Paiement du temps de préparation, ce sera pour le 12 mars

La direction générale vient d’annoncer l’application d’une mesure unilatérale à compter du 11 mars 2018 (sous réserve de validation de la Direccte) pour le paiement du temps de préparation des poignées.

Pour rappel, aucune organisation syndicale n’avait souhaité valider un accord d’entreprise sur ce thème, refusant ainsi les propositions de la direction.

Le calcul du temps de préparation est fixé par les dispositions de la convention collective en fonction du nombre de documents à préparer.

Ce qui va changer :

  • Le temps de préparation sera déclaré par la badgeuse,
  • Le temps de préparation mesuré à domicile ne devra pas dépasser le temps théorique prévu sur la feuille de route (équivalent au temps actuel),
  • Si le temps mesuré est supérieur au temps théorique, le distributeur devra être formé pour arriver à préparer dans le temps prévu,
  • Si le distributeur prépare chez lui et qu’il dépasse le temps théorique, il lui sera demandé de venir préparer sur le centre principal pour être accompagné et formé,
  • Des consignes sur la méthode de distribution seront données pour respecter un process précis (pas d’encartage, conformité des poignées, …),

Point important, le temps étant mesuré et contrôlé, il ne sera pas possible de préparer le dimanche et les jours fériés.

D’autres détails de mise en application seront donnés avant la fin du mois de février et viendront préciser les modalités techniques.

69 pensées sur “Paiement du temps de préparation, ce sera pour le 12 mars

  • 22 février 2018 à 11 11 05 02052
    Permalink

    bonjour

    je viens de lire ce que la direction veut mettre en place concernant la préparation je me demande si vous d’accord avec cela
    merci

    • 22 février 2018 à 11 11 20 02202
      Permalink

      Bonjour,

      La réponse est dans l’article. Nous n’avons pas signé l’accord sur ce thème, ni même, aucune autre organisation syndicale.

      L’entreprise pratiquera donc avec une mesure unilatérale.

      • 26 février 2018 à 14 02 10 02102
        Permalink

        J’ai eu un problème avec mon temps sur le secteur 45 Sain Bel
        Le temps affiché par l’absence badgeuse n’est pas pris en compte sois disant que j’aura démarrer en deux fois ce secteur
        En fin de distribution on annonçait 5h55 et eu 4h59. Mais eu ne prennent ni l’un et ni l’autre. Mais le temps de référence 3h30
        Pourquoi?

        • 26 février 2018 à 14 02 29 02292
          Permalink

          Bonjour,

          La badgeuse chronomètre le temps mais opère également des contrôles (GPS, immobilité, …).

          Si vous avez démarré deux fois la distribution sur un même secteur, et que vous n’avez qu’une feuille de route, la mesure du temps est invalidée et la paiement se fait sur la base du temps théorique.

  • 22 février 2018 à 13 01 48 02482
    Permalink

    Bonjour, Philippe

    Est-il indiqué dans la convention collective qu’un distributeur est « obligé » d’encarter dans le centre auquel il est rattaché.
    Merci d’avance.
    Cordialement,

    • 22 février 2018 à 14 02 47 02472
      Permalink

      Bonjour,

      Rien n’est indiqué, et pas d’avantage qu’il est obligé de préparer chez lui.

      D’ailleurs, cette modification n’impose pas aux distributeurs de préparer dans le centre.

  • 22 février 2018 à 14 02 04 02042
    Permalink

    qu’elle est vraiment votre position par rapport aux autres syndical

    • 22 février 2018 à 14 02 43 02432
      Permalink

      Comme nous l’avons indiqué, nous sommes contre cette mesure unilatérale. C’est pourquoi, il n’y a pas eu d’accord.

  • 22 février 2018 à 14 02 07 02072
    Permalink

    bjr a tous.je me suis tres bien adapter au trie mecanique.maintenant je prefere distribuer qu assembler.

    • 22 février 2018 à 14 02 41 02412
      Permalink

      Bonjour,

      Effectivement, c’est souvent le cas après la mise en place de la mécanisation.

      Mais cela peut aussi provoquer des problèmes sociaux qu’il faut étudier et toute la France n’est pas mécanisée.

