Badgeuse : poursuite du déploiement et engagements de la direction

Lors de la dernière réunion de suivi de la mise en place de l’accord sur la rémunération par la mesure et le contrôle du temps de distribution, dit accord du 4 juillet 2016, les organisations syndicales signataires (C.A.T., CFE-CGC, F.O. et SUD) ont réaffirmés leur volonté de voir l’accord s’appliquer sans que des motifs d’invalidation qui ne sont pas du fait du distributeur viennent le replacer en position de salarié au temps pré-quantifié.

La direction générale a réaffirmé sa volonté de voir tous les distributeurs badger et surtout bien badger et que tous les temps badgés soient payés.

Elle indique que les écarts constatés par rapport aux temps théoriques ne sont pas un problème dès l’instant ou ils sont le reflet d’une distribution sérieuse et qu’il n’y a pas de dérives d’une semaine à l’autre sans raison.

Elle affirme également sa volonté de voir les temps théoriques qui génèrent des blocages à trois heures de dépassement rapidement éradiqués et a donné des pistes de solutions.

Rappelons que la veille, la direction avait supprimé les temps « scratchs » qui constituait également un irritant pour la gestion des écarts de temps.

Il nous a été également confirmé que les régularisations dites « négatives » ne doivent intervenir qu’en cas de dérives d’une semaine à l’autre sans raison et à travail identique. Les managers seront d’ailleurs bientôt dotés d’un moyen d’identification de ces éventuelles dérives.

Enfin, il a été évoqué des attitudes du management dans certains centres et certaines régions ou les organisations syndicales ont indiqué qu’elles devront faire l’objet de recadrage puisque certaines initiatives viennent polluer le déploiement du temps badgé.

A notre avis, il faut voir dans ces dispositions, le souhait pour l’entreprise de réussir le virage du courrier qui ne peut se négocier qu’avec les données remontées par les badgeuses et donc que celles-ci fonctionnent pendant toute la tournée de distribution.

La volonté de faire badger tout le monde s’est déjà concrétisée dans le réseau par environs 400 procédures de licenciement pour non utilisation de la badgeuse dont environs 200 se sont traduites par la concrétisation du licenciement.

Car subsiste dans certains centres, des équipes qui ne peuvent badger pour des raisons d’impossibilité de rapprochement des deux traces GPS mais également des personnes qui rencontrent encore des problèmes d’utilisation qu’il faudra former.

De plus, certains n’ont pas de badgeuse et ne peuvent donc l’utiliser. Dans ce cadre, une commande a été faite pour équiper tout le monde.

Enfin, certains managers doivent aussi faire l’objet de formations tant sur l’utilisation de l’appareil que sur la gestion des temps badgés et des règles de déblocage en cas d’invalidation car un certains nombres de cas peuvent être débloqués manuellement après analyse.

C’est le cas des blocages après 3 heures de dépassement ou 5% du temps vérifié, qui peuvent être levés si des circonstances particulières permettent d’exonérer le distributeur de la responsabilité de ce dépassement (surcroît d’activité spéciale, intempéries, …).

Mais c’est aussi le cas pour une anomalie de distribution en dehors du périmètre du plan lorsque celui-ci est erroné et que le distributeur doive dépasser ses limites, ou le manque de point GPS de début ou fin, qui après analyse de la trace peut être levé si le distributeur a bien effectué toute sa distribution.

La direction affirme que ces demandes doivent être analysée avec bienveillance par les managers.

En revanche, les invalidations dues à l’utilisateur comme l’action de badgage en dehors du secteur ou le badgage du même secteur plusieurs fois ne peuvent être corrigées par un responsable et place le distributeur au temps théorique.

Les distributeurs qui utilisent la badgeuse de manière aléatoire ou de manière à ce que le badgage soit défectueux devront faire l’objet d’une attention particulière pour ne pas détruire le résultat des efforts de ceux qui utilisent cet outil correctement et sérieusement.

