permalink

            Bien sûr, la partie variable n’est connue par définition qu’à la fin de la période considérée.

            Il faut donc l’intégrer salaire.

            Après chaque entreprise à la liberté de payer à la date de son choix. Certains le 5, ou le 10, certains le 20 comme la poste.

            Je n’ai aucun intérêt chez adrexo et pour connaître la complexité de la paye, je peux vous assurer qu’il faut bien une dizaine de jours pour arriver à gérer les calculs de modulation, le calcul des bulletins (brut, cotisations, acomptes, saisies éventuelles), les faire imprimer et mettre sous enveloppe, ordonner les virements et éditer les chèques, les envoyer aux agences.

            L’essentiel, c’est que les périodes fassent 4 ou 5 semaine et qu’un roulement s’établisse.

            Mais vous avez raison de souligner que cela peut être gênant pour le premier salaire. Ceci peut être compensé partiellement par un acompte au 15 du mois.

            A vrai dire, s’il n’y avait que ce problème avec l’entreprise, ce serait un détail. Si le montant des salaires correspondait à la réalité des heures travaillées, nous n’en parlerions peut être même pas.

            En ce qui concerne les soldes de tous comptes, c’est un autre sujet, mais il vrai qu’il reste beaucoup de chèques dans les agences. Mais la… c’est surtout le salarié qui doit le récupérer et la vraie est question est de savoir pourquoi il ne le fait pas ?

  • 1 mai 2018 à 20 08 06 05065
    Permalink

    Bonjours je vous contact car j’ai eu ma paye hier mais j’ai été payer que les montants des feuilles de route uniquement , les heures que j´ai badger en plus du temps repére pour la distribution n’a pas été payer et les heures de tri que j’ai declarer n’ont pas ete payer non plus

    • 1 mai 2018 à 20 08 10 05105
      Permalink

      Bonjour, pour ce cas particulier, pouvez vous passer par la rubrique d’aide aux distributeurs et joignant votre bulletin et vos décomptes.

      Votre situation sera analysée pour donner une réponse.

Commentaires fermés.

Support