  • 22 février 2018 à 14 02 34 02342
    Permalink

    Bonjour,
    Je comprends l’intérêt de cette mesure pour une justesse de mesure du temps de travail, mais malheureusement cela va encore supprimer de la souplesse de travail qu’apportait cette activité, notamment pour les gros porteurs.
    Beaucoup d’entre nous se font plus ou moins aider à la maison (par leur conjoint) pour la préparation, cela sera impossible. Pour les (très) gros porteurs essentiellement, notre préparation déborde obligatoirement le samedi et parfois le dimanche, cela ne sera probablement pas autorisé ? Pour mon cas personnel, j’encarte beaucoup la nuit car c’est mon mode de vie et cela reste compatible avec mon autre activité professionnelle, qu’en sera t’il ? De même, je prépare souvent + de 10h sur une journée pour justement ensuite avoir des journées complètes de libres. Par ailleurs, le samedi / dimanche je repars parfois chez mes parents en prenant quelques secteurs à préparer là-bas (sinon çà ne serait pas prêt pour le lundi), la position GPS de préparation sera forcément différente (pour mon cas de 100km) malgré que le travail est correctement effectué…
    Je sais que nous sommes très nombreux dans ce cas, savez-vous ce qu’il adviendra de ce mode de fonctionnement ?

    • 22 février 2018 à 14 02 45 02452
      Permalink

      Bonjour,

      Sur ces points de contraintes, je ne veux pas trop m’avancer car je n’ai pas éléments pour le moment.

      Mais nous vous tiendrons informé la semaine prochaine. Il n’est pas certain que cela impose beaucoup de changements.

      • 22 février 2018 à 14 02 50 02502
        Permalink

        J’espère, mais malheureusement laissez-moi en douter…
        Je vais prendre mon exemple personnel mais cela concerne forcément en partie d’autres distributeurs en France :
        Autorisation de plus de 11h de travail par jour, le samedi et le dimanche
        Lieu de préparation (position GPS) parfois différent du domicile (si c’est chez mes parents c’est à 100km)

        Ce serait surprenant que ce soit autorisé, pourtant c’est ce qui me séduisait dans cette activité, la souplesse d’organisation, et la possibilité de concentrer le travail pour les courageux (ou chanceux) qui ont plusieurs activités.

        • 22 février 2018 à 14 02 53 02532
          Permalink

          D’ailleurs, déjà pour la distribution je suis déjà systématiquement en écrétage journalier car je distribue + de 11h/ jour, j’espère que cette anomalie sera encore toléré à l’avenir, je le fais de mon plein grès, personne ne m’y force au contraire

          • 22 février 2018 à 14 02 58 02582
            Permalink

            Attention toutefois, car vous vous mettez en faute vis à vis de l’entreprise, même si c’est de votre plein gré.

        • 22 février 2018 à 14 02 53 02532
          Permalink

          Il ne peut y avoir d’autorisation de plus de 11 heures de travail, le code du travail limité à 10.

          Je ne pense pas que lieu de préparation soit un problème demain.

          • 22 février 2018 à 15 03 05 02052
            Permalink

            oui évidemment, pour l’instant je continue tant que « çà passe », à voir par la suite

    • 22 février 2018 à 18 06 56 02562
      Permalink

      Je partage tout à fait votre position
      Beaucoup de surveillance en plus pour le même salaire
      Nous perdrons de la souplesse pour rien du tout

  • 22 février 2018 à 14 02 44 02442
    Permalink

    si on poursuit la logique comme pour le temps de « distribution  » : pour la préparation aussi, si on refuse le temps théorique , on sera donc payé sur le temps réel badgé ??? le seul probleme c est que le bareme fixé par la convention collective est impossible a tenir ( plus de 15minutes …) : par exemple , cette semaine sur une de mes feuilles de route pour 1650 poignées de 4 pubs = 2H30 de préparation !!! donc logiquement 99% des distributeurs vont devoir venir preparer au dépot car ils vont dépasser le temps théorique . c est super sauf que dans mon cas , pour un centre de +- 150 distributeurs , il n’ y a que de la place et du matériel que pour 6 préparateurs à la fois . est il donc prévu que les centres déménagent pour des locaux plus grands … autre probleme , si on veut maintenir la fin de distrib mercredi soir , est il prévu d’ouvrir ces nouveaux centres le samedi et le dimanche (95% des distrib que je connais preparent aussi en partie le samedi /dimanche pour etre dans les clous du mercredi … au probleme a résoudre , adrexo prevoit il de faire signer un cdi a temps partiel pour le tres grand nombre d époux epouse concubin enfants qui jusqu a present donnaient un coup de main a la préparation sans etre déclaré ( c est délit de travail dissimulé , mais pour ca adrexo à l habitude d etre comdamné …)

    • 22 février 2018 à 14 02 52 02522
      Permalink

      Il n’est pas certain que cette mesure unilatérale change grand chose dans les habitudes.