L’effort doit être mis sur la saisie de la distribution des courriers et sur la vérification des temps de distribution théoriques qui posent aujourd’hui des problèmes et la direction indique que les organisations syndicales pourront être force de proposition pour des cas concrets qu’elles pourront analyser.

25 pensées sur “Badgeuse : poursuite du déploiement et engagements de la direction

  • 2 avril 2018 à 15 03 20 04204
    Permalink

    bonjour
    début et fin revienne régulièrement sur les mêmes secteurs alors qu après avoir a chaque fois vérifie GPS vert et réseau correct celui ci se retrouve invalide alors que le temps est bien affiches et ont nous dit pas de trace sur le secteur ont peu pas vérifier car pas d accès le secteur ne s ouvre pas pour vérifie

    • 2 avril 2018 à 15 03 32 04324
      Permalink

      Bonjour,

      D’un point de vue technique, cette anomalie est le résultat d’une donnée GPS incohérente. L’appareil reçoit le GPS (l’antenne est verte) mais la position relevée n’est pas cohérente par rapport au secteur. Ceci arrive sur tous les gps, parfois par exemple en voiture lorsque le GPS vous affiche au milieu d’un champs au lieu d’être sur la route.

      Sur ce point, la position de la C.A.T. est claire, c’est à l’entreprise de prouver que votre badgage est erroné et si elle n’a pas les moyens de le faire, elle doit procéder au déblocage du temps badgé.

      L’utilisateur n’a aucun moyen de contrôler cette anomalie, il est donc normal qu’elle ne soit retenue que lorsqu’elle est intentionnelle.

  • 2 avril 2018 à 16 04 07 04074
    Permalink

    bonsoir moi j avertis les distributeurs pour le licenciement pour faute de badgage ils me croivent pas je vais leurs montrer ce compte rendu ils verrons que les licenciements commencent je vais mon delegue pour passer cette note

    • 2 avril 2018 à 16 04 30 04304
      Permalink

      Ils font plus que commencer… environs 200 ont déjà été notifiés depuis le début de l’année.

  • 2 avril 2018 à 17 05 41 04414
    Permalink

    bonjour
    je vous fait remonter mon expérience sur le badgage du même secteur plusieurs fois
    j’ai eu la désagréable surprise de voir la badgeuse s’arrêter au bout de 32 mn suite à l’alerte d’un adresser et revenir à l’ écran démarrer j’ai donc démarré une seconde fois le même secteur ce qui est signifier sur le récapitulatif de temps de distribution et donc c’est le temps repère qui m’a été crédité

    autre chose bizarre je suis obligé cette semaine de valider 17h de préparation en une seule FDR pour 3 secteur alors que comme chacun sait que nous ne pouvons pas dépasser 10h de travail quotidien je dois craindre là aussi une anomalie qui n’est pas du de mon fait ?

    • 2 avril 2018 à 17 05 51 04514
      Permalink

      Bonjour,

      Effectivement, la réaction de la badgeuse n’est pas normale et nous n’avons pas de remontée de problèmes similaires.

      Pour la préparation, il n’y aura pas de problème, les heures se répartiront sur deux journées.

  • 2 avril 2018 à 17 05 58 04584
    Permalink

    comment peut t on faire pour mettre un secteur en pause et le lendemain , en commencer un autre ???

    • 2 avril 2018 à 18 06 04 04044
      Permalink

      Ce n’est pas possible, il faut avoir terminé un secteur pour en commencer un autre.

      • 3 avril 2018 à 11 11 59 04594
        Permalink

        ben va falloir qu ils mettent a jour la badgeuse … on a le droit de s organiser comme on le veut .
        j ai 2 gros secteurs avec double poignées , je fais chaque secteur en 2 fois car ils dépassent les 3 h de distrib et ne rentrent pas en une fois dans voiture . et comme on nous paye plus les déplacements , je fais le moins de voyages possibles . donc je fait 50% de l un, puis 50% de l autre pour limiter les kms

  • 2 avril 2018 à 19 07 20 04204
    Permalink

    Bonjour
    Dans mon centre de la région Nouvelle Aquitaine, lors des permutations mises en place fin 2017 et début d’année, mon responsable de dépôt m’a donné sur 3 semaines d’autres secteurs de distribution, alors qu’un de mes secteurs a été effectué par un distributeur vérificateur, problème, mon temps habituel s’effectue toujours entre 6h00 et 6h30 grand maximum, mais ce distributeur (indélicat) a réussi à faire sur 3 semaines des chronos parfois inférieurs à 5h00, c’est le temps de référence retenu par Adrexo concernant mon secteur, j’ai bien sûr demandé, si je pouvais parler à ce distributeur que je ne connais pas, or, à ce jour je n’ai pas réussi à lui parler, après une explication avec mon responsable de centre, il a été convenu que j’obtiendrai la régularisation de l’heure manquante.
    Sur le relevé des heures que j’ai toutes les semaines, il est noté « Invalidation, temps badgé vs temps vérifié »
    Tout ça pour dire, qu’il est difficile de mesurer la différence de travail d’un secteur effectué par un distributeur qui le connait parfaitement et une autre personne qui ne le connait pas et travaille constamment avec le plan du secteur sous les yeux.
    Comment celui qui découvre un secteur et cherche tous les emplacements des B.A.L. peut mettre moins de temps qu’un distributeur habitué à cette zone de distribution ….? incohérent ?! peut-être !

    Désolé pour ce « pavé » mais je vous remercie de m’avoir lu !

    • 2 avril 2018 à 19 07 47 04474
      Permalink

      Bonjour,

      C’est toute la difficulté des permutations qui doivent être faites avec un distributeur sérieux et qui réalise un travail de qualité.

      Maintenant, votre responsable est autant ennuyé que vous et ce n’est pas le but de la vérification.

      Il serait intéressant de vérifier ses traces car elles peuvent être incomplètes, ce qui peut expliquer qu’il soit plus rapide !

      Il est effectivement logique qu’un distributeur mette à peu près le même temps que le titulaire, et peut être un peu plus la première fois.

      Le problème, c’est que maintenant le temps théorique est calé sur cette mesure et ne pourra pas être vérifié de nouveau. Il faudra attendre une hypothétique modification des quantités de boîtes pour provoquer le recalcule de temps théorique.

  • 2 avril 2018 à 21 09 59 04594
    Permalink

    Je ne suis pas d’accord. Ce temps théorique doit être revu conformément à l’accord art.4.3 a) alinéa 5:
    « si l’écart résulte d’une anomalie récurrente portant sur le calcul du temps de distribution théorique,
    celui-ci est rectifié ».
    Par ailleurs,le responsable est fautif. Constatant cet écart conséquent,il aurait dû
    vérifier les traces.
    Chez nous,le Roc ne valide pas si le nombre de traces n’approche pas de 100%,et il
    faut souvent plus de 3 tournées,parfois même 8. Comment quelqu’un qui ne connaît pas un secteur
    peut-il le faire à 95% (et non 60% comme l’accepte la direction) ,en 3 distributions et si vite?

    • 2 avril 2018 à 22 10 27 04274
      Permalink

      La validation des traces se fait par un service particulier avec des correspondants régionaux et ils doivent s’assurer de la qualité des traces.

      Attention les 60% ne concernent que le déclenchement d’une alerte invalidant la mesure de temps et ne concerne pas la procédure de vérification.

      Dans des centres, les distributeurs ont fait des permutations avec des collègues connus et cela a donné de bons résultats avec une confiance renforcée et une préparation assurée par le titulaire pour que le remplaçant puisse faire une distribution de qualité.