      Il est certain que les conjoints qui ne sont pas titulaires d’un contrat ne doivent pas intervenir, mais ce n’est pas nouveau et tout à fait normal.

      N’imaginez pas être payé longtemps au temps réel badgé, si l’entreprise vous démontre que le temps prévu est tenable, c’est ce temps qui sera appliqué.

      Pour plus de détails sur les modalités, je vous donne rendez vous en milieu de semaine prochaine.

      • 22 février 2018 à 15 03 47 02472
        Permalink

        pour ce qui ait des baremes conventionnels de préparation , je ne sais pas d ‘ou c est sorti mais c est juste impossible a atteindre … effectivement si on a chronometré par huissier un préparateur agguéri pour voir combien de poignées de 4 pubs il prépare en 5mm pour ensuite en extrapoler un nombre de poignées a l heure c est possible … mais tenir ce rythme pour 1650 poignées en 2H 30 c est pas tenable .. il faut allez charger recharger sa voiture entre temps , changer les paquets de pubs epuisés a des moments différents car ils sont pas tous de 100 documents, le rythme baisse avec le temps ….etc etc.
        et si adrexo veut me démontrer que c est possible , je réclame de chronometrer mon chef de centre et de voir son score sur les 1650 poignées ;o)

      • 22 février 2018 à 18 06 43 02432
        Permalink

        Les temps de préparation sont possibles j’en ai rencontré qui été au dessus
        Par contre que le premier ne soit pas compter lai beaucoup moins
        1000 poignées de 4 sont payer environ 1h30
        500 poignées de 8 sont payer environ 1h45

        • 22 février 2018 à 19 07 01 02012
          Permalink

          Pour terminer 2000 poignées de 2 sont payer 0

  • 22 février 2018 à 18 06 04 02042
    Permalink

    nous sommes des moutons qui vont droit a l abattoir social
    la direction et ces sbires croit que nous sommes des nantis
    ils ne connaissent pas la réalité du terrain les cols blancs
    il faudrait leur claquer une bonne grève au niveau national mais pour cela il faudrait une solidarité exemplaire ce qui malheureusement est loin d être le cas
    thierry

  • 23 février 2018 à 20 08 44 02442
    Permalink

    Bonjour, J’ai récupéré Vendredi après-midi 2 345 poignées pour un poids total de 785.557 kg sur 3 secteurs, j’ai donc effectué 2 déplacements (32 km aller) 1 avec la remorque et 1 deuxième en voiture seule; je dois réaliser, à mon domicile au premier étage, la préparation des différentes poignées qui changent à chaque secteur en 12.03 heures ce qui est totalement impossible; en effet je stock les poignées préparées au sou-sol, donc manutention; par ailleurs je distribue sur 4 jours (précisé sur la feuille de route du lundi au jeudi inclus) je travaille donc 6 jours par semaine pour un contrat de 24 heures!!!!!. Si la préparation n’est pas terminée le samedi soir aurais-je le droit de la continuer le dimanche matin? Que faut-il préférer travailler le dimanche et être prêt pour le lundi matin où prendre du retard? J’attends que l’on me démontre que préparer de telles quantités dans le temps imparti soit réalisable ; je ne suis pas le seul sur notre dépôt puisque certains distributeurs dépassent les 5.000 poignées (à 2) comment vont-ils faire pour être dans les clous?

    • 23 février 2018 à 20 08 54 02542
      Permalink

      Bonjour,

      C’est toute la difficulté effectivement et l’entreprise aura à nous démontrer que c’est possible et surtout à nous indiquer comment.

      D’après les premières informations données, il ne serait pas possible de travailler le dimanche, ce qui, d’un point de vue juridique, paraît logique, puisque le travail du dimanche est interdit pour le moment dans notre métier, et que la badgeuse ne fonctionne pas le dimanche.

      A suivre donc…

      • 24 février 2018 à 20 08 28 02282
        Permalink

        C injuste car c’est sur domaine personnel donc on n’a le droit si moi je peu pas préparé mon secteur le dimanche alors il auras du retard dans la distribution …………..

  • 24 février 2018 à 15 03 02 02022
    Permalink

    bonjour .moi si j ai comprie il s agie juste de confirmee le temps mis sur la feuille de route. a savoire si il est bon ou pas. pour le reste je garde mais habitude .

  • 24 février 2018 à 18 06 39 02392
    Permalink

    comme robin je vais accepté le temps aussi et je garderais mais habitude ,mon conjoint m’aide pas tout le temps car il travaille de nuit le weed end il ce repose mais le soir il lui arrive de faire le trie pendant 1 heure ou 2 il aiment pas le faire ,mais a la maison j’ai 4 enfants a géré et nous sommes 10 a mangé donc le vendredi je prepare un maximun et le samedi matin je finie ensuite je laisse place aux tache menagere si mon conjoint na rien fait la semaine,alors je prefere gardé mon habitude ,car sinon je serais contrainte de prendre un seul secteur et plus aucun remplacement.

  • 24 février 2018 à 19 07 31 02312
    Permalink

    Je précise que nous sommes obligés de manutentionner 7 fois les poignées ; les pub sont posées parterre dans le dépôt 1 je les charge sur un chariot 2 je les transvase dans la voiture et rentre à la maison 3 je les stock 4 je les prépare 5 je les stock au sous-sol 6 je les charge dans mon véhicule 7 je les distribue soit au total pour une manutention de 785.557 kg = environ 5.5 tonnes en 4 jours. Arrivé à un certain seuil la fatigue commence à se faire sentir, ce soir il me reste 430 poignées à préparer je les ferais demain dimanche; j’aimerais voir un responsable venir avec moi et me démontrer que s’est possible de préparer dans les temps impartis.

  • 24 février 2018 à 22 10 48 02482
    Permalink

    C comme pour la distribution il y aura un temps repéré qui sera vraiment en dessous de la réalité mais comme indiqué pour garder une certaine liberté de préparation il faudra toujours accepter ce temps repères qui sera très très loin du vrai temps passé pour cette préparation merci la direction

  • 25 février 2018 à 11 11 29 02292
    Permalink

    Bonjour à tous, je viens de lire vos différents messages et personnellement je fais parti desgros porteurs 3700 boites à mon actif. J’intervients pour ce qui est du temps d’encartage qui va être badgé et juste un conseil les ami(e)s si vous avez un secteur qui vous demande 1h15 à encarter et que sur la feuille de route on ne vous donne que 45 mn pour le faire et bien commencer à préparer votre secteur les 30 premières minutes et ne mettez en route la badgeuse que pour les 45 derniéres minutes tout simplement, qui va vous contrôler, vous n’aurez personnes derrière vous et de plus vous resterai dans les clous. Perso c’est ce que je vais faire .

    • 25 février 2018 à 15 03 34 02342
      Permalink

      ben la logique c est justement de badger l ensemble de la préparation pour etre payé les 1.15 et pas que 45 mn !!! ou alors je comprends plus rien …

      • 25 février 2018 à 19 07 41 02412
        Permalink

        Bonsoir,

        Oui, vous avez raison, le seul problème étant que si vous dépassez le temps indiqué sur la feuille de route, vous devrez préparer au centre et pas à votre domicile.

        • 26 février 2018 à 15 03 27 02272
          Permalink

          si tous les distributeurs badgent completement la préparation , 99% vont dépasser le temps théorique (qui est infaisable a moins d avoir 4 bras …) et dans les centres , y a pas la place ni les équipements pour recevoir 99% des distributeurs … et comme adrexo a pas un kopek pour demenager dans des centres plus grands , faut juste commencer une grève du zèle et enfin etre payé pour TOUTES nos heures de prépa

          • 26 février 2018 à 15 03 33 02332
            Permalink

            Pas sur…

            Dans tous les centres, il y a des gens qui arrivent à préparer dans le temps théorique, et ils n’ont que deux bras !

          • 10 mars 2018 à 22 10 24 03243
            Permalink

            TOUT A FAIT D ACCORD a ce principe , comme les nego n aboutissent pas , la direction ne merite que ça UNE BONNE GREVE!!!