  • 3 avril 2018 à 17 05 24 04244
    Permalink

    Dans la fonction courier le temps est nettement sous évaluer et en cas de distribution importante les 3 heures sont vite arriver

  • 9 avril 2018 à 14 02 47 04474
    Permalink

    bonjour ce matin gros probleme de badgeuse je demarre normalement mon secteur gps antenne verte ensuite plusieurs fois cette badgeuse est revenu sur ecran prepa ou distribution j ai du a chaque foi appuyer sur distribution pour revenir sur sur l ecran distribution en pause ou terminer je vais voir demain si mon temps badger a ete pris en consideration mon cdc a ete averti je vous tiendrais au courant plusieurs collègues ont eu ce meme probleme la semaine passee

    • 9 avril 2018 à 15 03 11 04114
      Permalink

      Bonjour,

      Il faut bien s’assurer que l’écran est bien en veille, car lorsque la badgeuse signale la proximité d’un courrier, elle sort du mode veille et il faut l’y remettre pour éviter qu’en touchant l’écran, la badgeuse s’arrête ou change d’écran.

      Le retour à l’écran Prépa/distri est provoqué par l’appui sur une des flèches dessinées en bas de l’écran. Normalement, cela ne provoque pas l’arrêt de la mesure de temps mais il faut éviter ce type de manipulation par précaution.

  • 9 avril 2018 à 15 03 32 04324
    Permalink

    re pourtant ma badgeuse est dans un etui en cuir ce matin aucun signal pour distribuer le courrier. je mets toujours celle ci en mode veille quelques minutes apres ecran distribution pause ou terminer merci

    • 9 avril 2018 à 16 04 13 04134
      Permalink

      L’étui ne la protège pas d’une fausse manipulation, l’important est qu’elle soit en veille.

  • 17 avril 2018 à 21 09 16 04164
    Permalink

    Bonsoir,
    Depuis la dernière mise à jour de la badgeuse, j’ai plein de problème les semaines où il y a des adressés. J’ai l’habitude de mettre la badgeuse (dans son étui) dans la poche arrière de mon jean. Et bien avant même qu’elle se mette à sonner, elle valide elle même le colis et même une fois en la sortant pour valider un colis, elle était en train de mouliner… pour enfin se mettre en pause.

    Je n’en peux plus depuis qu’elle se déverrouille toute seule, j’ai des problèmes avec les temps de distribution.

    Donc j’ai pris la décision de valider tous les colis avant ma première boîte aux lettres pour ne plus que ma badgeuse se déverrouille. Et je continue de les classer et les distribuer comme avant.

    P.S. : Je pense que le mieux serait de mettre dans les réglages, la possibilité de choisir déverrouillage / pas déverrouillage lorsqu’on s’approche d’une adresse d’un colis.

    Merci pour votre site, il vit aussi grâce à votre présence et à votre réactivité 🙂

  • 18 avril 2018 à 11 11 01 04014
    Permalink

    bonjour toujours le mene probleme pas de bip pour les adresses imposible de revoir la liste la badgeuse se deverrouille toute seule apres l avoir mis en veille que faire

    • 18 avril 2018 à 14 02 20 04204
      Permalink

      Bonjour,

      La badgeuse en veille se déverrouille à chaque signalement du courrier, il est important que l’écran ne soit pas en contact avec quoique ce soit car la badgeuse pourrait alors se mettre en pause ou autre.

      Nous attendons avec impatience que l’entreprise dote les distributeurs des brassards permettant de porter la badgeuse sur le bras.

  • 18 avril 2018 à 14 02 43 04434
    Permalink

    re le probleme qu il n y pas de bip pour les adresses pourquoi mon cdc ne peut plus faire de regulation sur son ordinateur suite aux incidents involontaires de badgage pourquoi salut salim

    • 18 avril 2018 à 15 03 27 04274
      Permalink

      Bonjour,

      Il est toujours possible de faire des corrections suite à des anomalies de badgage dans certains cas, les règles n’ont pas changé.

  • 18 avril 2018 à 16 04 29 04294
    Permalink

    re quelles sont les regles merci

    • 18 avril 2018 à 17 05 38 04384
      Permalink

      Nous ferons un article complet très prochainement sur ces possibilités.

Commentaires fermés.

Support