  • 25 février 2018 à 14 02 23 02232
    Permalink

    bonjour martin
    c’est pas faux ,mais comment le faire quand on a 2 secteurs sur la feuille de route.
    après faudrais demandé si les temps seront comme aujourd’hui ou alors vont t’il etre modifier .
    cecilia

    • 25 février 2018 à 14 02 25 02252
      Permalink

      Oui, il faudra attendre les détails techniques pour prévoir une organisation.

  • 25 février 2018 à 14 02 26 02262
    Permalink

    j’ai oublier de précisé que visiblement y’aura pas de point gps et seul le déclaratif va compté sur la badgeuse j’ai vu sa quelque part .

  • 26 février 2018 à 17 05 54 02542
    Permalink

    J’ai 3 secteurs sur Biscarrosse:Le temps indiqué sur la feuille de route est aléatoire et je défie quiconque de ne pas dépasser le temps théorique.Je suis tout à fait d’accord avec les autres distributeurs.

    • 26 février 2018 à 18 06 40 02402
      Permalink

      Bonjour,

      Le temps de préparation n’est pas aléatoire, il est calculé en fonction du nombre de documents.

      Mais si la direction veut vous montrer que vous pouvez préparer plus vite, vous avez raison de les défier, ils auront à en faire la démonstration !

  • 26 février 2018 à 19 07 17 02172
    Permalink

    beaucoup de commentaires ou chacun y décrit tel et tel problèmes qui leurs sont propres en clair la direction sème la division pour une plus grande soumission de notre part et ils sont en passent de réussir
    ca en devient pathétique car nous allons encore trinquer
    cdl

    • 26 février 2018 à 19 07 20 02202
      Permalink

      Bonjour,

      C’est un peu ça… mais les salariés, distributeurs et autres, sont intelligents…

      • 28 février 2018 à 19 07 09 02092
        Permalink

        bonjour
        enfin une bonne nouvelle je commençais a désespérer
        cdl

  • 26 février 2018 à 19 07 43 02432
    Permalink

    Si on doit encarter dans le temps imparti, alors que l’on sait pertinemment que dans 90 % des cas, c’est tout simplement impossible, et qu’en cas d’echec, la direction m’impose de préparer au centre, cela s’appelle de la dictature, le cul sur une chaise devant un ordinateur, on peut préparer 5000 poignées de 10 pubs en 5h00, mais dans la pratique c’est différent.

  • 1 mars 2018 à 0 12 18 03183
    Permalink

    Comme toujours adreyxo est le roi du travail dissimulé quand on va chercher les docs le vendredi on ne devrais pas car nos jours de travail vont du lundi au mercredi donc l encartage devrait se faire le lundi une fois j ai eu 24 docs pour 1700 pubs donc le temps donné ne suffisait pas et si j encarte hors temps donné il me faudra faire 60 km pour encarter puisque je vais chercher dans un centre relais j ai une de mes collègues qui le fait toute les semaines puisqu’il lui ont interdit d encarter dans le local du relais alors que il y a de la place des frais de km ne sont pas payés et j en passe le temps de déchargement chez nous nous est pas paye les voyages aller ne sont pas payé quand on recharge pour aller distribué pas payé à part ça ils se permettent de mesurer l encartage tout ça pour que ça aille plus vite et être moins payé combien ont ils gagné pendant des années avec des temps de distribution fantaisistes j ai eu parfois deux heures pour 700 pubs bon j’ arrete sinon je vais plus aller distribuer lol bon courage à tous et ne nous laissons pas faire

    • 1 mars 2018 à 8 08 23 03233
      Permalink

      Bonjour,

      Dans le cadre des modifications prévues pour le temps de préparation, il semblerait que ce problème de chargement au dépôt et de jour travaillé soit abordé avec quelques modifications. Nous vous tiendrons au courant dans les prochains jours.

      Il est normal que le temps et les kilomètres ne soient pas rémunérés pour aller au centre (comme pour tout autre emploi, l’employeur ne paye pas pour venir travailler) mais ensuite lorsque le distributeur va à son domicile, il serait normal qu’il soit payé de son temps de déplacement et de ses kilomètres.

      Mais, et c’est d’avantage la dessus qu’il faut travailler, qu’il soit payé de la réalité des kilomètres qu’il réalise pour la distribution, ce qui est loin d’être le cas.

  • 1 mars 2018 à 10 10 57 03573
    Permalink

    Bonjour,

    Code 3997 regularisation salaire. Savez-vous à quoi correspond ce code. ?
    Il serait intéressant d’avoir la définition sur les bulletins de salaire (a côté du code)
    Merci pour votre réponse

    • 1 mars 2018 à 11 11 49 03493
      Permalink

      Bonjour,

      Une régularisation de salaire est un ajout fait sur votre paye à la demande d’un responsable pour rémunérer un élément qui n’était pas sur la feuille de route.

      Ce peut être un déblocage d’immobilité ou un déblocage de dépassement de temps.

      C’est votre responsable qui peut vous donner le motif exact car le code est le même quelque soit l’origine de la régularisation (c’est une simple référence).

  • 1 mars 2018 à 11 11 23 03233
    Permalink

    5 secteurs à distribuer dont 4 situés à 26 kms et le cinquième à 7kms du dépôt. Frais kms payés par rapport au secteur le plus prés du dépôt. 4 secteurs à 26 kms, le temps de distribution sur ces secteurs nécessite deux déplacements depuis mon domicile situé à 25 kms. Quand le poids total des prospectus est inférieur au poids total en charge autorisé pour mon véhicule, une seule feuille de route est remise. Sachant qu’il est impossible de distribué plus de deux secteurs dans une même journée, il faudrait qu’au moins trois FDR soient établies. Le relevé hebdomadaire du temps badgé permet aujourd’hui de se rendre compte du temps réellement effectué sur chaque secteur. Les FDR ne prennent pas en compte ce fait et c’est toujours le temps repère qui est indiqué. Ce n’est pas normal, on travaille au temps réel et il faudrait que cela soit pris en compte pour l’établissement des feuille de route car à l’impossible nul n’est tenu. Chez ADREXO, il y a un grand chapeau et une baguette magique. Chaque fois qu’une avancée est obtenue pour une meilleure rémunération du travail des distributeurs la direction nous sort un lapin du chapeau. Aujourd’hui, le temps scratch… Demain qu’en sera t’il ?

    • 1 mars 2018 à 11 11 33 03333
      Permalink

      Bonjour,
      La règle veut qu’une feuille de route soit faite pour plusieurs secteurs tant que le temps ne distribution n’excède pas 10 heures.

      Ce qui parait logique puisque vous ne devez pas dépasser 10 heures de travail par jour et que le second jour, vous devez de nouveau vous rendre sur le secteur.

      Cela ne semble pas être respecté pour vous.

  • 4 mars 2018 à 8 08 13 03133
    Permalink

    Bonjour,

    Le nouveau système de mesure du temps d’encartage sera mis en place prochainement; or comment fera t’on si l’on arrive pas à encarter dans les temps ?
    Plusieurs options dans mon cas,
    – Faire 140 kms aller retour jusqu’au centre principal, la préparation n’étant plus possible au relais, les horaires d’ouverture étant que le vendredi ?
    – N’encarter que le temps indiqué sur la feuille de route et valider ainsi.
    Y aura t’il un dépassement de temps d’encartage autorisé ?

    • 4 mars 2018 à 10 10 35 03353
      Permalink

      Bonjour,

      Si vous voulez mon avis… ce nouveau système n’apportera rien de plus aux distributeurs.

      S’ils souhaitent déclarer un temps supérieur à celui qui est indiqué sur la feuille de route, les contraintes seront si importantes que personne ne le fera.

  • 4 mars 2018 à 10 10 44 03443
    Permalink

    bonjour moi le temps de preparation fini j arrete ma badgeuse car je ne tiens pas a f aire 100km pour aller a strasbourg pour me faire controler car je perderais plus d argent a faire cela que continuer sans la badgeuse aurez le droit merci

    • 4 mars 2018 à 12 12 58 03583
      Permalink

      Bonjour,

      Oui, vous pourrez le faire.

      Mais, nous trouvons que ce procédé qui force les distributeurs a accepter un temps erroné n’est pas juste.

  • 5 mars 2018 à 22 10 56 03563
    Permalink

    Bonjour, moi je suis piéton donc aucun frais de distribution alors que je suis obligée d’aller en voiture sur mon secteur. Mon conjoint m’y conduit puisqu’il est à 18klm de chez moi. Pour ce qui est de l encartement je ne suis pas d’accord avec le temps de référence de ma feuille de route, la direction aura telle l obligence de venir me conduire au dépôt? Je n’ai jamais eu de permis, en général je distribue à vélo mes secteurs et des amis m’accompagnent pour prendre mes pubs au centre.serai je obligée d’encarter la bas y aura t il une loi m’y obligeant? Ne puis je pas trouver un juste milieu avec mon chef de centre? J’espère sincèrement que quelqu’un se battra pour nous les ouvriers qui au final n’avons d’autre choix que de se plierpar faute de moyens

    • 5 mars 2018 à 23 11 14 03143
      Permalink

      Bonsoir,

      Pourquoi n’essayez vous pas de passer votre permis? Savez vous qu’il existe des possibilités de financement ?

      Par ailleurs, l’employeur peut imposer le lieu de travail et dans votre cas, ne vous faire réaliser que de la préparation car qu’arriverait il si votre conjoint ou vos amis avaient un accident ?

      Sur une situation particulière comme la vôtre, prenez contact avec nous par la rubrique d’aide si vous rencontrez des difficultés avec ces nouvelles obligations.

  • 9 mars 2018 à 17 05 46 03463
    Permalink

    Bonsoir,
    Sur une des mes feuilles de route qui regroupe 3 secteurs avec plus de 1500 poignées pour un poids de 320 kg, il m’est royalement attribué 8 h. d’encartage; je les ai acceptées (puisqu’il est définitivement impossible de faire autrement, je ne veux pas préparer au centre) le problème n’est pas là aujourd’hui il est prévu qu’au bout de 6 h. de travail nous devons faire une pose ce qui n’est pas prévu ; l’option n’existe pas pour le temps de préparation. Que devons nous faire être une fois de plus dans l’illégalité où quoi ?

    • 9 mars 2018 à 19 07 27 03273
      Permalink

      Bonjour,

      Le code du travail prévoit en effet une pause de 20 minutes après 6 heures de travail maximum.

      Le temps de préparation n’étant pas chronométré mais juste déclaré, il vous appartient d’en tenir compte dans votre activité de préparation mais il n’y a aucune vérification.

  • 5 mai 2018 à 10 10 44 05445
    Permalink

    bonjour j ai voulu incorporer les 5 pour cent sur le temps d encartage non pris reponse se mettre en rapport avec le cdc pouquoi

    • 5 mai 2018 à 11 11 07 05075
      Permalink

      Bonjour, c’est 5% maximum donc il faut être en dessous.

      Essayez une minutes en moins et ça devrait passer.

  • 6 mai 2018 à 8 08 12 05125
    Permalink

    Non ,,, mais c’est ahurissant !!!!

      • 6 mai 2018 à 16 04 40 05405
        Permalink

        parce qu’il faut « rabioter » 1 mn alors qu’il nous faut 1h15 à 1h30 en plus… je le répète c’est ahurissant de subir ça sans rien dire…..

          • 6 mai 2018 à 18 06 41 05415
            Permalink

            Ce n’est pas une réponse digne d’une organisation syndicale responsable!

          • 6 mai 2018 à 19 07 27 05275
            Permalink

            Ce qui n’est pas responsable c’est de propager de fausses informations et de se plaindre alors qu’on est victime de ses propres erreurs.

            Ce qui est irresponsable, c’est de se plaindre de choses dont la solution est connue.

            La direction affirme régulièrement que certaines organisations syndicales ne font qu’aboyer mais ne mordent jamais, c’est le résultat d’une forme d’irresponsabilité et de compromission.

            La responsabilité, c’est de relayer l’information, de guider, d’assister et d’attaquer lorsque c’est nécessaire.

            Chacun sait qu’ici, chaque salarié qui a exprimé un besoin a été aidé y compris par des actions devant les conseils de Prud’hommes.

            Alors, si les pleureurs ou pleureuses ne trouvent pas d’audience ici, tant mieux, nous préférons ceux qui ont envie d’avancer et restons à l’écoute de ceux qui ont de vraies difficultés.

            Bref… nous travaillons pour eux et pas pour nous.

Commentaires fermés.

Support